Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Multiroom _ Avis marque, utilisation
#1
Bonjour tout le monde,

Je viens à la pêche aux renseignements sur les systèmes multiroom. L'objectif est d'équiper une salle de bain 7m², la cuisine 24m², 2 chambres de 14m².
En parcourant le forum, la marque SONOS est souvent retenue. Je reviens du site et si j'ai bien compris, il faut pour chaque paire d'enceintes un ampli AMP? Il faudra donc au moins 4 amplis!

Comment savoir combien d'enceintes il faut pour une pièce? Ou placer les amplis? Dans une baie?
J'ai lu sur ce forum que pour des enceintes encastrées au plafond (placo), il faut un caisson pour les charger? Huh 

Quel usage en fait vous au quotidien?

Gwendal
Répondre
#2
Hello,
Une autre option en multiroom si tu équipe tout d'un coup, serait d'acheter un ampli 6 canaux, puis un sonos play. L'ampli 6 canaux coûte cher, mais moins que 4 sonos AMP. C'est moins trouvable par contre.
Et ça te permet d'avoir d'autres sources. Pour l'usage, je n'en sais rien je n'y suis pas encore.
Totalement inutile, complètement indispensable.
Répondre
#3
Hello

Pour ma part je suis parti sur du DENON/MARANTZ HEOS niveau multiroom/Home cinéma/Hifi. Je ne regrette pas.

SONOS est pratique pour l'intégration au KNX car les boites fabriquant du KNX ne jure que par SONOS mais pour moi leur offre est trop limitée (par de Home cinéma par exemple).

Après pour être franc, la gestion dans KNX du multiroom... bof. A part faire play/stop depuis un bouton on est vachement limité et rien ne vaut l'application dédiée.
Répondre
#4
D'accord avec kevlille pour la faible utilité d'integrer le multiroom dans KNX.
Perso je suis parti sur du Google Home partout pour la flexibilité et pouvoir en plus commander à la voix (c'est comme ça que le lance le plus souvent de la musique).
Niveau cout aussi on s'en sort pour beaucoup moins cher que Sonos (pleins de Home Max autour des 120€ sur leboncoin).
Je peux aussi les intégrer dans mon installation domotique via Home Assistant, par exemple je les utilise pour diffuser un message TTS en cas d'intrusion.
Répondre
#5
+1 Kalhimero

J'ai même vu une integration de Home Assistant directement sur un google Nest hub (Cast).... génial pour le contrôle domotique (si on passe outre le fait de partager sa vie privée avec les GAFA)

https://www.home-assistant.io/blog/2019/...t-preview/

Perso j'ai pris des Denon Home car elles devraient prochainement être compatible avec Google assistant et Alexia (micro intégré) ce qui m'évitera de rajouter des google Nest mini pour le pilotage à la voix.
Répondre
#6
oui j'ai essayé ça sur un de mes hub mais ça n'a pas fonctionné, peut être que c'est toujours en développement, je n'ai pas creusé car beaucoup d'autres choses encore à faire sur Home Assistant :-).
C'est tout de même très prometteur !
Répondre
#7
De mon côté pour le multiroom j’ai placé des enceintes intégrées au plafond dans les pièces désirées (10 enceintes au total) + 5 Amplis SMSL Q5 Pro + RPI3 sous Max2Play, tout ça contrôlable via Home Assistant

Et comme kalhimeo utilisation des enceintes pour diffuser un message en cas d’intrusion via HomeAssistant
Répondre
#8
(29/09/2020, 09:13:02)Kevlille a écrit : Hello

Pour ma part je suis parti sur du DENON/MARANTZ HEOS niveau multiroom/Home cinéma/Hifi. Je ne regrette pas.

SONOS est pratique pour l'intégration au KNX car les boites fabriquant du KNX ne jure que par SONOS mais pour moi leur offre est trop limitée (par de Home cinéma par exemple).

Après pour être franc, la gestion dans KNX du multiroom... bof. A part faire play/stop depuis un bouton on est vachement limité et rien ne vaut l'application dédiée.

