Sondage : VMC pour vous
Simple flux
0%
0 0%
Double flux
100.00%
12 100.00%
Total 12 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
VMC
#1
Bonjour à tous,

Ma construction s'est super bien passé au global (y'a toujours des c*****). Je suis content sur tout, sauf peut-être sur la VMC. J'ai une VMC Aldès simple flux Hygro B, conseillé par notre constructeur, pour ne pas dire imposé. J'ai eu plein de discussions, cherché sur le Web et je sais pas, disons que ça s'est fait comme ça.
En ce qui me concerne, je regrette un peu, et si je devais recommencer, ce serait une double flux. En effet, voici les points que je trouve intéressant pour la double flux:
  • Le bruit en ce qui me concerne. Parce que les trous au dessous des fenêtres, même en hygroB, ben c'est pas magique... :-( Je vis dans le 92, en région parisienne, pas au milieu de la Creuse (no offense) et donc le bruit ambiant existe.
  • La possibilité de filtrer l'air entrant, moi qui suis en région parisienne, c'aurait été un bon point également.
  • Enfin, pouvoir réchauffer l'air ou le refroidir en fonction de la saison c'est pas mal.
  • Surtout que j'ai vu que certaines sont compatibles KNX ce qui ouvre des possibilités. Alors oui, on peut laisser la VMC faire son boulot... Mais le boulot est quand même pas équivalent partout. Dans mon cas, j'ai un bureau avec une entrée d'air où avec le contexte Covid, on passe TOUTE la journée avec ma femme. Mais l'extracteur d'air est très loin, dans la suite parentale. J'imagine que physiquement ça doit pas être optimal. On finit par ouvrir un peu la fenêtre. Pas forcément grave, mais pour un logement de 2020 on pourrait faire mieux non ?
    J'imagine aussi que quand on est 10 à la maison, voire plus, on a pas besoin de la même ventilation que quand je suis juste avec ma femme et mes enfants...
    Du coup, le KNX pourrait être utile pour ventiler en fonction de l'humidité, mais aussi en fonction du CO2, de la présence ou absence du domicile.... Bref, avec le recul, je pense que le KNX peut apporter des choses à la VMC double flux. Evidemment, dans mon cas de simple flux, non, rien à monitorer...
Vous en pensez quoi ? Double flux ou bien simple flux pour vous en 2021 ?
Répondre
#2
Pour moi, double flux, c'est certain.
Contrôlée KNX? Beaucoup moins. Mais ça dépend des usages j'imagine.

Je m'explique :

Une double flux c'est vraiment bien :
- savoir que l'air pollué de ma maison est remplacé toutes les 4 heures par de l'air frais, ça n'a pas de prix. Bon... j'habite à la campagne, alors c'est sûr que l'air extérieur est moins pollué que l'intérieur, mais "il est dit" que même en ville l'air extérieur est malgré tout moins pollué que l'air intérieur d'une maison (meubles, colles, vernis, peintures,...).
- savoir que je peux la laisser allumée 24h/24 et que la perte de calorie est minime, c'est l'idéal.
- rafraîchi la maison en été grâce au puit canadien, ça ajoute du confort (sans puit canadien, je ne pense pas qu'une double flux apporte de la fraîcheur par contre).

Pourquoi ne pas la contrôler en KNX? On m'a conseillé de la laisser 24h/24 à 30% du ventilo : il vaut mieux un air renouvelé 24h/24 lentement que un gros renouvellement d'air à certains moments de la journée, car :
- Pas de bruit de soufflerie,
- jamais d'humidité et de pollution intérieur accumulée (les maisons sont tellement isolée aujourd'hui !). Même en vacance on la laisse allumée pour l'humidité.
- consomme 60w, mais cela reste raisonnable au vu des avantages, surtout quand on a des panneaux photovoltaïques.

Bref.. elle est allumée depuis 8 ans et je ne m'en suis plus jamais occupé, à part pour switcher mode hiver/été et pour nettoyer les filtres..

Je ne mettrais jamais autre chose si je reconstruisais une maison... et je le conseillerais à tout le monde.
Répondre
#3
Je regrette juste de ne pas avoir profité de la fonction puit canadien.. J'envisage de modifier cela mais après 6 ans pas facile de passer les tuyaux....
Répondre
#4
Moi dans l'absolu j'aurais voulu dans ma maison une double flux.

En majeure partie pour des questions de confort, le VMC double flux ne permet pas de faire de grosse économies, surtout en étant situé dans le 13...

