Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Gestion des détecteurs d’ouvertures (I/O)
#1
Brick 
Bonjour à tous,

Pour information, ce sujet fait partie d’un sujet, plus global et disponible ici, qui vous permettra de comprendre ce qui m’amène sur ce forum...

Aujourd’hui, je souhaiterais me pencher sur un élément qui peut, à la fois, être de sécurité ou de confort, les détecteurs d’ouvertures. Ces détecteurs magnétiques, aussi appeler capteur REED ou ILS, peuvent se positionner sur les ouvrants comme les fenêtres ou encore les portes de tous types (intérieures, extérieures, de garage…) mais aussi être utilisé dans d’autres cas, comme évoqué ici avec la boîte aux lettres.

J’ai demandé au chef de chantier de se renseigner auprès du fournisseur afin de pouvoir intégrer directement les détecteurs d’ouverture mais, trop tard, les fenêtres sont déjà faites depuis longtemps. Les détecteurs seront surement, à mon grand regret, visible si le poseur ne peut rien faire. J’attends toujours le retour du chef de chantier sur ce deuxième point.

Il existe une multitude de capteurs filaires de ce type. Pour ma part j’avais repéré les 4B-300 qui sont plus des capteurs à encastrer. Après, il existe des capteurs externes plus ou moins discret qui permettent de faire la même action.

Pour ce type de capteur, quel(s) matériel(s) utilisez-vous ou allez vous utiliser pour votre installation ? Pourquoi ?

Merci pour vos bons plans, avis & conseils.
Nicolas | Newbie du KNX
Répondre
#2
Encastré au moment de la commande, mais pour l'ALARME (donc en bas). Pour la domotique, ils doivent être en haut.
Normalement, si tu fait appel à de vrai pro, ils doivent pouvoir effectuer les percements sur le chantier afin d'encastrer tes contacts. Sinon, c'est que ce ne sont que de simples poseurs.
Ils ont l'habitude de travailler en même temps que les gars de l'alarme qui placent LEUR contact en même temps. Et comme ils ne savent pas ou ils peuvent percer par rapport à la structure du châssis, c'est aux gars des châssis de le faire sur chantier.

Une précision qui a son important quand on donne une ref de contact, c'est la nature du châssis. PVC, Alu, bois ?
Répondre
#3
Jai fait intégrer ce type de détecteur à la fabrication des fenêtres mais il est possible de le faire durant la pose des châssis en s'aidant des dessins en coupe des menuiseries et des conseils du fabricant.

J'ai des détecteurs à chaque ouvrant pour la domotique et sur certains un second détecteur pour l'alarme.
Répondre
#4
Hello,
Pareil pour moi, j'ai également fait intégrer des capteurs reeds sur les huisseries à la fabrication. Par contre les capteurs sont branchés sur l'alarme qui diffusera les états des ouvrants sur le réseau KNX.
Répondre
#5
(14/01/2019, 18:21:44)mickno a écrit : Hello,
Pareil pour moi, j'ai également fait intégrer des capteurs reeds sur les huisseries à la fabrication. Par contre les capteurs sont branchés sur l'alarme qui diffusera les états des ouvrants sur le réseau KNX.

C'est pas top d'exploiter les capteurs d'alarme pour la domotique.
Déjà, tu ne devrais pas avoir un retour de chaque ouvrant ou alors t'as une putain de central d'alarme avec plein de sortie (en donc plein d'entrées en KNX).

Un capteur d'alarme cela se met en bas du chassis alors que pour la domotique, cela se place en haut.

Sinon, il existe des poignées en EnOcean (voir posts qui en parle via la recherche) qui permet de retourner l'état ouvert ou oscillo battant. Et ça, c'est top...
Répondre
#6
(15/01/2019, 08:28:10)Jonathan007 a écrit :
(14/01/2019, 18:21:44)mickno a écrit : Hello,
Pareil pour moi, j'ai également fait intégrer des capteurs reeds sur les huisseries à la fabrication. Par contre les capteurs sont branchés sur l'alarme qui diffusera les états des ouvrants sur le réseau KNX.

C'est pas top d'exploiter les capteurs d'alarme pour la domotique.
Déjà, tu ne devrais pas avoir un retour de chaque ouvrant ou alors t'as une putain de central d'alarme avec plein de sortie (en donc plein d'entrées en KNX).

Un capteur d'alarme cela se met en bas du chassis alors que pour la domotique, cela se place en haut.

Sinon, il existe des poignées en EnOcean (voir posts qui en parle via la recherche) qui permet de retourner l'état ouvert ou oscillo battant. Et ça, c'est top...

Tu sais la centrale ABB GMA 8.1 est un petit bijou Smile Le truc génial est que je n'ai pas a doubler mes capteurs et je ne risque pas de mettre la sécurité de mon alarme en péril par le KNX, parce que je peux la régler a sens unique Alarme > KNX! Celle ci est testée et fonctionne très bien.
Répondre
#7
(15/01/2019, 14:22:15)mickno a écrit :
(15/01/2019, 08:28:10)Jonathan007 a écrit :
(14/01/2019, 18:21:44)mickno a écrit : Hello,
Pareil pour moi, j'ai également fait intégrer des capteurs reeds sur les huisseries à la fabrication. Par contre les capteurs sont branchés sur l'alarme qui diffusera les états des ouvrants sur le réseau KNX.

C'est pas top d'exploiter les capteurs d'alarme pour la domotique.
Déjà, tu ne devrais pas avoir un retour de chaque ouvrant ou alors t'as une putain de central d'alarme avec plein de sortie (en donc plein d'entrées en KNX).

Un capteur d'alarme cela se met en bas du chassis alors que pour la domotique, cela se place en haut.

Sinon, il existe des poignées en EnOcean (voir posts qui en parle via la recherche) qui permet de retourner l'état ouvert ou oscillo battant. Et ça, c'est top...

Tu sais la centrale ABB GMA 8.1 est un petit bijou Smile Le truc génial est que je n'ai pas a doubler mes capteurs et je ne risque pas de mettre la sécurité de mon alarme en péril par le KNX, parce que je peux la régler a sens unique Alarme > KNX! Celle ci est testée et fonctionne très bien.

Je me doute bien qu'elle est bien. C'est une Grade 3.
Mais pas reconnue en Belgique par les assurances. Je pense même que ABB ne pousse pas trop le produit sur le marché belge.
Je trouve le clavier un peut années 2000. Y a pire, mais ils pourraient le remettre au goût du jour...
Répondre
#8
(15/01/2019, 14:34:06)Jonathan007 a écrit : Je me doute bien qu'elle est bien. C'est une Grade 3.
Mais pas reconnue en Belgique par les assurances. Je pense même que ABB ne pousse pas trop le produit sur le marché belge.
Je trouve le clavier un peut années 2000. Y a pire, mais ils pourraient le remettre au goût du jour...

Pour ma part, je me sert de l'alarme pour la prévention, mon assurance française s'appuie principalement sur la protection physique périmétrique (portes et fenêtres blindées)

Concernant le design du clavier tu as tout à fait raison, pour être honnête c'est ce qui me déplait le plus, et il est vraiment très, trop, gros.

Ceci dit c'est la seule alarme qui regroupe tous mes besoins, pas envie de doubler les capteurs et les boitiers de captures.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)