On peux faire bien plus que play/stop, tu peux aussi afficher le titre de la chanson en cours, changer la source que tu écoute voir le profil utilisateurs, tu peux augmenter ou diminuer le volume, etc...
Tu peux aussi intégrer la partie audio dans des scénarios à l'infini
Répondre
#9
Bonjour,
(28/09/2020, 22:19:33)Gwendal a écrit : L'objectif est d'équiper une salle de bain 7m², la cuisine 24m², 2 chambres de 14m².
En parcourant le forum, la marque SONOS est souvent retenue. Je reviens du site et si j'ai bien compris, il faut pour chaque paire d'enceintes un ampli AMP? Il faudra donc au moins 4 amplis!
Comment savoir combien d'enceintes il faut pour une pièce? Ou placer les amplis? Dans une baie?
L'avantage du système sonos, outre d' être très facilement évolutif, offre de multiples possibilités avec des enceintes à poser (avec ampli intégré) ou la possibilité d'enceintes à encastrer que l'on peut alimenter avec un ampli AMP.
On peut faire des choix différents en fonction qui va dépendre de la pièce :
  • Dans le salon j'ai installé une barre de son et un sub qui sont utilisés pour la TV et également pour la musique en multiroom 
  • Dans la SAM , j'ai placé deux enceintes sous une toile transonore (plafond tendu) avec un ampli AMP placé en haut du placard du cellier qui est proche (dans la mesure du possible il faut rapprocher le plus possible l'ampli des enceintes et utiliser du fil de section comprise entre 2,5 mm² et 4 mm²) 
  • Pour la terrasse extérieure, j'ai encastré des enceintes dans le plafond ; elles sont alimentées par un ampli Rotel (que je n'utilisais plus pour le home-cinéma) via un PRE-AMP Sonos (je ne sais s'il existe toujours) ce qui permet l'utilisation en multiroom
  • Dans le bureau, la SDB et les WC des enceintes Sonos posées ou fixées en applique au mur
(28/09/2020, 22:19:33)Gwendal a écrit : - pendant le confinement, un de nos enfants est revenu à la maison, et j'ai donc pris une enceinte posé dans l'un des WC pour la mettre dans sa chambre/bureau.  je faisais de même pour l'extérieur avant d'avoir installé les enceintes de la terrasse.
Dans le cadre de la la diffusion ambiante il faut oublier la notion de stéréo ! Il faut être conscient que dans une pièce non traitée on entend souvent plus la pièce que les enceintes car le son diffus réfléchi provenant des réflexions multiples (murs, plafond et sol ) peut être supérieur au son direct émis par les enceintes (la proportion de l'un ou l'autre est fonction de la distance auditeur-source et l'intensité du son direct sera plus importante l'lorsqu'on est proche de la source).

Dans notre pièce à vivre de 95 m² (Cuisine-SAM-Salon), lorsque je suis dans la cuisine ou la SAM, pour écouter les informations, par exemple, les deux enceintes de la SAM sont suffisantes ; pour la musique je groupe les enceintes de la SAM avec le sub et la barre de son du salon.
L'écoute en multiroom de la musique est une écoute "d'ambiance" ; personnellement pour une écoute "exclusive sans autre activité" ou pour visionner un concert , je vais dans la salle home cinéma qui dispose d'un traitement acoustique et du matériel had-hoc qui permettent de retrouver les sensations perçues en concert.

[Image: mini_200930102433829444.jpg]

J'ai plusieurs amis qui ont acheté des enceinte haut de gamme (écoutées dans l'auditorium du magasin) et qui étaient déçus une fois les enceintes installées dans leur salon et pas forcement  convaincu par mes arguments relatifs à l'acoustique. Une écoute de leurs enceintes dans ma salle traitée acoustiquement a permis de les convaincre définitivement ; ensuite on a pu améliorer l'écoute dans leur salon avec quelque petits aménagements acceptables dans une pièce non dédiée.

(28/09/2020, 22:19:33)Gwendal a écrit : J'ai lu sur ce forum que pour des enceintes encastrées au plafond (placo), il faut un caisson pour les charger? Huh 
Oui je ne vais pas  de nouveau développer ici ce que j'ai déjà écrit sur le topic cité mais c'est le principe de base de fonctionnement d'un HP. Pour le multiroom il y 3 possibilités :
- les enceintes à poser
- les enceintes à encastrer ouvertes mais qu'il faut placer dans un caisson pour charger la membrane du HP
- les enceintes à encaster fermées
Le résultat pour les enceintes à encastrer ouvertes "In-ceiling" ou "In-wall" va dépendre de la largeur du plenum donc aléatoire ; le volume d'une enceinte fermée est normalement calculé pour garantir un équilibre sur la totalité du spectre.  Cet équilibre, lié à la qualité intrinsèque de l'enceinte, va être modifié par les dimensions de la pièce et des matériaux utilisés (sol, du mobilier).  En installant une enceinte ouverte, le déséquilibre de la source est très probable car il dépend des conditionsndtions d'installation  et il ne faut pas compter sur la pièce pour l'améliorer !