Après il reste donc la question de l'installation et c'est la que le bat blesse:
  • dans l'ancien, c'est déja pas marrant de poser une VMC simple flux si nécessaire je n'imagine même pas pour une double flux
  • dans le neuf, c'est plus simple vu que ça peut être prévu, en revanche dur de trouver (du moins dans mon coin) un constructeur voulant bien  mettre en place une double flux, ou à des prix démentiels (pour des VMC double flux bas de gamme en plus), si on veut installer une belle double flux, le budget en prend un sacré coup. Et dans l'absolu il faut aussi prévoir une pièce technique dans l'espace chauffé pour la VMC, ce qui peut être aussi compliqué si on ne fait pas une grande maison.
Bref nous, après pas mal de problèmes en amont de la construction, on a du se résigner à n'avoir qu'une simple flux, parce que la pose par un pro était malheureusement pas possible, et que même si la simple flux a été installée par nos soins (et non le constructeur), je ne me sentais pas de poser une double flux (avec le recul c'est surement faisable) et idem niveau budget, c'est pas pareil.


Un site sympa pour ses analyses est fiabitat, par exemple: https://www.fiabitat.com/la-pertinence-e...uble-flux/.


En conclusion, malheureusement, comme tout ce qui est un peu moins courant, c'est vite très compliqué de faire réaliser les prestations, nous au départ on voulait un maison passive, mais le coût était malheureuement pas en adéquation avec nos désirs (on pouvait en réduisant la surface, donc c'est un choix de notre part), mais même avoir une isolation par l'extérieur (ou la VMC double flux) relève presque de l'utopie en passant par un constructeur (ou à des prix de malades).
Et comme c'est déjà une sacré aventure de faire construire, c'est compliqué de se rajouter des embuches (mais pas impossible).
(comme avoir du KNX à la place de l'elec traditionnelle, c'est très dur)

Peut être que si on fait reconstruire un jour, on aura une maison de ce type Wink
Répondre
#5
Je serais en double flux également, construction a orientation passive oblige
pour le puit canadien, la question se pose pour moi, car je ne suis pas certain de sa réelle pertience en terme d'éfficacité, je regarde aussi une solution comme peut proposer Brink avec le air confort ou encore Geco, les 2 systèmes s'occupant de l'ECS
Répondre
#6
Je pense que l'on ne peut pas généraliser, une double flux n'est pas forcément adapté dans de la renovation, car cela entraine de gros travaux.

Dans tout projet que ce soit reno ou construction il faut réflaichir globalement, on ne choisit pas une VMC seule, il faut intégrer tout Isolation, Fenetre, VMC, Chauffage, Protection Solaire, Refroidissement, Puis Canadien EG ou a Air ... bref c'est pas simple mais effectivement c'est quelque chose d'interessant.
KNX Partner Base / Avancé

Ma boite de MP est pleine, merci de créé un post si vous avez une question, cela profitera a tout le monde.
Répondre
#7
(02/03/2021, 13:54:28)cocothebo a écrit : En conclusion, malheureusement, comme tout ce qui est un peu moins courant, c'est vite très compliqué de faire réaliser les prestations, nous au départ on voulait un maison passive, mais le coût était malheureuement pas en adéquation avec nos désirs (on pouvait en réduisant la surface, donc c'est un choix de notre part), mais même avoir une isolation par l'extérieur (ou la VMC double flux) relève presque de l'utopie en passant par un constructeur (ou à des prix de malades).
Et comme c'est déjà une sacré aventure de faire construire, c'est compliqué de se rajouter des embuches (mais pas impossible).
(comme avoir du KNX à la place de l'elec traditionnelle, c'est très dur)

Peut être que si on fait reconstruire un jour, on aura une maison de ce type Wink
Oui je suis d'accord. Avec les constructeurs, dès qu'on sort de la maison type, on est hors zone et on marche sur des oeufs.

(02/03/2021, 13:57:35)chriks a écrit : Je serais en double flux également, construction a orientation passive oblige
pour le puit canadien, la question se pose pour moi, car je ne suis pas certain de sa réelle pertience en terme d'éfficacité, je regarde aussi une solution comme peut proposer Brink avec le air confort ou encore Geco, les 2 systèmes s'occupant de l'ECS
Puis canadien vs double-flux thermodynamique, ça m'intéresserait comme débat.

(02/03/2021, 13:59:59)filou59 a écrit : Je pense que l'on ne peut pas généraliser, une double flux n'est pas forcément adapté dans de la renovation, car cela entraine de gros travaux.

