Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Avis et conseils sur mon projet (qui se concrétise)
#1
Question 
Bonjour tout le monde,

Depuis ma présentation il y a quelques mois, la construction de ma maison a bien avancé. 
Entre temps j'ai (beaucoup) parcouru le forum, et je me suis (un peu) documenté sur le sujet en complétant le e-campus et en me plongeant dans la littérature KNX.

Mais je reste un peu submergé par la quantité d'infos à digérer, et de doutes quant à mes choix.
Donc au stade actuel où les choses deviennent concrètes, j'apprécierais beaucoup vos avis d'experts et conseils en tout genres à propos de ce que j'ai compris - ou pas, de choses importantes que j'aurais oubliées, d'étapes que j'aurais brûlées, etc.

Situation actuelle :
  • La construction est supervisée par un maître d'oeuvre en qui j'ai 100% confiance. La maison est fermée, les plaquistes ont posé la première partie des cloisons intérieures, et j'ai rencontré l'électricien pour une première discussion (pour rappel, je travaille dans l'informatique et je voudrais m'occuper de la partie domotisation moi-même au maximum, en revanche j'ai des connaissances très limitées en électricité donc je laisse toute cette partie à mon artisan).
  • L'électricien en question a déjà contribué à quelques installs KNX (en coopération avec un domoticien), donc il connaît le principe dans les grandes lignes, mais ça s'arrête là.
  • Il me propose de tirer tous les câbles et les faire revenir au tableau, de tirer toutes les gaines pour le bus (que je lui fournirai). Je me procurerai les actionneurs/interrupteurs/détecteurs sur le net (ou en Allemagne, j'habite à côté), je connecterai tout ça et je m'occuperai de la prog sous ETS. Il aimerait intervenir ce mois-ci donc je vais essayer de me bouger...

Mes besoins --> inventaire du matos nécessaire : 
  • 23 circuits d'éclairage TOR --> 2 actionneurs de 12 entrées, si je dis pas de bêtise
  • 8 circuits d'éclairage dimmable --> 2 actionneurs 4 entrées
  • 15 circuits VR (volets filaires marque EVENO, 4 fils M/D/T/N) --> 2 actionneurs 8 entrées spécifiques volets roulants ? J'avais lu que techniquement des actionneurs TOR marcheraient, mais qu'il y avait un risque d'envoyer deux commandes contradictoires ? (pas sûr d'avoir tout compris pour être honnête)
  • 2 circuits d'unités intérieur de PAC air/air. C'est une clim réversible Mitsubishi, j'ai trouvé les références de gateways Intensis qui vont bien mais honnêtement je sais pas trop comment brancher tout ça. Ça a pas l'air sorcier mais faut que je me penche dessus.
  • 1 alim 640 mA (+ une de secours "au cas où", il paraît que c'est mieux ?)
  • 1 interface IP (au moins pour la programmation, si j'ai bien compris)
  • 1 horloge

!! Mes questions !!
  • Porte de garage : même principe/actionneur qu'un volet roulant ? Ou bien ça dépend des moteurs ou d'autres choses ?
  • Station météo indispensable si je veux gérer intelligemment mes VR, j'imagine ? Si je souhaite l'installer plus tard, y-a-t-il quelque chose de particulier à prévoir ? (dans le tableau ou dans le câblage en général)
  • Compteur d'énergie (pour respecter la RT2012) : par défaut et par habitude, mon électricien m'a prévu un Tywatt 1000, je crois...
    Je peux remplacer ça sans trop de problème par un "simple" module équivalent en KNX ? Ou bien il faut nécessairement une visu associée ? (pas prévu de visualisation dans mon projet pour l'instant - mais ce sera certainement au programme dans un futur proche)
  • Détecteurs de fumée : apparemment c'est pas forcément intéressant de les relier au bus, voire déconseillé pour des questions de sécurité ? (bien qu'il y ait une pile de secours obligatoire)
    Il y a un consensus là-dessus ?
  • J'aurai une VMC simple flux hygro B (marque ALDES), un intérêt à la connecter au bus ? J'ai rien lu de flagrant mais je dois peut-être mieux me documenter...
  • Pour rester dans la sdb, j'aurai 2 sèche-serviettes électriques mais pas encore choisi les modèles : là encore, dois-je penser à des modèles en particulier ou prévoir des actionneurs/câblages particuliers, s'il y a un intérêt de les commander ?
  • Enfin j'aurai aussi une citerne de récupération d'eau de pluie : là encore j'ai cru lire des retours de personnes qui plaçaient un capteur de niveau au fond de la cuve, mais j'ai du mal à saisir l'intérêt et les applications...
J'aurai d'autres questions moins "techniques" sur les bonnes pratiques et différents avis à propos des interrupteurs versus détecteurs de présence/mouvement, par exemple, mais ça commence à faire long.
J'en parlerai plus tard, ou dans un autre thread.