(28/09/2020, 22:19:33)Gwendal a écrit : Quel usage en fait vous au quotidien?
- écouter les  infos (le matin pour tout dire ! Smile )  en groupant Cuisine/SAM, SDB,WC, Dressing.
- activité cuisine : musique en groupant Cuisine/SAM - Salon
- Réception : musique en groupant Cuisine/SAM - Salon-  WC principaux + terrasse extérieur si utilisée
- Visionnage émission/reportage TV : barre de son+ sub salon
Répondre
#10
(29/09/2020, 21:42:27)lales67 a écrit :
(29/09/2020, 09:13:02)Kevlille a écrit : Hello

Pour ma part je suis parti sur du DENON/MARANTZ HEOS niveau multiroom/Home cinéma/Hifi. Je ne regrette pas.

SONOS est pratique pour l'intégration au KNX car les boites fabriquant du KNX ne jure que par SONOS mais pour moi leur offre est trop limitée (par de Home cinéma par exemple).

Après pour être franc, la gestion dans KNX du multiroom... bof. A part faire play/stop depuis un bouton on est vachement limité et rien ne vaut l'application dédiée.

On peux faire bien plus que play/stop, tu peux aussi afficher le titre de la chanson en cours, changer la source que tu écoute voir le profil utilisateurs, tu peux augmenter ou diminuer le volume, etc...
Tu peux aussi intégrer la partie audio dans des scénarios à l'infini

Bonjour lales67

Oui on est bien d'accord, je n'ai pas lister tout ce que l'on peut faire. ma remarque était juste qu'on est nettement plus bridé que sur une appli dédiée (pas de choix du provider Deezer, Prime etc.... pas possible de faire des recherches d'album etc....)
Répondre
#11
(30/09/2020, 10:03:08)Kevlille a écrit :
(29/09/2020, 21:42:27)lales67 a écrit :
(29/09/2020, 09:13:02)Kevlille a écrit : Hello

Pour ma part je suis parti sur du DENON/MARANTZ HEOS niveau multiroom/Home cinéma/Hifi. Je ne regrette pas.

SONOS est pratique pour l'intégration au KNX car les boites fabriquant du KNX ne jure que par SONOS mais pour moi leur offre est trop limitée (par de Home cinéma par exemple).

Après pour être franc, la gestion dans KNX du multiroom... bof. A part faire play/stop depuis un bouton on est vachement limité et rien ne vaut l'application dédiée.

On peux faire bien plus que play/stop, tu peux aussi afficher le titre de la chanson en cours, changer la source que tu écoute voir le profil utilisateurs, tu peux augmenter ou diminuer le volume, etc...
Tu peux aussi intégrer la partie audio dans des scénarios à l'infini

Bonjour lales67

Oui on est bien d'accord, je n'ai pas lister tout ce que l'on peut faire. ma remarque était juste qu'on est nettement plus bridé que sur une appli dédiée (pas de choix du provider Deezer, Prime etc.... pas possible de faire des recherches d'album etc....)

Avec le serveur core S4 de basalte on peux ?
Répondre
#12
Hello Lales67

Oui mais c'est uniquement pour le système multiroom de Basalte non? Ce n'est pas interfaçable avec des solutions type Heos, Musiccast ou Sonos il me semble.

Et le système Basalte qui est somme toute super classe et design, il coute quand même un bras ;-) et n'est pas accessible sans passer par un integrateur
Répondre
#13
(30/09/2020, 13:23:57)Kevlille a écrit : Hello Lales67

Oui mais c'est uniquement pour le système multiroom de Basalte non? Ce n'est pas interfaçable avec des solutions type Heos, Musiccast ou Sonos il me semble.