Dans tout projet que ce soit reno ou construction il faut réflaichir globalement, on ne choisit pas une VMC seule, il faut intégrer tout Isolation, Fenetre, VMC, Chauffage, Protection Solaire, Refroidissement, Puis Canadien EG ou a Air ... bref c'est pas simple mais effectivement c'est quelque chose d'interessant.
C'est vrai que je parle surtout pour de la construction neuve. On est sur le forum KNX où le KNX aussi en rénovation ça peut être compliqué. Sauf à tout refaire, mais dans ce cas la VMC c'est presque pareil j'imagine.
Réfléchir globalement oui. Isolation, etc... comme tu dis. Ma question c'était: est-ce que la double flux c'est vraiment mieux tout le temps ? Parce qu'il y a deux moteurs, ça consomme plus que la simple flux hygro. Le gain de récupération de calorie est-il vraiment important ? Bref, je m'interroge... pour plus tard. Smile
Répondre
#8
Pour savoir s'il faut installer une VMC DF ou SF en construction ou en rénovation lourde le mieux est de voir avec son BET. C'est lui qui sera le mieux à même de dire si c'est opportun ou pas. D'autant plus s'il est familiarisé. avec le passif. Une DF est intéressant si un gros travail a été fait sur l'isolation et l'étanchéité. Vu le prix d'une DF, en mettre une dans une simple maison RT2012 au raz des paquerettes, je ne sais pas si c'est très utile.

Il y a un Blog intéressant sur les VMC DF.

Pour la construction de la maison nous avions demandé au constructeur pour le puit canadien. Il nous avait répondu que pour la maison dans notre région (Oise) ce n'était pas nécessaire, qu'il n'y aurait aucun gain au regard de la plus value engendrée.


Cet été cela fera 2 ans que nous sommes dans la maison, même si je n'ai pas de recul, pour l'instant je n'ai pas de regret.  Surtout quand je regarde l'état de mon filtre F7 en insuflation. :-)
Répondre
#9
Bonjour
Pour le débat puits canadien et thermodynamiques, il faut savoir si puit à air ou à eau.
De ce que j'ai lu, à eau est mieux pas de risque contamination et plus simple à mettre en oeuvre...
Thermodynamiques durée de vie moyenne 12 ans, je connais une installation, la PAC compresseur HS au bout de 7ans.

Après je pense qu'il ne faut pas forcément le voir avec retour sur investissement,
il y aussi le côté filtré, les personnes allergiques au pollen doivent ressentir la différence.
Oui à voir l'état des filtres ça peut faire peur, regardez aussi les toits avec instal SF les tuiles sont toutes noires autour de la bouche d'extraction.
Répondre
#10
(03/03/2021, 21:43:25)poukill a écrit : Puis canadien vs double-flux thermodynamique, ça m'intéresserait comme débat.

Voici la lecture qui m'a fait vraiment pencher la balance du coté de la solution thermodynamique, sachant qu'il y a de toutes façon la production ECS qui dans un cas est incluse, pas dans l'autre, et les thermodynamique, je n'ai pas que de bon retour quand à leurs durées de vie
https://passivact.fr/Concepts/files/Puit...adien.html

Plus les conditions sont extrèmes, plus un intéret se présente

Et effectivement, tout comme la maison passive, on ne peut pas parler de retour sur investissement , la perception de confort ajouté par ces solutions n'étant pas prise en compte, celui-ci ne peut être que financier
Répondre
#11
(02/03/2021, 12:23:05)mil3d a écrit : Pourquoi ne pas la contrôler en KNX? On m'a conseillé de la laisser 24h/24 à 30% du ventilo : il vaut mieux un air renouvelé 24h/24 lentement que un gros renouvellement d'air à certains moments de la journée, car :
- Pas de bruit de soufflerie,
- jamais d'humidité et de pollution intérieur accumulée (les maisons sont tellement isolée aujourd'hui !). Même en vacance on la laisse allumée pour l'humidité.
- consomme 60w, mais cela reste raisonnable au vu des avantages, surtout quand on a des panneaux photovoltaïques.

Bref..  elle est allumée depuis 8 ans et je ne m'en suis plus jamais occupé, à part pour switcher mode hiver/été et pour nettoyer les filtres..

Je ne mettrais jamais autre chose si je reconstruisais une maison... et je le conseillerais à tout le monde.