Merci par avance pour vos avis/conseils/validations, et félicitations si vous êtes arrivé au bout de ce post  Big Grin

A bientôt
- Matthieu
Répondre
#2
Bonjour
(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : 15 circuits VR (volets filaires marque EVENO, 4 fils M/D/T/N) --> 2 actionneurs 8 entrées spécifiques volets roulants ? J'avais lu que techniquement des actionneurs TOR marcheraient, mais qu'il y avait un risque d'envoyer deux commandes contradictoires ? (pas sûr d'avoir tout compris pour être honnête)
Oui il faut impérativement verrouiller la possibilité d'envoyer simultanément deux commandes contradictoires (on ne peut pas demander au moteur de tourner simultanément dans les deux sens !) et c'est pour cette raison qu'il existe des actionneurs spécifiques pour les VR/BSO qui verrouille la possibilité de fermer simultanément les deux contacts.
Il existe également de actionneurs plus polyvalents qui autorisent le couplage de deux sorties (par paramétrage) pour les attribuer à un VR/BSO et dans ce cas il également impossible de fermer les deux contacts simultanément.

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : 1 alim 640 mA (+ une de secours "au cas où", il paraît que c'est mieux ?)
L'alimentation reste le point faible de l'installation KNX car si elle est HS plus rien ne fonctionne; il est donc bien de pouvoir la remplacer TRÈS rapidement. C'est vrai que c'est la solution ultime (et pérenne) de la mettre dans le tableau avec étiquette "Alimentation KNX de secours"  

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : 1 interface IP (au moins pour la programmation, si j'ai bien compris)
1 horloge
Oui l'interface IP est pratiquement incontournable, la seule alternative éventuelle serait l'interface USB mais tu vas peut-être mettre un superviseur et/ou un accès distant est dans ce cas l'interface IP/KNX est incontournable.
L'horloge : si c'est pour créer des scénarios calendaires/horaires il est préférable de prendre une passerelle IP/KNX qui permet de disposer de l'heure et de la date sur le bus et un contrôleur logique évolué comme le ABB ABA/S 1.2.1 dont les possibilités sont très largement au-dessus de celles d'une horloge.

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : Porte de garage : même principe/actionneur qu'un volet roulant ? Ou bien ça dépend des moteurs ou d'autres choses ?
Il existait un module KNX compatible avec les motorisations Hormann mais je ne suis pas certain que c'est toujours d'actualité. 
Dans tous les cas il faut choisir une motorisation qui accepte les commandes externes par contact sec et il est préférable d''en avoir une qui propose deux entrées (une pour l'ouverture et l'autre pour la fermeture) car c'est plus simple à gérer dans les scénarios (lorsqu'il y a qu'une entrée, la 1ère impulsion commande le mouvement dans un sens , une deuxième impulsion l'arrête et la 3ème impulsion commande le mouvement dans l'autre sens). 
our info NICE fait ce type de motorisation avec deux entrées externes et une sortie pour le retour d'état (il faut choisir dans les paramètres de la motorisation si on souhaite disposer de l'information lorsque le portail est ouvert OU fermé).

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : Station météo indispensable si je veux gérer intelligemment mes VR, j'imagine ? Si je souhaite l'installer plus tard, y-a-t-il quelque chose de particulier à prévoir ? (dans le tableau ou dans le câblage en général)
C'est plus pertinent pour gérer la protection solaire avec les BSO avec l'inclinaison des lames mais possible avec des VR. Prévoir une gaine qui va sur le toit pour le bus KNX et une seconde pour l'alimentation même si certaines stations peuvent s'alimenter en 24 V avec la seconde paire du câble bus.

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : Compteur d'énergie (pour respecter la RT2012) : par défaut et par habitude, mon électricien m'a prévu un Tywatt 1000, je crois...
Je peux remplacer ça sans trop de problème par un "simple" module équivalent en KNX ? Ou bien il faut nécessairement une visu associée ? (pas prévu de visualisation dans mon projet pour l'instant - mais ce sera certainement au programme dans un futur proche)En KNX il y a le Hager TE332 qui dispose d'une entrée pour connecter la sortie à impulsions du compteur général et de 3 tores. Il faut ensuite afficher les historiques avec 
En KNX il y a le Hager TE332 qui dispose d'une entrée pour connecter la sortie à impulsions du compteur général et de 3 tores. Il faut ensuite afficher les historiques avec un superviseur (j'ai posté un exemple d'affichage de conso sur le forum).

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : Détecteurs de fumée : apparemment c'est pas forcément intéressant de les relier au bus, voire déconseillé pour des questions de sécurité ? (bien qu'il y ait une pile de secours obligatoire)
Oui, personnellement ils sont alimentés par l'intermédiaire de l'alarme ce qui évite la gestion des piles  (l'alarme dispose de sa propre batterie et en gère la charge).


