Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
domotiser VMC simple flux
#1
Salut a tous,

Je vais installer des VMC simple flux pour mes WC et SDB. Je souhaiterai les domotiser sous KNX mais pas envie de dépenser une fortune pour cela.

Y a t-il moyen de domotiser la vitesse d'extraction avec un module (dimmer par exemple)? Je sais que ce n'ai pas très orthodoxe mais les VMC avec module KNX coutent un bras et en plus il s'agit de double/flux, ce qui n'est pas possible chez moi (encombrement notamment).

l'un d'entre vous à déjà fait cela? avec quel matos?

Merci
Répondre
#2
Salut,

Je parle en mode purement théorique ayant une double flux chez moi.

Mais plusieurs point:
  • faire varier la vitesse via un module dimmer: je ne mis risquerai pas, les deux éléments ne sont pas prévu pour ça.
  • la plupart des VMC simple flux gèrent plusieurs vitesses (au moins 2), commandé par un interrupteur, il doit surement être possible de s'y substituer via une sortie TOR d'un de tes actuateurs
Répondre
#3
(02/08/2017, 09:46:12)Kevlille a écrit : Je vais installer des VMC simple flux pour mes WC et SDB. Je souhaiterai les domotiser sous KNX mais pas envie de dépenser une fortune pour cela.
Y a t-il moyen de domotiser la vitesse d'extraction avec un module (dimmer par exemple)? Je sais que ce n'ai pas très orthodoxe mais les VMC avec module KNX coutent un bras et en plus il s'agit de double/flux, ce qui n'est pas possible chez moi (encombrement notamment).
l'un d'entre vous à déjà fait cela? avec quel matos?

J'utilise une VMC simple flux hygro B et dans les SDB et WC j'ai installé ce type de bouche d'extraction (851449 WC Ø 80 (électrique - commande par BP non fourni)  BEHW.E 5/30 ).
Il suffit de mettre un contact KNX en série avec l'alimentation 230 V de la bouche et lorsqu'on entre dans la pièce un détecteur de mouvement commande le contact (il faut une impulsion qui ouvre et referme le contact) avec pour conséquence d'ouvrir complètement la bouche pendant environ 30 minutes (ce n'est pas réglable) ; ensuite la bouche revient en fonctionnement hygro "normal".

(j’utilise un autre objet du même détecteur pour commander l'éclairage en fonction de la luminosité).
Répondre
#4
salut

Merci pour vos retours, je vais etudier cela

Le truc est que sur les VMC, il y a deux vitesses (une de base, et une rapide) et que normalement la VMC doit toujours tourner en mode réduit.

Ce que je cherche a faire, c'est pouvoir declencher la vitesse rapide pendant 30mim/1H après une action:
- ouverture lumiere
- capteur de presence (je n'ai pas prevu cette option mais why not)
- fermeture de la porte (avec contact reed).

Je ne sais pas ci c'est faisable sans passer par une VMC avancé qui possède un module KNX.
Répondre
#5
il faut regarder comment ça marche, mais comme il n'y a pas a priori d’électronique dans les boutons de commande, ça doit être un bête contact à fermer.
Répondre
#6
(02/08/2017, 12:44:17)Kevlille a écrit : Je ne sais pas ci c'est faisable sans passer par une VMC avancé qui possède un module KNX.
Comme l'indique vf62 il suffit de mettre un contact KNX TOR en série avec la phase de vitesse 2.
Répondre
#7
euh je vois pas le schema de branchement pour le coup... il faut deux phases depuis mon tableau électrique? N°1 pour vitesse normale, N°2 pour vitesse max et seule la phase N° pas par un TOR?

merci
Répondre
#8
Tu as bien le schéma de branchement de ta VMC avec un interrupteur "classique" qui permet de passer en vitesse 2 ? Tu remplaces l'interrupteur par le contact KNX.
Répondre
#9
[Image: schema%2Belectrique%2Bvmc%2Bsimple%2Bet%...2Bflux.jpg]

Voici le schema de branchement. Si je me base sur ce schéma on passe du fils 1 vers le fils 2 pour changer de vitesse. Du coup je dois utiliser 2 sortie TOR qui fonctionne en opposition, non?