On t'a conseillé de la laisser allumer à 30%. Mais c'est "purement" à la louche. Si ça se trouve, ça ventile pas assez ou bien trop, c'est approximatif n'est-ce pas ?
J'ai envie de penser que pour le chauffage, on est capable de monitorer pièce par pièce la température. C'est ce que j'ai chez moi: une PAC avec chauffage au sol à tous les étages et chaque électrovanne est pilotée grâce aux sondes de température dans chaque pièce.
Sans aller jusque là, pourquoi n'aurait t-on pas des sondes CO2 et humidité dans quelques pièces et asservir la ventilation en fonction des ces paramètres ? On sait que le C02 doit absolument rester au dessous de 800ppm, et l'humidité se mesure bien également. Bien sûr, un seuil minimal à 30% pour le reste (y'a pas que le CO2, y'a les CoV, les particules fines, ...)
Quand la famille débarque à Noël et qu'on est temporairement 15 dans la maison (et non pas 4), j'imagine que ta VMC réglée manuellement à 30% pourrait ne pas suffire ?

Au final, l'air et la température (chauffage) sont les deux variables qu'on pourrait contrôler en KNX pour le confort direct et indirect. C'est mon point de vue. Sauf que je n'ai qu'une simple flux, mais ça m'empêche pas de réfléchir pour plus tard.  Smile
Répondre
#12
Je n'ai pas encore le devis détaillé pour le système qui sera mis en place dans mon projet, mais je sais que le capteur CO2 et celui d'humidité sont dans leurs catalogue produit, je penses que c'est un peut à la demande qu'ils les proposent ou non
Répondre
#13
(04/03/2021, 12:04:55)poukill a écrit : On t'a conseillé de la laisser allumer à 30%. Mais c'est "purement" à la louche. Si ça se trouve, ça ventile pas assez ou bien trop, c'est approximatif n'est-ce pas ?
...
Quand la famille débarque à Noël et qu'on est temporairement 15 dans la maison (et non pas 4), j'imagine que ta VMC réglée manuellement à 30% pourrait ne pas suffire ?

Au final, l'air et la température (chauffage) sont les deux variables qu'on pourrait contrôler en KNX pour le confort direct et indirect. C'est mon point de vue. Sauf que je n'ai qu'une simple flux, mais ça m'empêche pas de réfléchir pour plus tard.  Smile

Ma ventilation double flux est capable de ventiler 400m³/h à 100%. A 30% de vitesse, elle remplace 130m³ sur 450m³ de volume total du bâtiment. Ce qui fait qu'en 3,5 heures, tout le volume a été changé. Cela me semble une bonne moyenne pour l'humidité/CO2/polluants intérieurs.
J'ai en effet un peu de perte de calories, mais avec 85% de rendement (récupération des calories sur l'air extrait), je ne perd pas tellement. Cela me convient en tout cas pour le confort que cela apporte.
Je ne trouve pas que réguler avec du KNX et des capteurs de CO2 apporte de grand différence, en tout cas au niveau du confort.

Mais il faut dire aussi que je n'ai pas non plus régulé le chauffage sol en KNX car j'ai considéré que :
- si le chauffage sol n'est pas capable de faire varier la t° d'une pièce de plus de 1 ou 2 degrés entre le jour et la nuit...
- si l'inertie d'un chauffage sol est telle qu'il faut 24h entre le moment où on décide de faire chauffer une pièce et le moment où cette t° est atteinte...
...je n'en voyais pas l'intérêt de réguler finement un chauffage sol.

