Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Petit retour sur home assistant
#1
Hello, 

Depuis la fin de mon installation il y a de ça 3 ans, je n'ai jamais pu défendre mon choix d'avoir installer le bon et vieux domovea V1. J'ai pu survivre avec son accolyte IoT (tja570) et ses quelques connecteurs intéressants, mais guere avec satisfaction. 

Le confinement m'a laissé un peu de temps pour me pencher sur les possibilités en opensource, j'ai donc testé Home Assistant. 

J'ai déployé l'instance en conteneur sur synology, avec en passerelle ma bonne vieille passerelle siemens. 

Je voulais partager avec vous quelques +/- :
Avantages :
  • Détection dynamique de l'adresse de la passerelle
  • Intégration des fonctions KNX en YAML extraiment simple (export des groupes KNX depuis ETS, retravail des groupes fonctions par fonctions sur excel et puis génération du YAML)
  • Description des automatismes en YAML d'une simplicité déconcertante
  • Intégration de homekit très simple avec choix des objets exposés en YAML (épaté par la complétude de SIRI :  lumière (+variateur +rgbw), volet, chauffage, vanne, alarme, capteurs de toutes sortes)
  • Reuse des automatismes de la communauté simplifié (pour ma part reprise d'un script de gestion d'arrosage basé sur l'évaporation des jours passés, calculés sur la base de la météo récupéée par api)
  • Triggers KNX > Appels REST très simples (déployé pour un switch ON/OFF du WIFI via les API UNIFY en quelques minutes) (Electrosensibilité familiale naissante :p)
  • Intégration SONOS assez aboutie 
  • Pour des mises en page simple, les écrans de visualisation sont très simples à configurer
Difficultés; 
  • Limite de 100 fonctions de homekit (limitation apple il me semble)
  • Quelques bugs sur la gestion de DPT KNX spécifiques (HVAC en l'occurence)
  • Communauté Github Home Assistant KNX très peu active (l'issue sur le HVAC est trackée mais avec personne pour prendre)
  • La gestion de l'historisation des sensors n'est pas simple (je galère toujours avec mes capteurs conso)
  • Dispo des fonctions sur Alexa et Google Home nécessairement via backend sur GCP ou AWS (configurés à la mano, ou déployés en automatique avec un abo mensuel "home assistant cloud" chez nabu casa à ~5$/mois) -- pour les accès distants, je n'utilise plus que siri pour le moment (grace à un ipad qui fait passerelle homekit)

SI vous avez pris le temps de tester, je suis preneur de vos retours.  En attendant, je reste à dispo.
Répondre
#2
Merci pour ton retour, si tu peux nous mettre qq capture de rendu n'hésite pas.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#3
Yes, bien sur.
Quelques screens de la visu et du Yaml sur mon onedrive perso
https://1drv.ms/u/s!AtvEchQJyNIQgrpFlV14...Q?e=MPwfET
Répondre
#4
cool merci
Répondre
#5
Merci pour ce retour, je suis quasi sûr de partir sur HA aussi et c'est pour bientôt.

J'hésite à le faire tourner sur mon Synology aussi, ou bien à prendre un petit NUC / RPi4. Tu le fais tourner comment ? Aucun problème à déclarer ?
Répondre
#6
(05/06/2020, 15:16:09)poukill a écrit : Merci pour ce retour, je suis quasi sûr de partir sur HA aussi et c'est pour bientôt.

J'hésite à le faire tourner sur mon Synology aussi, ou bien à prendre un petit NUC / RPi4. Tu le fais tourner comment ? Aucun problème à déclarer ?


ça tourne sans problème sur mon DS415+. Conteneur UP depuis ma dernière coupure élecrtrique il y a 24J. 

Le déploiement sur le Raspy a l'air d'être complétement supporté également, avec en supplement la prise en charge des GPIO. Par contre, je pense que le NUC risque d'être surtaillé pour l'usage, à moins de mettre d'autres softs avec.

Etape actuelle pour moi: historiser mes capteurs depuis HA sur une base influxdb et les ressortir via Grafana -> J'ai un peu de mal à prendre en main.
Répondre
#7
L'intérêt du NUC, c'est surtout d'avoir un SSD et pas une carte SD. Je sais qu'on peut hacker un SSD sur un RPi mais non merci.
Moins de pannes, plus rapide et pas beaucoup plus cher.
Répondre
#8
Complétement en phase; Dans ce cas, essaye de voir coté NUC fanless, ils sont réputés extremement stables.
Répondre
#9
(06/06/2020, 10:18:43)poukill a écrit : L'intérêt du NUC, c'est surtout d'avoir un SSD et pas une carte SD. Je sais qu'on peut hacker un SSD sur un RPi mais non merci.
Moins de pannes, plus rapide et pas beaucoup plus cher.
Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'un SSD est mieux qu'une carte SD de manière général, mais tout dépend de l'application , j'ai des rPi qui tournent sur cartes SD 24h/24h depuis plusieurs année sans problème, tout dépend ce que l'on fait et comment on le fait.

Concernant le terme Hacker un SSD sur un Rpi, euh la je comprend pas trop le terme, il n'y a rien de sorcier pour faire ca, c'est pris en charge et c'est transparent pour le pi, c'est du linux.

Moins de panne : Oui peut être si tu le dis, cela n'engage que toi, sauf que Pi ou NUC, c'est de l’électronique, sur une 30aine de pi que je n'ai encore jamais eu de pi HS, j'ai même encore 2 Rpi v1 qui tourne.

Le prix oui bien sur il faut le comparer, on pense sour a tord uniquement au prix avoisinant les 40€ du rPi, mais il faut ajouter tous les petits truc a coté, sd, adaptateur secteur, boitier, cables ... , mais bon l'avantage c'est que ces cout sont souvent transparent pour les bidouilleur qui ont souvent déjà tout le necessaire.


Je dirais que le seul inconvénients dans le rPi si l'on cherche a intégrer un SSD, c'est de lui trouver un beau petit boitier. Donc la oui avantage au NUC.

Le NUC globalement consommera quand même netement plus qu'un Pi il me semble.

Certains NUC ne sont pas des plus compatibles avec certaines distrib Linux.

Sur un NUC si il faut reinstaller un OS, reformater le DDur ou faire une préparation de celui-ci , on va devoir sortir le HDD, sur un Pi on va avoir accès facilement a celui-ci souvent sans rien démonter en branchant directement le DDur (ou plutot sont interface) sur un cable USB vers son PC.

Donc au final Pi ou NUC, les 2 ont des + et des -, il y en a simplement pour tous les goûts et pout tous les usages.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#10
Hello

Pour info j'ai un RPI 3 qui tourne avec SSD depuis 1 an H24 et RAS... pas un plantage ou bug.

Et comme le dit Filou, ce n'est pas du tout un Hack... une petite modif a faire pour activer le boot sur USB et cela roule.

ps: le RPI4 supporte depuis peu egalement le boot sur USB
Répondre
#11
Hello
MedBenk, peux-tu expliciter un peu tes problèmes avec les DPT KNX sur le HVAC ?
J'en ai aussi avec ce module pour gérer des radiateurs NEEDO, je cherche des pistes de résolution ^^
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)