(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : J'aurai une VMC simple flux hygro B (marque ALDES), un intérêt à la connecter au bus ? J'ai rien lu de flagrant mais je dois peut-être mieux me documenter...
Tu peux mettre des bouches d'extraction pilotables pour gérer le boost ; c'est à dire l'ouverture totale de la bouche à certains moments (il suffit de mettre un contact NC d'une sortie TOR en série avec l'alimentation de la bouche d'extraction).
Par exemple, dans les toilettes et/ou SDB tu utilises un objet du détecteur de présence (un autre autre que celui utilisé pour l'éclairage) pour mettre en position "boost" (il suffit d'une impulsion d'ouverture/fermeture du contact en série avec l’alimentation pour disposer de l'ouverture totale pendant un certain temps donné par le fabricant de la VMC)


(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : Pour rester dans la sdb, j'aurai 2 sèche-serviettes électriques mais pas encore choisi les modèles : là encore, dois-je penser à des modèles en particulier ou prévoir des actionneurs/câblages particuliers, s'il y a un intérêt de les commander ?
Chez moi ils sont hydrauliques mais je pilote le circulateur 2 heures le matin à une certaine période de l'année. 
C'est bien de prévoir une prise commandée mais il faut vérifier que le courant consommé par le sèche-serviette est compatible avec celui de l'actionneur, sinon ajouter un contacteur dont la bobine sera pilotée par la sortie TOR (prévoir la place dans le tableau)

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : Enfin j'aurai aussi une citerne de récupération d'eau de pluie : là encore j'ai cru lire des retours de personnes qui plaçaient un capteur de niveau au fond de la cuve, mais j'ai du mal à saisir l'intérêt et les applications...
Tout dépend de l'utilisation mais prévoit d'amener à proximité de la citerne une gaine pour des câbles éventuels (tu souhaiteras peut-être connaître le volume d'eau disponible)

(06/08/2020, 00:35:35)kilfenora a écrit : J'aurai d'autres questions moins "techniques" sur les bonnes pratiques et différents avis à propos des interrupteurs versus détecteurs de présence/mouvement, par exemple, mais ça commence à faire long.
Oui ne pas oublier les détecteurs de mouvement (le WAF était initialement réticent mais finalement en "redemande" !)
Tu trouveras beaucoup de réponses à tes questions en utilisant le filtre du forum !
Répondre
#3
Les stations météo avec GPS (Thebe, Elsner, .....) permettent de diffuser la date et l'heure sur le bus. Ces données sont récupérées sur les satellites du capteur GPS.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#4
Citation :VR:  J'avais lu que techniquement des actionneurs TOR marcheraient

En KNX il faut voir plusieurs point, tu n'achetes pas un boitier avec de vulgaire relais qui vont piloter qq chose deriere, 

Citation :Détecteurs de fumée : apparemment c'est pas forcément intéressant de les relier au bus, voire déconseillé pour des questions de sécurité ? (bien qu'il y ait une pile de secours obligatoire)
Il y a un consensus là-dessus ?

Je ne vois pas pourquoi il serrait déconseillé en plus pour des raison de sécu de relié des DF sur le KNX. 
Un detecteur de fumée est un organne de sécurité qui doit fonctionner de maniere autonome en résidentielle, c'est pour cela que les DF fonctionne tous sur pile.
L'interconnexion avec un bus comme le KNX est une option qui permet d'avoir un report a distance.

A noter qu'a ma connaissance il n'existe pas de DF qui puisse se brancher sur le KNX prévu pour le marché francais. Il n'ont pas le NF il me semble. Mais bon c'est juste une histoire de sous sous de marque pas implanté sur le sol FR, etc... car si le DF est homologué pour le marché belge ou allemand il fera l'afaire en france...

Pour la question de la porte de garage : tout dépend de la marque que tu vas choisir. 
En général une porte nécessite une impulsion pour effectuer un mouvement dans le sens oposé du dernier, ou pour effectuer un stop si mouvement en cours. si tu n'as que ca ce serra un peu galère a gérer.

Il faut donc chercher si tu peux piloter ca de manire plus pro, Hormann propose par exemple un module d'extension UAP1 pour donner des ordre bien distinct : Montée/Descente, mais aussi pour savoir si la porte est ouverte ou fermé.

Ils doivent sortir un module KNX qui a été un peu retardé, mais je n'ai pas encore vue la moindre caractéristique mis a part que ce serra un module RF de mémoire.