Et le système Basalte qui est somme toute super classe et design, il coute quand même un bras ;-) et n'est pas accessible sans passer par un integrateur

Lifedomus est compatible HEOS, musicast ou sonos, Basalte lui en effet n'est pas compatible avec ces marques hormis les produits qui sont pilotable en IR.

La nouvelle version de basalte le core mini elle est compatible SONOS avec 4 zones en sonos uniquement histoire d'avoir un peu d'audio.

Personnellement je trouve que les gens qui cherche vraiment de l'audio y trouvent leur compte chez Basalte même si cette le prix reste élevé c'est sur.

Il existe aussi une multitude de passerelle audio vers KNX, comme chez ISE, Bab technologie, Nuvo, Russound, Revox, Etc...
Répondre
#14
Pas d'accord avec Kevlille,
L'intérêt d'intégrer le KNX et le multi room, c'est que l'interface utilisateur la plus pratique dans une habitation, ca reste les interrupteurs.
Donc, pour faire play/pause, next et source, ça fait le job. Pas besoin de chercher l'interface de source audio.
Perso, je ne me promène pas avec mon smartphone chez moi.

Dire que multi room et KNX ne sont pas fait pour être intégré ensemble, ce serait un peu insultant pour Basalte qui en fait son core business. Et ils ne s'en sortent pas trop mal.
Vous auriez donc dis à l'époque que Apple allait mourir... Lol.
Répondre
#15
Hello Jonathan

Je n'ai pas dis que le multiroom était imcompatible avec le KNX. Je dis juste que sur le KNX les fonctions sont limitées. C'est nickel si tu veux lire une playlist ou une radio toujours identique par exemple mais dès que tu veux faire une recherche tu es obligé de sortir l'application tierce
Répondre
#16
Bonjour

Je déterre cette discussion car je suis en train d'envisager de reprendre tout mon multiroom.
Et je suis un peu dépassé techniquement.
J'ai un peu consulté le forum, notamment ici : mais j'aurais volontiers besoin d'échanger encore avec vous autres spécialistes.


Mon installation actuelle est largement obsolète et pas du tout KNX. Elle repose sur 2 ensembles plus ou moins reliés :
  • plein de SqueezeBoxes, qui vont chercher de la musique sur un SqueezeServer (rebaptisé LMS / Logitech Media Server lorsque Logitech a racheté tout ça, avant de tout laisser mourir) hébergé sur un NAS Synology. Nous avons une grosse bibliothèque de CD rippée en FLAC et mise à disposition sur ce serveur, dont l'ergonomie est plutôt agréable (en particulier avec une appli iOS/android tierce qui s'appelle iPeng)
  • un système de diffusion sonore multiroom à l'ancienne, analogique, de marque Sonelco. 6 zones
    J'avais découvert ça au départ il y a 20 ans car c'était intégré dans la gamme d'interrupteur/prise Alombard (un fabricant racheté depuis par Schneider) que j'avais retenue. Il y a bien 10 ans, j'ai progressivement remplacé tout mon appareillage par du Gira E22 en 55×55 mais j'ai pu garder les modules Sonelco en 45×45, moyennant un cadre d'adaptation. Je ne vais pas m'étendre sur ce système car il me semble obsolète. Par contre, il m'en restera au moins, deux haut-parleurs encastrés dans le plafond dans la plupart des pièces + un câblage en étoile depuis les HP et les modules de commande vers un point de centralisation unique (à chaque fois, c'est un câble 4 paires, voire parfois 2).
  • Les deux précédents sont un peu liés car j'ai des SqueezeBoxes Receiver qui servent de sources au multiroom Sonelco. Mais c'est pénible car le réglage du son se fait à 2 endroits en cascad,  dans les squeezeboxes et sur chaque ampli de chaque pièce, les deux s'ignorant totalement. Les amplis ne s'allument/s'éteignent pas automatiquement lorsque la source est activée/arrêtée.
Mon rêve = avoir un système complètement intégré qui réponde aux spécifications suivantes :
  • être ouvert et ne pas risquer d'être abandonné dans 2 ans
  • être commandable en KNX... Que ce qui peut l'être, évidemment : on/off, play/stop/pause, suivant/précédent, avance/recul rapide, vol +/-, choisir parmi quelques sources prédéfinies. Il est évident qu'on ne va pas aller naviguer dans une base de fichiers audio (rechercher un artiste, un album, un podcast, une webradio…) en KNX…
  • inclure différents types de zones  :
    • des zones complètement intégrées au bâti (HP intégré plafond/mur, source/ampli sur rail DIN) avec des commandes locales en dur (au niveau des interrupteurs)
    • des zones plus traditionnelles avec des vraies enceintes reliées à un vrai ampli de salon (mais quand même télécommandable en KNX, moyennant éventuellement une passerelle),
    • des zones virtuelles et/ou éphémères : sur un smartphone, sur un petit récepteur (comme les SqueezeBox Radio)
    • sans limite de nombre de zones. Comme ça, j'identifie déjà au moins 9 zones .
  • sources
    • un serveur de fichiers audio aussi convivial que le SqueezeServer (je n'ai jamais été convaincu par le DLNA, mais j'ai peut-être tort)
    • des appareils Bluetooth (n'importe où), voir un iPhone/iPad sur son support de charge
    • des TV, PC et autres lecteurs de disque (CD, DVD, BD...) un peu partout. Mon rêve, par exemple, ce serait que le CD que ma fille mette dans le lecteur de sa chambre puisse être instantanément diffusé ailleurs... idem avec le bluetooth de son iphone, voire la sortie audio de son PC... O encore que le son de la télé (ou du lecteur de BluRay) du salon soit diffusé dans les toilettes Wink
    • des sources sur le web : podcast, webradios,
  • le tout en ne consommant pas excessivement pour rien (avec notamment des amplis qui se coupent lorsqu'il n'y a pas de signal)
  • sans être obligé de trop "bricoler"
  • et évidemment pour un coût modique Smile enfin dans l'idéal...

