Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Avis onduleur
#1
Bonsoir.
Ayant récemment eu des coupures de courant je suis à la recherche d'un onduleur line interactive.
J'ai choisi quelques modèles parmi des marques connus:
_ APC Power-Saving Back-UPS PRO - BR900G-FR
_ Eaton Ellipse Pro 1200 FR
_ Eaton EL1200USBFR Ellipse Eco
_ APC Back-UPS BX - BX1400U-FR
Le but étant de mettre dessus le KNX, la baie VDI, la télé, le poêle et la VMC.

Avez vous des avis ou préférence parmi ces onduleurs?


Connaissez vous un onduleur qui posséderai un contact sec qu'on pourrait déclencher genre à 30% restant de la charge (cela pourrait être utile pour ouvrir tous les volets en prévision d'une coupure prolongé afin de ne pas rester dans le noir en pleine journée si la coupure se déclenche la nuit et dure genre 24h)?

Merci.
Répondre
#2
Heuuu,
Tu peux voir plus puissant pour ton UPS si tu veux mettre tout ça dessus.
Faut se dire qu'un UPS, c'est 3min à pleine charge.
Line interactive ok, il ne faut pas plus (double conversion).

Le KNX, ok
La baie VDI, cela va dépendre de ce qui est dessus
La télé why ?
Le poêle why ? (trop gourmand je pense)
La VMC oublie.

Oublie ce qui n'est pas essentiel pour un temps court.
Si cela dure longtemps, oriente toi vers un petit groupe électro.

Si tu veux une carte de communication relais, il faut aller sur de gros modèles.
Chez socomec, ils ont de modèle équivalent qui permettent l'ajout d'une carte I/O. Mais je ne sais pas si cela peut se paramétrer en fonction du %

APC trop cher par rapport à Eaton et pas forcément mieux dans cette gamme de puissance.

Et dans tous les cas, en fonction de la température ambiante, une batterie, c'est entre 3 et 10 ans.
Répondre
#3
Tout mon système à la maison est sur onduleur. Mais pour que ce soit fait correctement il faut bien entendu prendre un matériel adapté aux besoins et surtout parfaitement l'entretenir.
Si tu veux jouer la sécurité, il te faut un onduleur dédié à tout ce qui est KNX + informatique. Hors de question de brancher dessus au autre appareil car non seulement ça va induire une charge supplémentaire mais en plus selon le type d'appareils connectés tu vas "parasiter" ton 230V.

Pour le calcul de la capacité, tu additionnes la puissance de chaque appareil devant être alimenté par l'onduleur ce qui te donnera une consommation dite de croisière.
Ensuite la durée de fourniture électrique dépendra du nombre de batteries installées dans l'onduleur, certains modèles d'onduleurs ayant des possibilités d'ajout de packs de batteries externes pour augmenter l'autonomie..

Dans mon cas, j'ai un onduleur 3KVA dédié au KNX + chaudière + EV de chauffage, un onduleur 3KVA pour les postes informatiques et un autre onduleur 1,5KVA pour les switchs, routeurs et NAS.
Mes tests me donnent une autonomie de plus de 3 jours sur le bus KNX, 30 minutes pour les postes informatiques et une bonne heure pour le matériel réseau. J'ai aussi un groupe électrogène triphasé qui peut fournir le 400V à l'ensemble de la maison (avec quelques délestages quand-même) en cas de coupure longue durée.