Citation :Enfin j'aurai aussi une citerne de récupération d'eau de pluie : là encore j'ai cru lire des retours de personnes qui plaçaient un capteur de niveau au fond de la cuve, mais j'ai du mal à saisir l'intérêt et les applications...
L'interet : C'est principalement de savoir ce que tu as dans la cuve, d'anticiper éventuellement une cuve vide, peu être de prévoir une intervention dans la cuve quand celle-ci est presque vide...
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#5
Filou ... le marquage NF n'existe plus depuis plus de 20 ans. C'est maintenant le marquage CE qui est exigible.
Et il y a le Elsner SALVA qui possède toutes les conformités nécessaires comme détecteur de fumée full KNX.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#6
(06/08/2020, 10:19:25)pollux06 a écrit : Et il y a le Elsner SALVA qui possède toutes les conformités nécessaires comme détecteur de fumée full KNX.
Est-il sans pile alimenté via le bus KNX ?
Répondre
#7
Alimenté via le bus Et avec une pile dont le niveau de charge est monitoré.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#8
Merci à tous pour vos réponses et remarques rapides, ça fait plaisir de voir une communauté aussi réactive..!  Smile

Pour la porte de garage :
J'ai une Hörmann avec un moteur Supramatic 4. Je viens de voir sur un forum allemand le module Hörmann qui a encore été retardé à l'automne, effectivement. Mais c'est intéressant leur gateway UAP1, je garde un oeil dessus.

Pour les détecteurs de fumée :
J'avais repéré également le Elsner SALVA, ainsi qu'un autre modèle (GIRA je crois). Je réfléchissais surtout aux applications, mais mine de rien c'est vrai que ce serait pas mal de récupérer l'état des DF à distance, déjà...

Pour les VR :
J'ai bien compris, merci. Je partirai par exemple sur deux actionneurs ABB SAH / S8.16.7.1
Ives (par rapport à la station météo) : je n'ai pas de BSO malheureusement, mais j'espère quand même pouvoir optimiser les apports solaires avec les VR, c'est un de mes buts en domotique en tout cas...

Pour la cuve :
C'était une question ouverte, je me demandais juste ce que le KNX (ou la domotisation en général) pouvait apporter. Connaître le volume d'eau, pourquoi pas.
Je viens de vérifier la doc et le fonctionnement (grosso modo) de ma station de récupération d'eau de pluie, c'est une SALMSON Récupéo, avec "surverse" type AB, et un capteur dans la cuve qui switche sur l'eau potable en-dessous d'un certain volume.
Disons que dans l'ordre des choses à domotiser, je pense que c'est pas prioritaire pour moi.

Merci aussi pour l'horloge, si je peux récupérer la date et l'heure via un autre module, c'est d'autant mieux.


Ives, pour les détecteurs je suis en pleine réflexion : tu dis que le WAF en redemande, tu peux préciser stp ?
D'après ce que j'ai lu sur tes autres posts dans le passé, tu avais initialement équipé les WC, couloirs, cellier, etc. de détecteurs, et je pensais faire pareil.
Quels seraient les autres endroits/pièces qui seraient éligibles ? (selon le WAF  Smile)


Sinon j'ai une question dans un domaine un peu différent : mon électricien me facture une très grosse plus value pour la domotisation (son premier devis il y a quelques mois était centré sur une installation traditionnelle, je me suis décidé sur le KNX assez tardivement...). Il applique un "forfait domotique" de 80/100 € HT par participant (lumière, prise commandée, VR...) au regard du câblage et/ou des gaines à tirer en plus - bien que ce soit moi qui fournisse le gros du matériel (actionneurs, câble bus, tous les participants en fait).

J'essaye d'apprendre, mais à l'heure actuelle j'y connais toujours pas grand chose en élec donc je me permettrais pas de juger : mais est-ce que ça tient la route ce genre de pratique ? Je me doute bien que prévoir/câbler une install full KNX demande plus de travail que pour du traditionnel (en main d'oeuvre et planification notamment), mais je pensais pas que la plus-value serait aussi élevée.

Merci encore.
Répondre
#9
Concernant la question du surcoût de la domotique, l'essentiel de ce surcoût est dû au matériel employé.

On utilise généralement plus de câble que dans une install tradi puisque on ramène tout le câblage au tableau (principal ou divisionnaire) au lieu de distribuer à partir de boitiers de dérivation.
Les interrupteurs ont aussi une part importante dans ce surcoût puisque au lieu d'utiliser un banal inter à 4-5€ on se retrouve avec des coûts supérieur à 100€/pièce.

Si c'est toi qui fourni le matériel (câble, gaine, ....), je ne vois pas ce qui pourrait conduire à une augmentation de 100€ HT par participant.
Après si il faut effectuer des kilomètres de saignées dans du béton armé de catégorie militaire alors là c'est une autre histoire.