Les pistes que j'ai repérées :
  • Sonos avec interface Sonos/KNX de Jung
  • WHD, avec interface KNX (mais ça a l'air vraiment limité au marché allemand)

    Les deux ont un coût de revient carrément élevé. WHD me semble plus adapté à une logique lié au bâti. Le Sonos est évidemment plus répandu me semble plus facilement revendable... Par contre, quid du serveur de musique dans ces cas-là ? Y'a-t-il un serveur Sonos équivalent du LMS ?

    Je trouve aussi dommage d'aller mettre des (magnifiques) SONOS Amp en batterie dans une armoire...

    Je pourrais aussi continuer avec mes squeezebox (SB), mais je n'ai pas l'impression qu'il existe des interfaces SB / KNX prêtes à l'emploi. et puis, pareil, les squeezebox, ça ne va pas très bien dans une armoire technique... (enfin, ça dépend des modèles). J'ai compris qu'on pouvait constituer des Squeezebox dans un RaspberryPI (que je peux mettre sur rail Din, avec un petit ampli). Mais c'est fiable/simple ? ou alors il faut il passer des heures ? Trouve-t-on des amplis asservi à l'allumage de la squeezebox ?
    De toute façon, ça ne répondra pas à toutes mes espérances, notamment ma volonté de pouvoir connecter des sources extérieures (comme par exemple une source bluetooth dans les chambres...) : sauf erreur on ne peut pas "injecter" une source extérieure analogique dans le système Squeezebox.

    Après, je pourrais aussi partir d'un gros ampli/matrice/source Mutiroom (doté de multiples fonctionnalités notamment de commande à distance) : qui aurait une piste de départ à me proposer pour exploration technique, qui réponde à peu près à mon cahier des charges ?