J'ai donc un a priori négatif sur le fait de réguler en KNX des équipements qui ne m'apporte pas un confort supplémentaire et/ou une économie supplémentaire (si on tient compte du prix de l'installation des composants KNX nécessaires).
Répondre
#14
Je comprends ton point de vue.
En ce qui concerne le chauffage, la régulation pièce par pièce a du sens chez moi. Comme toi, j'ai eu un doute à cause de l'inertie. Effectivement je ne fais pas de variation jour/nuit, je garde la même température tout le temps. Par contre, pour le maintient de cette température, le découpage pièce par pièce s'est avéré efficace chez moi en tout cas.
En effet, certaines chambres sont exposés Sud, d'autres Nord. Certaines ont une fenêtre normale, d'autres ont une fenêtre énorme avec en hiver plus de pertes thermiques. J'ai même une chambre côté Nord avec une fenêtre énorme, double vitrage. Par exemple, cette chambre là est quasiment toujours en chauffe (électrovanne ouverte) pour essayer de compenser la perte de chaleur, alors que mes autres électrovannes dansent avec le temps, en fonction de la présence de personnes, ou bien d'apport solaire.
En bref, je pense que la température chez moi est plus homogène avec mon partitionnement qu'avec une seule zone par étage. J'ai 8 zones et ça marche vraiment bien. Du coup, probablement plus de confort. En tout cas, j'évite qu'une de mes chambres soit une chambre froide ! Oui, niveau design thermique on aurait pu / aurait du faire différemment mais c'est comme ça et avec ma solution actuelle aucun problème.
De plus, le coût de cette installation est limité, une électrovanne c'est 15€ et un module KNX c'est 150€ pour 8 zones. Le surcoût est tellement mineur que ça vaut pas le coup de passer à côté. Bref, pas de raisons de s'en priver à mon avis.
Le débat SF / DF est nettement différent côté financier. Une VMC SF Aldès MicroWatt c'est quelques centaines d'euros, et un câblage simplifé. La DF nécessite de l'entretien, une pose plus compliqué, est plus chère et prends plus de place. Smile
Répondre
#15
C'est un bon raisonnement en effet.
Répondre
#16
Si je peux donner mon avis, tout dépend que comment est réalisée la maison, l'isolation, l'etancheité, etc.
En effet avec un VMC DF et une bonne isolation, les maitrises énergétiques sont monstrueuses.
Une bonne VMC DF va couter entre 8 et 10k suivant le nombres de points, avec quelques mini apports energetique (seche serviette entre autre) on se retrouve avec une maison sans chauffage. Le differentiel d'isolation va être variable, mais bien dérisoire sur le ratio d'une construction/reno
Une installation de chauffage coute entre 10k et 15k au bas mot. Ce à quoi il faudra ajouter la consommation energetique de ce chauffage et des VMC SF à perte pure. Les menuiseries sont les mêmes, elle sont juste trouées avec une SF.
D'un point de vue purement econome et energetique, il est mieux de prevoir donc une DF + isolation, qu'une SF + Chauffage

Concernant les vitesses de flux, ce n'est pas du hazard, il y a des normes en France (bien pourries d'ailleurs) qui donnent quelques bonnes pratiques et un ratio de renouvellement de 0,3vol/h.
En Allemagne, le ratio est entre 0,5 et 0,7 vol/h en sachant qu'en plus de cela il y a un minimum vital/personne a considerer qui est de 30m3/h/habitant. Ce qui conditionnera le fonctionnement minimum de la VMC.Ensuite il faut les valeurs de chaque bouche pour vérifier l'equilibrage et voir le début volumique de la maison. On peut pas juste dire elle tourne à autant, je renouvelle autant, il faut voir les flux et les equilibrage de bouches.
J'ai un petit tableau excel qui permet de verifier le renouvement d'air d'une maison.
   
Répondre
#17
Dans l'absolu, effectivement si on prend DF vs SF+chauffage, la "rentabilité" (financière) doit être assez rapide, même en incluant un surcout d'isolation.

Mais il me vient au moins 3 points à l'esprit:
  • le problème de trouver un constructeur qui le fasse (si on veut pas passer par du marché de travaux et gérer ou faire soi meme)
  • pour enlever le chauffage (ou presque l'enlever), il faut une maison passive d'un très bon niveau, et ça ce n'est pas juste passer de 10 cm d'isolant (par exemple) à 15 ou 20 => il faut une vraie réflexion passive (et on retourne au point 1 en encore plus compliqué)
  • Si on part du deuxième point, le surcoût c'est pas juste DF+augmentation de l'épaisseur de l'isolation, et le surcoût est bien plus que cela.

Pour prendre notre exemple (qui reste un exemple et n'est peut être pas toujours vrai), la plupart des constructeurs RT2012 nous proposaient des prix allant de 1600 à 1900*€ du m2 (tout compris dans notre cas pas juste le prix cosntructeur qui "oublie" certains points dans leur prix au m2) et on a la même probalématique pour le puit canadien.
On a aussi vu un constructeur passif (un seul je crois parce que c'est moins courant), lui le prix de base était de 2000€ du m2, et en incluant les mêmes choses que pour les constructeurs classiques, c'était plutot 2300€ du m2.
On a pas mal avancé avec un maitre d'oeuvre spécialisé en passif, lui a été clair, une maison rt2012 c'était environ 1800 du m2 (suivant les contraintes et pour notre niveau de prestation, équivalent aux constructeurs en gros), et 2300 pour du passif.