[EDIT] en relisant ton post de départ je vois qu'il n'y a que 6 actionneurs ce qui donnerait donc un surcoût de 500-600€ qui peut-être justifiable par ne serait-ce qu'une armoire plus grande afin d'y loger tous tes actionneurs.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#10
(06/08/2020, 23:20:09)kilfenora a écrit : Ives, pour les détecteurs je suis en pleine réflexion : tu dis que le WAF en redemande, tu peux préciser stp ?
D'après ce que j'ai lu sur tes autres posts dans le passé, tu avais initialement équipé les WC, couloirs, cellier, etc. de détecteurs, et je pensais faire pareil.
Quels seraient les autres endroits/pièces qui seraient éligibles ? (selon le WAF  Smile)
Un exemple avec la SDB où elle n'en voulait pas et a finalement changé d'avis ! CoMMe j'avais installé un détecteur pour la commande Boost d ela VMC et le pilotage du bouclage ECS, j'ai utilisé un autre objet pour l'éclairage.
Finalement il y a des détecteurs dans les couloirs, WC, cellier, Hall d'entrée, SDB, vestiaire poolhouse, garage.
[/quote]

(06/08/2020, 23:20:09)kilfenora a écrit : Sinon j'ai une question dans un domaine un peu différent : mon électricien me facture une très grosse plus value pour la domotisation (son premier devis il y a quelques mois était centré sur une installation traditionnelle, je me suis décidé sur le KNX assez tardivement...). Il applique un "forfait domotique" de 80/100 € HT par participant (lumière, prise commandée, VR...) au regard du câblage et/ou des gaines à tirer en plus - bien que ce soit moi qui fournisse le gros du matériel (actionneurs, câble bus, tous les participants en fait).
Il y a plus de câble pour les sorties car ils partent tous du tableau mais c'est plus simple pour les boutons/détecteurs (câble bus) si on fait du chaînage (au moins par niveau) et les liaisons boutons/points lumineux ne sont pas à faire.
Il faut plus de temps pour câbler le tableau.
Ensuite il y a ce principe généralisé qui consiste a voir sur une facture le coût des fournitures et celui de la main d'ouvre mais une partie de la rémunération des artisans se fait également sur les fournitures car les remises obtenues auprès des grossistes vont dans leur poche...
Dans ce cas il ne fournit rien et difficile de juger du travail supplémentaire qui va dépendre de la surface de la maison et du mode de construction (c'est facile s'il y a des vides de construction et la galère sil faut faire des saignées).
Il faut relativiser car tout le monde doit gagner sa vie et passer des gaines et des câbles ce n'est pas ce que j'ai préféré faire dans ma maison !
Ensuite ce travail au forfait est une habitude des électriciens pour réduire le temps passé à faire des devis mais, par exemple, l'ajout d'une simple prise supplémentaire ne va pas générer le même travail si elle proche d'une autre et si elle peut être ajoutée à un circuit existant ou s'il faut recréer un départ la limite étant atteinte sur les autres départs !
100 € HT/ participant me semble élevé mais pour te "consoler" beaucoup d'électriciens n'acceptent pas de poser du matériel qu'ils ne fournissent pas ! Il faut donc une faire une approche globale du coût de ton installation KNX dans ces conditions versus son coût "clés en main".
L'autre solution est celle pour laquelle j'ai opté; se cracher dans les mains (c'est facile  Smile ) et tout faire toi-même !
Répondre
#11
Faire toute l'élec moi-même, même si c'est un domaine qui m'intéresse, ça va être coton (euphémisme) pour plusieurs raisons...

Mais oui je me rassure déjà en me disant qu'avec une solution "clé en mains" je dépenserais encore bien plus. Quoiqu'il en soit je vais négocier tout ça avec lui.
A priori il n'y aura pas de saignée à faire sauf pour l'extérieur (une douzaine de points d'éclairage extérieurs, un portier vidéo, et des gaines en attente pour la future alarme/caméras). A l'intérieur j'ai des cloisons sèches et faux-plafonds partout.

---

Je me pose encore la question de l'évolutivité, à la fois pour des raisons de budget et pour faciliter l'évolution après quelques mois/années d'utilisation au quotidien.

Pour le budget :
Je pensais limiter le budget interrupteurs en prévoyant dans un premier temps des BP "basiques" (mais KNX quand même). Puis au fur et à mesure les remplacer par des inters plus évolués à certains endroits (multi entrées, LED, voire écran, capteur de température, etc. ) --> sur le principe du "qui peut le plus peut le moins", est-ce que je dois prévoir du câblage supplémentaire ou particulier pour pallier à n'importe quelle évolution ?
Ou bien simplement prévoir la place pour des modules type ABB US/U ? 

Pour l'aspect évolutif :
Je suis peut-être à contre-courant, mais pour l'éclairage je pensais mettre un max de détecteurs de présence/mouvement (couloir, mezzanine, WC, SDB, cellier, buanderie), et compléter plus tard pas des BP si le besoin s'en fait ressentir (garder les détecteurs, mais forcer via des BP dans certaines situations). Du coup je préparerai les gaines et les boîtes pour les futurs potentiels inters, avec un cache en attendant.