    Bref, vous comprenez, je ne sais pas trop dans quelle direction explorer. L'offre est pléthorique, mais rien ne semble réellement correspondre à ce que je cherche.
Répondre
#17
Sonos moi j'en reviens. J'ai acheté 4 sonos one... les 3 arrivent à se connecter au wifi, la 4e non.. plantage à la fin, et j'ai recommencé 10 fois. Chat avec le SAV, ça a duré 1h30... ils n'ont jamais voulu me donner un RMA de retour jamais.... en me disant que c'était mon système wifi trop compliqué, avec plusieurs switchs etc etc... T'as beau leur expliquer que sur les 4 , trois se connectent sans problème... et que c'est toujours la même qui plante..même endroit, même procédé.. même manoeuvres ils n'ont rien voulu savoir !
Donc pour moi Sonos, c'est terminé.
Répondre
#18
Je simplifie avec deux questions sur le système Sonos :
  • Est ce que je si j'achète d'occasion un ou deux vieux Sonos AMP, je pourrais me rendre compte de comment ça fonctionne sans qu’il y ait trop de différence par rapport aux modèles actuels ? Je vois des annonces sur le bon coin à partir de 140 € mais il y a plusieurs modèles : S1, ZP100. ZP120, « AMP Connect »… 
  • Est-il possible avec ces trucs, d’« injecter » une source locale dans le réseau vers d’autres lecteurs ? 
Répondre
#19
Attention a ne pas te retrouver avec du matos bradé car plus supporté par Sonos, certains utilisateurs étaient un peu en colère envers la marque il y a quelques temps suite a l'annonce de la fin du support de certains produits. (plus de maj ...)
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#20
Basalte c’est ce qui se fait de mieux en multiroom audio knx
Répondre
#21
(27/12/2020, 20:39:05)lales67 a écrit : Basalte c’est ce qui se fait de mieux en multiroom audio knx

OK, tout le monde semble dire ça, mais est-ce qu'il y a moyen de déployer soi-même une solution multiroom Basalte quand on n'est qu'un amateur (motivé et prêt à lire des centaines de pages de documentation) ?
Pour l'instant je n'ai même pas réussi à trouver un descriptif technique des produits…
Répondre
#22
(27/12/2020, 20:39:05)lales67 a écrit : Basalte c’est ce qui se fait de mieux en multiroom audio knx
et en tarif "sur demande" élevé aussi ! Tongue 

AMHA concentrer des amplis à un seul endroit de la maison est un non sens technique. En effet cette disposition va conduire à augmenter de façon significative la longueur des câbles entre l'amplificateur et les enceintes, donc  son impédance (l'augmentation de section pour compenser a ses limites) qui, en série avec l'ampli (vu du HP) , s'additionne à celle de l'étage de sortie, ce qui va diminuer de façon significative le facteur d'amortissement qui représente la faculté de l'ampli à amortir les oscillations de la membrane du HP (l'ampli court-circuite la tension produite par le HP lorsque la membrane revient en position d'équilibre), sachant qu'un bon facteur d'amortissement est indispensable pour obtenir des graves "nets".
Répondre
#23
(27/12/2020, 21:06:24)Ives a écrit : AMHA concentrer des amplis à un seul endroit de la maison est un non sens technique. En effet cette disposition va conduire à augmenter de façon significative la longueur des câbles entre l'amplificateur et les enceintes, donc  son impédance (l'augmentation de section pour compenser a ses limites) qui, en série avec l'ampli (vu du HP) , s'additionne à celle de l'étage de sortie, ce qui va diminuer de façon significative le facteur d'amortissement qui représente la faculté de l'ampli à amortir les oscillations de la membrane du HP (l'ampli court-circuite la tension produite par le HP lorsque la membrane revient en position d'équilibre), sachant qu'un bon facteur d'amortissement est indispensable pour obtenir des graves "nets".

Je comprends et approuve ton raisonnement mais je ne cherche pas un rendu exceptionnel... en tout cas, pas partout

En plus dans mon cas, c'est pas vraiment un sujet car le coffret de convergence des câbles est au milieu du 2e étage où se trouvent les 4 chambres de la salle de bain. Si je mettais un ampli dans chaque pièce, d'abord, je me demande bien où je les mettrais, mais surtout, la distance serait à peu près la même.

Par contre, si je cherche à avoir des composants traditionnels au salon notamment, avec des vraies enceintes (reliées par des vrais câbles, pas trop longs, c'est justement pour privilégier la qualité sonore.
Répondre
#24
(27/12/2020, 21:12:14)Dibou a écrit :
(27/12/2020, 21:06:24)Ives a écrit : AMHA concentrer des amplis à un seul endroit de la maison est un non sens technique. En effet cette disposition va conduire à augmenter de façon significative la longueur des câbles entre l'amplificateur et les enceintes, donc  son impédance (l'augmentation de section pour compenser a ses limites) qui, en série avec l'ampli (vu du HP) , s'additionne à celle de l'étage de sortie, ce qui va diminuer de façon significative le facteur d'amortissement qui représente la faculté de l'ampli à amortir les oscillations de la membrane du HP (l'ampli court-circuite la tension produite par le HP lorsque la membrane revient en position d'équilibre), sachant qu'un bon facteur d'amortissement est indispensable pour obtenir des graves "nets".