Bref le surcoût pour une maison de 120m2 était de 400/500€ du m2, soit dans les 50k€ et la ben plus de rentabilité possible, mais franchement faire du passif n'est pas pour une question de rentabilité à mon avis, plus de confort et/ou de convictions personnelles.
Et donc nous nous ne pouvions malheureusement pas nous le permettre (quoi si mais en passant à une surface plus petite, choix que nous n'avons pas fait).


Tout ça pour dire, pour moi une DF c'est super dans une maison assez étanche (sinon les fuites contrebalancent les avantages de la DF), et même dans une RT2012 soignée, ça doit être assez étanche. Par contre cela à un coût non négligeable.


Attention aussi, autant sur de grand terrains, faire des murs de 50cm d'épaisseurs c'est pas trop impactant, autant sur des petits terrains en ville, on perd vite de la surface. Donc l'ajout d'isolant n'est pas toujours juste une question de rajouter 5cm de laine (ou autre) mais potentiellement de perte de quelques m2.
Répondre
#18
Complétement d'accord pour une bonne isolation et une bonne étanchéité. Cela dit j'ai regardé récemment sur passivhaus et sur la norme RT2012 et sauf erreur de lecture de ma part, lors du test d'étanchéité / perméabilité, la valeur attendue maximale est de 0,6 m³/m².h C'est la MEME valeur pour les deux n'est-ce pas ?
Alors l'isolation oui sera plus poussée en maison passive bien sûr, et la mise en œuvre plus minutieuse. Une meilleure étude thermique probablement aussi (vitrages, exposition....), ce qui fera la différence à la fin.
J'ai un ami qui vient de construire une maison en bois avec triple vitrage, isolation renforcée, DF thermodynamique, mais il a quand même mis un plancher chauffant au cas où. Parce que quand on a une famille à charge et que pas de bol on se tape deux semaines de froid polaire, on aura l'air malin avec 15/16 degrés dans les chambres des enfants. Je dis pas que c'est critique mais faut pouvoir mentalement assumer le risque... Bref, mon ami a hésité mais n'a pas joué au final.
Autre chose, il faut penser à l'eau chaude sanitaire. Personnellement, c'est un PAC combo qui gère le chauffage et l'ECS. Franchement, niveau coût de fonctionnement c'est vraiment raisonnable... Mais oui une installation de chauffage c'est pas donné. Mais s'en passer va impliquer perte de confort parce qu'il faudra gérer "à la main" beaucoup de chose.
Je me souviens d'amis avec une maison passive, qui invitent des gens à la maison... Sauf que les gens laissent les fenêtres ouvertes un peu plus pour sortir dans le jardin, etc... et au final à la fin de la journée la maison se retrouve trop chaude ou trop froide et pas de chauffage pour pouvoir corriger ! Si ça devient une obsession ou bien une source de stress c'est pas forcément une bonne idée à mon avis. Toute la journée on entendait: "fermer les baies vitrées pour pas laisser la chaleur rentrer". Je dis pas qu'ils avaient tords, mais c'était une source de stress.
De mon point de vue, puisqu'on parle de confort pour la DF surtout, sans rentabilité financière derrière, finalement le chauffage c'est pas loin non plus. Le chauffage par le sol c'est hyper confortable sous les pieds, surtout quand on a du carrelage dans le salon / cuisine !
J'ai quand même noté que la plupart d'entre vous recommandent la DF... J'aurais du vous poser la question avant de construire ha ha ha. D'un autre côté, je me suis énormément impliqué dans ma construction et c'est clair qu'aujourd'hui j'ai une vision que je n'avais pas il y a 2 ans... Smile
Répondre
#19
Eheh c'est pareil pour moi, maintenant qu'on vient de finir la construction, limite j'aimerais en refaire une pour corriger tout ce que l'on a pas pensé au départ (ou mal fait après...).

Pour les valeur au test d'étanchéité, celui fait pour la rt2012 est 0.6 selon la norme q4 quand pour du passif c'est 0,6 en n50.
Et ces deux normes n'ont pas la même signification, parce que la mesure est faite à des pressions différentes et des volumes différents pour une même maison...

il me semble qu'on dit que 0,6 en n50 (le label passivhaus) équivaut à peu prêt à 0,15/0,2 en norme Q4, bref l'exigence d'étanchéité est à minima 3 fois supérieure en passif qu'en rt2012.
Répondre
#20
(05/03/2021, 10:56:12)cocothebo a écrit : Eheh c'est pareil pour moi, maintenant qu'on vient de finir la construction, limite j'aimerais en refaire une pour corriger tout ce que l'on a pas pensé au départ (ou mal fait après...).