Sinon si je met que le fils 2 sur le TOR, en cas d'activation de celui-ci les deux entrées GV et PV vont recevoir du jus... pas problématique?
Répondre
#10
Oui il faut 2 contacts KNX et mettre une petite tempo entre le passage de vitesse 1 à la vitesse 2.

Une autre solution plus sûre (pour être certain à 100 % de ne pas alimenter les deux enroulements en même temps) serait d'utiliser ce type de relais avec un contact inverseur.
En position repos (bobine du relais non alimentée) la vitesse 1 est sélectionnée (la bobine du relais n'étant pas alimentée il n'y a pas de consommation) ; ensuite le contact KNX alimente la bobine du relais et son contact change de position pour passer en vitesse 2.
Répondre
#11
Une autre solution serait d'utiliser un module pour volet roulant, pour peu qu'on est moins de volets que de sorties d'actionneur. En acheter un exprès ça va faire cher.
Répondre
#12
bien vue Du21 le module VR. Par contre les modules VR laisse passer le courant tout le temps ou il coupe celui-ci dans le VR est en buté (haute ou basse)?

Cela devrait le faire car j'ai:
- un module VR 24V avec 2 voies non utilisées chez moi
- un module Hager VR 220V dont toutes les voies ne sont pas utilisées

Donc en fonction du voltage de la VMC cela devrait être good.
Répondre
#13
Euhhhhh ..... je veux bien pour le module de volet roulant, mais tous ceux que j'ai eu en main sont basés sur un temps de montée et de descente du volet. Du coup il n'est pas possible de laisser une phase (la petite vitesse) alimentée en permanence puisque par définition après un certain laps de temps l'actionneur coupe toutes les alimentations du moteur de VR.

Il serait à mon avis beaucoup plus judicieux d'utiliser un simple relais inverseur avec la petite vitesse alimentée par défaut quand la bobine du relais n'est pas sous tension et la grande vitesse quand cette même bobine est sous tension.
Pour l'alimentation de la bobine, on peut utiliser un simple module TOR qui sera piloté par des capteurs d'hygrométrie, de température ou même d'odeurs.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#14
Salut Pollux

Je me disais bien que ce ne serait pas si simple avec les module VR (dommage j'en avais sous la main).

Pour le relais inverseur, faut que je potasse le truc parce que je suis pas expert en electricité mis à part des branchements de bases. Et dans le cas du relais, je ne vois pas trop comment brancher tout cela
Répondre
#15
(03/08/2017, 09:05:09)Kevlille a écrit : Pour le relais inverseur, faut que je potasse le truc parce que je suis pas expert en electricité mis à part des branchements de bases. Et dans le cas du relais, je ne vois pas trop comment brancher tout cela

Avec, par exemple, ce relais

[Image: mini_361762VMC.jpg]
Répondre
#16
Tu as quelle marque de VMC ?
Je pense qu'il faudrait commencer par là.

Moi, je place une Renson et elle dispose d'une interface domotique.
Bon, la nouvelle, c'est full automatique. Et il n'est pas recommandé de la couper vu que la seule façon de réguler l'air, c'est d'en aspirer toujours un peux afin de faire les mesures VCO, CO2 et humidité...
Répondre
#17
ce sera une Atlantic simple flux toute simple
Répondre
#18
Alors Kevlille ? Quelle solution as-tu choisie ?
Répondre
#19
Hello

J'ai mis un Atlantic simple flux qui se pilote seule. Largement suffisant dans mon cas car vieille maison et pas moyen de mettre une double flux etc...
Répondre
#20
Perso, j'ai une simple flux, je l'ai couplé à un simple module lumières.

ca me sert à optimiser les flux (si chauffage on = vmc off) ayant une PAC air/air je regrette de pas avoir une double flux. peut etre prochainement, mais plus trop rentable maintenant.
Répondre
#21
(03/05/2021, 09:13:54)Kevlille a écrit : Hello

J'ai mis un Atlantic simple flux qui se pilote seule. Largement suffisant dans mon cas car vieille maison et pas moyen de mettre une double flux etc...

On est d'accord que ta vmc n'a pas de marche forcée ? C'est juste la bouche d'extraction qui s'ouvre plus ou moins ? c'est ça ?
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)