En fait mon but est vraiment de prévoir un max pour éviter les saignées ou les limitations plus tard.
Je pensais prévoir :
  • pas mal d'espace libre dans le tableau : un conseil à ce niveau ? Ça dépend des cas j'imagine, mais en moyenne vous gardez combien d'unités de rails de libre ?
  • des gaines avec câbles bus dans tous les murs et plafond
  • des boîtes d'encastrement profondes (50 ou 60 mm ?) pour tous les inters ou potentiels futurs emplacements d'inters
Je devrais être tranquille avec ça, j'espère, n'hésitez pas à me dire si vous pensez à autre chose.

Bon aprem  Smile
Répondre
#12
(07/08/2020, 12:23:12)kilfenora a écrit : Je pensais limiter le budget interrupteurs en prévoyant dans un premier temps des BP "basiques" (mais KNX quand même). Puis au fur et à mesure les remplacer par des inters plus évolués à certains endroits (multi entrées, LED, voire écran, capteur de température, etc. ) --> sur le principe du "qui peut le plus peut le moins", est-ce que je dois prévoir du câblage supplémentaire ou particulier pour pallier à n'importe quelle évolution ?

Ou bien simplement prévoir la place pour des modules type ABB US/U ? 

Je suis peut-être à contre-courant, mais pour l'éclairage je pensais mettre un max de détecteurs de présence/mouvement (couloir, mezzanine, WC, SDB, cellier, buanderie), et compléter plus tard pas des BP si le besoin s'en fait ressentir (garder les détecteurs, mais forcer via des BP dans certaines situations). Du coup je préparerai les gaines et les boîtes pour les futurs potentiels inters, avec un cache en attendant.
L'utilisation de détecteurs de présence/mouvement n'est pas à contre-courant. Il faut simplement bien les choisir et les placer pour que leurs caractéristiques soient en adéquation avec la zone à détecter et ne pas être un "ayatollah" de la temporisation minimale ! 

Je ne pense pas que tu auras à ajouter des BP pour suppléer les détecteurs (sinon c'est ceinture et bretelles  Smile et pas bon pour le budget !); concernant le forçage qui est une situation assez exceptionnelle, tu pourras toujours mettre un appui long sur un bouton proche.
Les modules ABB US/U servent à interfacer des boutons "classiques" sur le bus. Je n'en vois pas l'utilité si tu installes des BP KNX.

(07/08/2020, 12:23:12)kilfenora a écrit : pas mal d'espace libre dans le tableau : un conseil à ce niveau ? Ça dépend des cas j'imagine, mais en moyenne vous gardez combien d'unités de rails de libre ?
Il faut en amont faire la liste de tout ce que tu souhaites domotiser à plus ou moins long terme (éclairages extérieurs, arrosage automatique, portail, piscine, , etc.) pour évaluer le nombre de participants et ajouter au moins 30 % de place sans oublier la place pour de nouveaux disjoncteurs.

(07/08/2020, 12:23:12)kilfenora a écrit : des gaines avec câbles bus dans tous les murs et plafond
Je ne l'ai pas fait mais au niveau des points lumineux c'est blindé ! Certains laissent courir le câble bus à 1 m dans les doublages et cloisons mais il faut laisser des boucles de "mou"; sinon ce n'est vraiment utile.

(07/08/2020, 12:23:12)kilfenora a écrit : des boîtes d'encastrement profondes (50 ou 60 mm ?) pour tous les inters ou potentiels futurs emplacements d'inters
Personnellement, pour simplifier la gestion, je n'ai installé que des boîtes de 50 mm, confortables pour câbler et elles passent dans les cloisons placostil (rail de 48 mm + BA 13).
Répondre
#13
(06/08/2020, 23:20:09)kilfenora a écrit : Pour la porte de garage :
J'ai une Hörmann avec un moteur Supramatic 4. Je viens de voir sur un forum allemand le module Hörmann qui a encore été retardé à l'automne, effectivement. Mais c'est intéressant leur gateway UAP1, je garde un oeil dessus.

Pour les VR :
J'ai bien compris, merci. Je partirai par exemple sur deux actionneurs ABB SAH / S8.16.7.1
Ives (par rapport à la station météo) : je n'ai pas de BSO malheureusement, mais j'espère quand même pouvoir optimiser les apports solaires avec les VR, c'est un de mes buts en domotique en tout cas...