Pour les valeur au test d'étanchéité, celui fait pour la rt2012 est 0.6 selon la norme q4 quand pour du passif c'est 0,6 en n50.
Et ces deux normes n'ont pas la même signification, parce que la mesure est faite à des pressions différentes et des volumes différents pour une même maison...

il me semble qu'on dit que 0,6 en n50 (le label passivhaus) équivaut à peu prêt à 0,15/0,2 en norme Q4, bref l'exigence d'étanchéité est à minima 3 fois supérieure en passif qu'en rt2012.

Bah oui, c'est mon cas aussi. Perso je n'ai qu'un seul regret : la VMC. J'ai des trous au dessus de mes fenêtres et cette nuit je me suis fait réveiller par un chat qui miaule dans la rue... Non mais sérieux là je me dit que j'ai déconné grave. Oui on est dans un quartier très calme avec un couvre-feu, mais tout de même... Je m'en veux un peu de pas avoir eu la vision parce que changer la VMC maintenant, c'est mission impossible faudrait casser tous les plafonds !
Du coup, je continue tranquillement à cogiter pour une prochaine maison... un jour...
Répondre
#21
Attention une maison passive n'est pas une maison sans chauffage.
Nous avons juste deux batteries de chauffage et deux sèches serviettes. Les sèches serviettes n'ont jamais tournés.
Cet hiver, il faisait 18,5 - 19°C dans la maison avec les batteries en route. Elles ne sont pas faites pour avoir 22°C dans la maison. C'est quand même assez énergivore comme système. Nous avons pas mal consommé en Décembre / Janvier car pas eu de soleil. 
Nous avons du soleil depuis deux semaines, et bien depuis 2 semaines les batteries n'ont pas tourné. Il a fait 20°c à l'étage et 21°C au rez de chaussée. Avec la baisse des températures annoncée, elles vont tourner la nuit.

Il est vrai que les batteries de chauffage n'apporte pas le même confort qu'un planché chauffant. Avec les batteries, je n'ai pas de températures homogènes dans la maison. Il n'y a que quand le soleil est présent que les températures s'homogénéisent.
Nous aurions pu mettre une PAC, mais nous ne voulions pas de ces blocs dehors; un poêle à pellet ou un planché chauffant.
Un poêle à pellet, c'est onéreux, cela prend de la place, il faut un tubage, nécessite un entretien, s'occuper des pellets, tout cela pour quelques jours par an.
Un planché chauffant, c'est onéreux, compliqué quand je lis les différents posts à ce sujets sur le forum. Idem que pour le poêle à pellet, un tel investissement pour combien de jours par an ?

Si vraiment nous avons froid, nous mettrons les sèches serviettes en route voire mettre un radiateur mobile au salon.

Une autre point. Une température de 19°C me convient. Je pourrais monter à 20°C mais pas plus haut car je trouve qu'au delà ce n'est pas agréable, du moins en hiver quand ce n'est pas le soleil qui chauffe.
Répondre
#22
(05/03/2021, 15:38:03)monEngué a écrit : Attention une maison passive n'est pas une maison sans chauffage.
Nous avons juste deux batteries de chauffage et deux sèches serviettes. Les sèches serviettes n'ont jamais tournés.
Cet hiver, il faisait 18,5 - 19°C dans la maison avec les batteries en route. Elles ne sont pas faites pour avoir 22°C dans la maison. C'est quand même assez énergivore comme système. Nous avons pas mal consommé en Décembre / Janvier car pas eu de soleil. 
Nous avons du soleil depuis deux semaines, et bien depuis 2 semaines les batteries n'ont pas tourné. Il a fait 20°c à l'étage et 21°C au rez de chaussée. Avec la baisse des températures annoncée, elles vont tourner la nuit.

Il est vrai que les batteries de chauffage n'apporte pas le même confort qu'un planché chauffant. Avec les batteries, je n'ai pas de températures homogènes dans la maison. Il n'y a que quand le soleil est présent que les températures s'homogénéisent.
Nous aurions pu mettre une PAC, mais nous ne voulions pas de ces blocs dehors; un poêle à pellet ou un planché chauffant.
Un poêle à pellet, c'est onéreux, cela prend de la place, il faut un tubage, nécessite un entretien, s'occuper des pellets, tout cela pour quelques jours par an.
Un planché chauffant, c'est onéreux, compliqué quand je lis les différents posts à ce sujets sur le forum. Idem que pour le poêle à pellet, un tel investissement pour combien de jours par an ?