L'entretien se fait en coupant mensuellement l'alimentation de l'onduleur pour vérifier son bon fonctionnement en en chronométrant la durée de fourniture de courant. Par ailleurs il faut changer les batteries au maximum tous les 2 ans ce qui représente un coût non négligeable.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#4
Merci pour vos réponses.
Je vais oublié l'idée du contact sec car je n'ai pas envie de mettre trop cher dedans non plus.
Le but étant surtout de pallier aux micro coupures quand il y en as afin de protéger les équipements électroniques (dans la limite du raisonnable).
Y en as pas tout les jours mais par exemple dimanche dernier j'en ai eu une dizaine dans la soirée, la plus longue à durée 5 minutes.
C'est la 3ème fois depuis que l'on as emménager y a 4 mois. On est en campagne, mais les voisins et le bourg à 2km y ont droit également.
VMC 60W + Poêle 20W + Baie VDI 100W + TV 100W + KNX => Total environ 300W
un 500W devrait mais je pense prendre un peu de marge en plus.
Répondre
#5
Attention qu'une TV qui consomme 100W allumée en consomme souvent quatre à cinq fois plus pendant quelques millisecondes lors de l'allumage. C'est ce pic de consommation (énergie réactive) dont tu dois tenir compte faute de quoi tu risques de mettre ton onduleur en défaut sans en comprendre la cause.
Ce sera probablement le même problème avec la VMC lors de la mise en route du moteur malgré la présence de condensateurs de plus ou moins bonne qualité.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#6
De toute façon, tu dois protéger le matériel sensible aux coupures comme le matériel informatique qui n'aime pas les coupures brutale.
La VMC et le poêle, ça devrait tenir le coup.
Pour la télé, place un petit onduleur localement.

Pour la carte relais, ce que j'ai fait chez moi, c'est simplement placer un relais NF. Dès qu'il y a coupure, le relais se ferme et indique à la domo les circuits les à allumer et ceux qui vont rester inactif (en même temps, y a plus de courant).
Répondre
#7
J'ai un système Victron Multiplus depuis près de 5 ans.
Il se compose d'un chargeur-onduleur de 3KVA et 2 batteries de 200Ah.
Il est comme un UPS. Pas de tension à l'entrée = encore j'usqu'à 17A en sortie sans sans rendre compte.
J'ai dessus:
frigo, congélateur
un point d'éclairage dans SAM et toutes les chambres
TV
Feu à bois Jidé (hydraulique)
Circulateur chauffage sol
une prise à chaque niveau
et surtout TOUTE LA DOMOTIQUE.
Je n'ai jamais eu de sans défaut d'alimentation malgré coupure réseau.
Le système si mon épouse ne décide pas de brancher l'aspirateur dessus, devrait tenir 3 jours.

Comme j'ai un compteur J/N, je ne permet la recharge des batteries via KNX que de nuit.
Coût 3000€ mais c'est le top.
KNX aficionado

Répondre
#8
(26/10/2018, 15:11:31)NicNac a écrit : J'ai un système Victron Multiplus depuis près de 5 ans.
Je suis d'accord, j'ai hésité pour finir avec 3 onduleurs mais je regrette mon choix ! Blush
Répondre
#9
Bonsoir à tous. Je relance ce sujet car je n'ai pas encore acheté mon onduleur mais je compte l'acheter prochainement.
Je pensais partir sur un modèle line interactive mais je me dit qu'un modèle off-line pourrait peut être suffire.
Qu'en pensez vous?
Merci.
Répondre
#10
Idem je suis ce sujet car je suis à la recherche d'un onduleur rackable (2U max) pour protéger mon install réseau.... routeur + switch ubiquiti + NAS (surement syno rackable ou équivalent) + RPI

Si vous avez des modèles à conseiller...
Répondre
#11
Kevlille... regarde sur leboncoin .... on y trouve en permanence des APC rackable à bas prix dont il suffit de changer les batteries pour que ça reparte pour un tour.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#12
Salut Pollux

Merci du conseil, j'avais un doute d'acheter ce genre de produit sur Leboncoin, notamment à cause des batteries. Je vais jeter un oeil

Par contre, j'aurai une question un peu plus technique.

Mon RPI (OpenHAB + CLoudKey Ubiquiti) sera alimenter en POE par mon swith (j'attends la livraison de la carte).