Ives, pour les détecteurs je suis en pleine réflexion : tu dis que le WAF en redemande, tu peux préciser stp ?
D'après ce que j'ai lu sur tes autres posts dans le passé, tu avais initialement équipé les WC, couloirs, cellier, etc. de détecteurs, et je pensais faire pareil.
Quels seraient les autres endroits/pièces qui seraient éligibles ? (selon le WAF  Smile)
Fait attention avec le supramatic 4 renseigne toi si il ne faut pas un adaptateur pour le nouveau bus hormann.
Pour les VR attention la ref que tu indiques vient juste de sortir, attention aux éventuels bug de jeunesse.
Ensuite attention aux fonction dispo dessus, je n'ai pas regardé ce qu'ont dans le ventre les SAH mais les JRA de chez ABB sont une valeur sur pour les VR.
A vue de nez les SAH n'ont pas de fonction de détection de course automatique, l'inter vérouillage entre montée/descente n'est pas présent puisque c'est un module qui ne fait pas que ca, donc c'est plus polyvalent, mais en cas de panne sur un relais c'est moyen car tu pourras avoir du jus sur les 2 enroullements et c'est un moyen.
Pour ceux qui me dise que ca n'arrive jamais je l'ai déjà eu sur un JRA justement. Après un bref echange SAV tout était reparti.
Pour les idées d'utilisation de Detecteurs : WC/Garage/Hall/Cuisine/Bureau/Chambre...
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#14
@filou59
Je vais regarder pour la porte de garage, merci. Ça reste secondaire pour l'instant, je vais vraiment me focaliser sur l'intégralité des éclairages, VR et les unités de clim.

Pour les actionneurs de VR c'était un exemple parmi d'autres, merci pour les précisions.
D'ailleurs après quelques recherches sur le forum aujourd'hui, je me tournerais justement vers des JRA 230/S8.230.5.1, plutôt. Il me semble d'ailleurs que c'est toi-même qui les avais conseillés dans un autre post Wink

Pendant un moment je croyais que les JRA étaient spécifiques pour les "Jalousie" (BSO) et donc moins pertinents pour moi (par exemple gestion de l'inclinaison des lames pas applicable aux VR), mais en fait c'est un actionneur fait pour ces deux solutions. Comme tu dis c'est plutôt le SAH qui serait moins adapté (ou en tout cas moins performant).

A titre d'info, j'ai repéré les produits suivants pour l'instant :
Actionneur sorties TOR (*2) : ABB SA/S12.16.2.2
Actionneur VR (*2) : ABB JRA 230/S8.230.5.1
Actionneur dimmable (*1) : ABB-SD / S8.16.1
Gateway clim (*2) : INTESIS INKNXMIT001I100
Alimentation (*1) : MDT STC-640.01
Alimentation backup (*1) : MDT STV-0640.02
Gateway IP (*1) : MDT SCN-IP000.03

Ça reste un premier jet, j'imagine que la seule façon d'avancer maintenant c'est de télécharger les docs de ces modèles dans mon projet sur ETS et de tester tout ça.

J'ai encore une question : j'ai vu que sur la passerelle INTESIS pour mes unités de clim, il y a "en bonus" quatre contacts secs. Il me semble avoir vu la même chose sur d'autres produits.
C'est le même principe que les modules binaires US/U, c'est-à-dire que ces entrées peuvent récupérer un état d'un dispositif (KNX ou pas) pour l'envoyer sur le bus ? Quelles seraient les applications typiquement pour ces entrées ?
La présentation du produit parle de capteurs d'ouvrants ou détecteurs de présence pour jouer sur le comportement de la clim, mais la doc évoque tout un tas de possibilités pour ces contacts secs (switch, dimmer, VR...) donc j'ai l'impression qu'on peut faire un peu tout et n'importe quoi...
Répondre
#15
En fait Les actionneur de VR fond toujours a ma connaissance a la fois : VR et BSO
Après les soft pour la gestion de l'ombrage etc... sont plus ou moins poussé selon les fabriquant.

A ta place je prendrais 2x la même alim, si tu prends le modele avec diag, tu vas paramétrer et utiliser les fonctions de diag, si un jour tu dois basculer sur l'autre tu ne les auras plus...

Niveau actionneur TOR, si jamais tu as besoin de faire de la surveillance de conso, il y a pas mal d'actionneurs sur le marché qui le fond. On peut s'en servir eventuellement pour mettre en veille quelque chose :
Exemple : Si la TV est eteinte, pas besoin d'avoir la console ou tout ce qui est branché sur la TV allumé...

Sinon oui, avant de commander, télécharge les doc et apli de tes participant, met les dans ETS pour voir si cela te convient au moins déjà sur le papier.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#16
(09/08/2020, 07:23:55)filou59 a écrit : En fait Les actionneur de VR fond toujours a ma connaissance a la fois : VR et BSO
Après les soft pour la gestion de l'ombrage etc... sont plus ou moins poussé selon les fabriquant.

A ta place je prendrais 2x la même alim, si tu prends le modele avec diag, tu vas paramétrer et utiliser les fonctions de diag, si un jour tu dois basculer sur l'autre tu ne les auras plus...