Si vraiment nous avons froid, nous mettrons les sèches serviettes en route voire mettre un radiateur mobile au salon.

Une autre point. Une température de 19°C me convient. Je pourrais monter à 20°C mais pas plus haut car je trouve qu'au delà ce n'est pas agréable, du moins en hiver quand ce n'est pas le soleil qui chauffe.

Tu as raison de préciser pour la maison passive, je confonds des fois... Merci Smile
En ce qui me concerne, depuis octobre / novembre le chauffage est en route et depuis je ne touche plus à rien. Quel confort ! Courir pour activer des trucs, mettre en route un poêle, non merci pour moi, c'est pas une avancée. J'ai déjà assez de temps pris pour m'occuper des enfants, le ménage, etc... Le reste, c'est automatique ! ;-)
Je sais pas où tu as lu que le chauffage au sol c'est compliqué ? Onéreux, probablement. Mon plombier a monté les électrovannes sur les collecteurs, je les ai connecté au module KNX 8 zones. J'ai mis une température cible pour chaque pièce et Banzaï. C'était franchement simple. La partie compliquée, c'est le rafraichissement avec le point de rosée pour ceux qui veulent s'y lancer. Et éventuellement le choix des sols pour être bien compatible si on veut pas du carrelage ! 
Pour ma part j'ai réglé à 19° dans les chambres, et 20° pour le séjour et l'asservissement est top. Effectivement avec le soleil ces dernières semaines, j'ai très peu chauffé je pense, c'est monté à 23 degré dans le salon avec l'apport solaire !
Au global, les températures sont super stables dans toute la maison, avec plancher chauffant à tous les étages, c'est vraiment super confort.
Répondre
#23
(05/03/2021, 16:37:38)poukill a écrit : ...
Je sais pas où tu as lu que le chauffage au sol c'est compliqué ? Onéreux, probablement. Mon plombier a monté les électrovannes sur les collecteurs, je les ai connecté au module KNX 8 zones. J'ai mis une température cible pour chaque pièce et Banzaï. C'était franchement simple. La partie compliquée, c'est le rafraichissement avec le point de rosée pour ceux qui veulent s'y lancer. Et éventuellement le choix des sols pour être bien compatible si on veut pas du carrelage ! 
...

J'ai écrit que c'est compliqué parce que c'est ma compréhension du sujet à la lecture des nombreux posts sur ce forum. Loi de l'eau, équilibrage des boucles... Il faut tomber sur un bon plombier si on ne sait pas le faire soi même ce qui aurait été mon cas.

Je reconnais que le confort d'un PC bien pensé est supérieur à un chauffage uniquement avec des batteries de chauffage.

Pour info, les résultats de nos tests pour la certification passif.
test étanchéité n50 = 0.33/h
besoin de chauffage 13 kWh /(m²an ) selon le PHPP
Répondre
#24
J'ai une question sur l'entretien de la VMC double flux. J'ai entendu dire qu'elle nécessitait plus d'entretien:
- changement des filtres tous les mois (en même c'est pas gênant je trouve si c'est pensé pour être accessible)
- nettoyage des gaines VMC tous les 5 ans (c'est vrai ça ? source : https://terreetavenir.com/comment-constr...n-passive/ )

D'autres aspects ? C'est bien de tout lister je trouve, et pas juste dire : c'est mieux ou moins bien.
Nettoyage des gains non nécessaire en SF ?
Répondre
#25
Poukill

En insufflation, je change mon filtre F7 tous les 3 mois.
En extraction, je change mon filtre G4 tous les ans mais je passe un coup d'aspirateur tous les 3 mois.
Pour le nettoyage des gaines et du caisson (échangeur, bypass..) ici. Je ne l'ai encore jamais fait.

Je prends mes filtres F7 et G4 ici.
Je trouve que les F7 ne sont pas très facile à aspirer, c'est pourquoi je préfère les changer plutôt que  de les aspirer.


La fréquence dépend du lieu d'habitation, du mode de vie dans la maison. Si j'habitais à côté du périph parisien je serais tout le temps en train d'aspirer/changer mes filtres. Smile

Tout comme une DF un SF doit aussi être nettoyée, de même que les ouvertures au dessus des fenêtres.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)