Par contre avec un onduleur, comment se déroule la gestion du RPI? Par exemple, en cas de passage sur onduleur lors d'une panne de courant, je pense que l'on peut mettre facilement le RIP à l'arret. Par contre comment gérer le redémarrage de mon RPI, sachant que:

* Mon RPI est équipé d'une carte de controle SSD (Pi-destop) et que cette derniere ne permet pas le reboot....
* Que le WOL n'est pas faisable sur le RPI

Il y a une solution ou je suis bon pour changer de carte contrôleur SSD?
Répondre
#13
Petit bémol quand même sur les onduleurs d'occasion.
Il faut demander a faire un test de l'onduleur. Celui-ci doit démarrer et donc avoir des batteries chargé a un minimum même si elles sont fatiguer.

Il faut savoir si l'onduleur génère le 230V a partir du continu ou si il est capable de le générer sans les batteries.
Souvent c'est le 1er cas il me semble. Si les batteries sont trop a plat il ne démarrera pas du coup.
Mais cela peu être synonyme d'un problème sur le circuit de charge.

Kev : Je me rapelle vagement de ton problème de reboot, c'est quoi exactement, tu peux le re-detailler.
Peu etre sur un autre post pour ne pas poluer celui-ci.

Pour la partie Pi POE, il y a du pour et du contre selon moi. Oui c'est pratique mais justement la gestion de l'allumage ou de l'extinction risque d'etre plus compliqué.
Pour de la souplesse il faut partir sur un switch POE qui offira des solutions distante de mise sous ou hors tension, après il faut voir comment intégrer ca de maniere automatique dans une install.

Cest donc peut etre plus simple de commander une prise via un actionneur ou autre le pi je pense.
Moi c'est comme ca que je vais gérer la partie ondulé chez moi. J'ai des PC ondulé sur lesquelles j'ai NAS/Box/etc... qui couperont au fur et a mesure les consommateurs afin de les protéger et prolonger l'autonomie de l'onduleur sur la partie principal que j'éteindrais en dernier.
KNX Partner Base / Avancé

Ma boite de MP est pleine, merci de créé un post si vous avez une question, cela profitera a tout le monde.
Répondre
#14
Salut Filou,

Pour remettre rapidement en contexte, j'avais un soucis de reboot avec la carte controlleur SSD (X850), je suis donc parti sur le boitier Pi-desktop qui resoud le problème de reboot mais qui en apporte un autre.... il faut obligatoirement appuyer sur un bouton pour mettre sous tension le RPI.... du coup cela va poser un problème en cas de panne de courant.

Pour le POE, je suis en train de faire mon install sur Ubiquiti et le switch gère le POE Donc à priori pas de soucis de ce côté.

Pour en revenir à l'onduleur, ne m'y connaissant pas trop, je ne sais pas vers quoi partir, mais les contraintes sont:
* rackable
* compatible linux
* mini 4 prises

Le but de l'onduleur n'est pas forcement de tenir longtemps en cas de panne de courant, mais plutot de permettre d'éteindre proprement les différents élements (notamment le RPI pour pas corrompre les DB etc...)
Répondre
#15
Pour onduleur, j'ai du MGE 1000 ou 1500VA (Je sais plus) au format 1U. Il faudrait prévoir le remplacement des batteries.

Pour le Pi, c'est assez simple, il suffit de mettre un Condo tantale sur le BP qui va se charger lorsque l'on remettra le jus, il provoquera la pulse necessaire a l'allumage. J'ai vu ca quelque part et je l'ai essayé, ca fonctionne. J'ai pas mon Pi avec moi il faut que je regarde, ou il faut que je retrouve la source ou j'ai vu ca.

Edit : J'ai retrouvé :
https://www.jeedom.com/forum/viewtopic.php?t=40371
Un petit condo de 10µF sur le BP
KNX Partner Base / Avancé

Ma boite de MP est pleine, merci de créé un post si vous avez une question, cela profitera a tout le monde.
Répondre
#16
Hello

Cool merci pour le tuto: plus qu'à sortir le fer à souder ;-)
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)