Niveau actionneur TOR, si jamais tu as besoin de faire de la surveillance de conso, il y a pas mal d'actionneurs sur le marché qui le fond. On peut s'en servir eventuellement pour mettre en veille quelque chose :
Exemple : Si la TV est eteinte, pas besoin d'avoir la console ou tout ce qui est branché sur la TV allumé...

Sinon oui, avant de commander, télécharge les doc et apli de tes participant, met les dans ETS pour voir si cela te convient au moins déjà sur le papier.

Pour l'alim j'ai visé 2 modèles différents par habitude (pour pallier un éventuel problème de série qui toucherait un modèle en particulier), mais j'ai pas pensé à la différence de programmation entre les versions diag et sans diag...
Du coup je resterais plutôt avec deux versions sans diagnostic, par exemple les MDT STV-0640.02, et GVS KP / D30.640.1D.

Merci pour ta remarque sur les TOR, c'est pas faux !!
J'ai repéré le modèle suivant finalement : MDT AMS-1216.02.

Bon je vais mettre les doigts dans ETS maintenant Smile
Répondre
#17
(09/08/2020, 10:26:08)kilfenora a écrit : J'ai repéré le modèle suivant finalement : MDT AMS-1216.02.
J'ai ces actionneurs mais pour exploiter la mesure courant/puissance il faut un contrôleur logique et/ou un superviseur.
Répondre
#18
(09/08/2020, 10:42:57)Ives a écrit :
(09/08/2020, 10:26:08)kilfenora a écrit : J'ai repéré le modèle suivant finalement : MDT AMS-1216.02.
J'ai ces actionneurs mais pour exploiter la mesure courant/puissance il faut un contrôleur logique et/ou un superviseur.

Bien vu, merci Ives.

De toute façon, pour obtenir l'attestation de fin de chantier "conformité RT2012", et si je veux me passer d'un Tywatt 1000, il faut nécessairement que j'associe une visu à mon HAGER TE332.
Se pose alors la question épineuse du choix et de la mise en place d'une visu  Confused

J'ai déjà pas mal parcouru le forum et les différents topics, mais je vais continuer. Je vais pas pouvoir m'offrir une LifeDomus (pas dans l'immédiat, j'entends), donc je verrai comment je peux me débrouiller...
Ou alors je reste avec le Tywatt 1000 de mon électricien au début, et je me réserve le TE332 + visu plus tard. Je verrai bien.
Répondre
#19
(09/08/2020, 12:14:58)kilfenora a écrit :
(09/08/2020, 10:42:57)Ives a écrit :
(09/08/2020, 10:26:08)kilfenora a écrit : J'ai repéré le modèle suivant finalement : MDT AMS-1216.02.
J'ai ces actionneurs mais pour exploiter la mesure courant/puissance il faut un contrôleur logique et/ou un superviseur.

Bien vu, merci Ives.

De toute façon, pour obtenir l'attestation de fin de chantier "conformité RT2012", et si je veux me passer d'un Tywatt 1000, il faut nécessairement que j'associe une visu à mon HAGER TE332.
Se pose alors la question épineuse du choix et de la mise en place d'une visu  Confused

J'ai déjà pas mal parcouru le forum et les différents topics, mais je vais continuer. Je vais pas pouvoir m'offrir une LifeDomus (pas dans l'immédiat, j'entends), donc je verrai comment je peux me débrouiller...
Ou alors je reste avec le Tywatt 1000 de mon électricien au début, et je me réserve le TE332 + visu plus tard. Je verrai bien.
Dans mon cas le bureau de contrôle ne s'est pas intéressé à l'affichage des consommations  Huh : il voulait le fichier xml de l'étude thermique ainsi que les résultats du  test interférométrie de fin de chantier ; il n'a même pas vérifié que les panneaux solaires thermiques étaient installés sur le toit ! Sans parler de la mairie ne m'a même pas réclamé l'attestation RT 2012 ...
Répondre
#20
Citation :Pour l'alim j'ai visé 2 modèles différents par habitude (pour pallier un éventuel problème de série qui toucherait un modèle en particulier), mais j'ai pas pensé à la différence de programmation entre les versions diag et sans diag...
Du coup je resterais plutôt avec deux versions sans diagnostic, par exemple les MDT STV-0640.02, et GVS KP / D30.640.1D.

C'est bien au moins quelqu'un qui na pas peut de mélanger les marques  Big Grin , par contre étant donné que les alims ne serviront pas en même temps ,on ne peut pas mettre 2 alim sur le même bus, tu vas soit garder la 2nd dans un carton soit mettre la 2nd alim en attente dans ton tableau sur un Disjoncteur a part qui ne devra être mis sous tension que si l'autre ne l'est pas.
Même si je comprend ta démarche, que j'utilise dans certains domaine, là je pense que tu as peux de risque.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)