Je comprends et approuve ton raisonnement mais je ne cherche pas un rendu exceptionnel... en tout cas, pas partout.
Dans tous les cas un rendu exceptionnel passe obligatoirement par un traitement acoustique de la pièce qui est impossible à réaliser dans une pièce non dédiée !

En plus dans mon cas, c'est pas vraiment un sujet car le coffret de convergence des câbles est au milieu du 2e étage où se trouvent les 4 chambres de la salle de bain. Si je mettais un ampli dans chaque pièce, d'abord, je me demande bien où je les mettrais, mais surtout, la distance serait à peu près la même.
Effectivement mais je donne des informations générales à adapter à chaque situation ; dans le cas d'un amplificateur centralisé, l'objectif d'intégration a des conséquences importantes sur la qualité finale.
De même, dans la majorité des cas, des enceintes multiroom closes donneront un meilleur résultat que des enceintes encastrées (non closes) car la charge de la membrane n'est pas maîtrisée (elle va dépendre du plenum) et souvent insuffisante avec pour conséquence un niveau de basses très insuffisant.  

Par contre, si je cherche à avoir des composants traditionnels au salon notamment, avec des vraies enceintes (reliées par des vrais câbles, pas trop longs, c'est justement pour privilégier la qualité sonore.
Pour ma terrasse extérieure (protégée) j'ai "recyclé" un ancien ampli ROTEL connecté à des enceintes encastrées dans le plafond en installant un préampli Sonos afin d'avoir une intégration au multiroom.
Répondre
#25
(28/12/2020, 11:05:06)Ives a écrit :
(27/12/2020, 21:12:14)Dibou a écrit :
(27/12/2020, 21:06:24)Ives a écrit : AMHA concentrer des amplis à un seul endroit de la maison est un non sens technique. En effet cette disposition va conduire à augmenter de façon significative la longueur des câbles entre l'amplificateur et les enceintes, donc  son impédance (l'augmentation de section pour compenser a ses limites) qui, en série avec l'ampli (vu du HP) , s'additionne à celle de l'étage de sortie, ce qui va diminuer de façon significative le facteur d'amortissement qui représente la faculté de l'ampli à amortir les oscillations de la membrane du HP (l'ampli court-circuite la tension produite par le HP lorsque la membrane revient en position d'équilibre), sachant qu'un bon facteur d'amortissement est indispensable pour obtenir des graves "nets".

Je comprends et approuve ton raisonnement mais je ne cherche pas un rendu exceptionnel... en tout cas, pas partout.
Dans tous les cas un rendu exceptionnel passe obligatoirement par un traitement acoustique de la pièce qui est impossible à réaliser dans une pièce non dédiée !

En plus dans mon cas, c'est pas vraiment un sujet car le coffret de convergence des câbles est au milieu du 2e étage où se trouvent les 4 chambres de la salle de bain. Si je mettais un ampli dans chaque pièce, d'abord, je me demande bien où je les mettrais, mais surtout, la distance serait à peu près la même.
Effectivement mais je donne des informations générales à adapter à chaque situation ; dans le cas d'un amplificateur centralisé, l'objectif d'intégration a des conséquences importantes sur la qualité finale.
De même, dans la majorité des cas, des enceintes multiroom closes donneront un meilleur résultat que des enceintes encastrées (non closes) car la charge de la membrane n'est pas maîtrisée (elle va dépendre du plenum) et souvent insuffisante avec pour conséquence un niveau de basses très insuffisant.  

Par contre, si je cherche à avoir des composants traditionnels au salon notamment, avec des vraies enceintes (reliées par des vrais câbles, pas trop longs, c'est justement pour privilégier la qualité sonore.
Pour ma terrasse extérieure (protégée) j'ai "recyclé" un ancien ampli ROTEL connecté à des enceintes encastrées dans le plafond en installant un préampli Sonos afin d'avoir une intégration au multiroom.

Bonjour

Il y a Legrand avec sa marque Nuvo (produits sur rail Din pour certains) et technologie SONOS (voir l'article)

Bonnes fêtes à toutes et à tous
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)