Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Rénovation Maison
#1
Bonjour,


Je suis en train de rénover ma future habitation et j'en suis à l'étape de remplacement du chauffage
(à l'origine c'était du chauffage électrique au plafond Eswa, on remplace par du Multibeton, donc hydraulique+chaudière à bois).
Sachant que je veux domotiser, mon chauffagiste me propose de ne pas installer les thermostats à contacts secs initialement prévus, mais me demande de choisir si les micro-moteurs seront normalement ouverts ou normalement fermés...
(moteurs multibeton en 230V)

Je commence à peine à me pencher sur la partie domotique, mais du coup j'ai essayé d'identifier ce qu'il allait me falloir pour la partie chauffage :
- un actionneur multicanaux (par exemple Theben HM 12 T), avec assez de canaux pour le nombre de servomoteurs et une régulation
- un module à entrée multiples par pièce (par exemple quad Zennio, pour pouvoir ensuite ajouter les détecteurs de fenêtre et de présence)
- une sonde par pièce ou zone à réguler
- l'affichage de température dans chaque pièce se ferait via un interrupteur (exemple Zennio Flat 55 display)
Je ne souhaite pas pouvoir changer la température dans les pièces via un thermostat mural mais par des scénarios.
- une passerelle KNX/IP pour m'interfacer avec la chaudière (Hargassner NeoHV) (exemple KNX IP BAOS 771, c'est ce que le fabricant de chaudière vend), pour la supervision et le déclenchement (d'après ce que je comprends je n'ai pas besoin de la piloter plus que ça, elle vivra sa vie pour maintenir le tampon en température)
- une sortie d'actionneur en plus pour la pompe de bouclage d'ECS
- une sortie en plus pour le réglage de température du préparateur ECS (je ne sais pas si c'est faisable via la chaudière)

Est-ce que j'ai à peu près compris le principe?
Est-ce que la régulation P/PI d'un HM 12T est suffisante? ou il vaut mieux un ou des actionneurs d'un côté et un régulateur à part?
Est-ce que je dois me connecter également au circulateur pour la régulation? (un circulateur électronique antares est prévu)
Est-ce que les servomoteurs Multibeton vont faire l'affaire? (je n'ai pas encore trouvé d'infos techniques sur ceux-là)

Merci d'avance pour votre aide
Répondre
#2
Je ne peux malheureusement pas répondre à toutes tes questions car je ne connais pas le matériel que tu vas instraller, mais au nveau du matériel connu :
Le Theben HMT12S  (pas le HMT12 ancienne génération) permet de piloter 12 électrovannes en 24V  et contient 12 régulateurs PI (donc 12 zones différentes) mais aussi permet de piloter le circulateur en fonction des besoins en calories.

Je ne connais pas les servomoteurs multibéton, mas il faut regarder si tu peux monter des servomoteurs Möhlenhoff en 24v  qui sont vendus moins de 15€/pièce chez Voltus.

Après il y a une multitude de possibilités (ABB / Elsner / Zennio / ....) pour connecter les capteurs de température et de détection des ouvrants.

Pour les changements de température de consigne ensuite tout est faisable  .... comme on le dit souvent "la seule limite c'est votre imagination"

PS : normalement la température du ballon de l'ECS est géré par la chaudière.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#3
(20/09/2019, 11:53:18)pollux06 a écrit : Je ne peux malheureusement pas répondre à toutes tes questions car je ne connais pas le matériel que tu vas instraller, mais au nveau du matériel connu :
Le Theben HMT12S  (pas le HMT12 ancienne génération) permet de piloter 12 électrovannes en 24V  et contient 12 régulateurs PI (donc 12 zones différentes) mais aussi permet de piloter le circulateur en fonction des besoins en calories.

Je ne connais pas les servomoteurs multibéton, mas il faut regarder si tu peux monter des servomoteurs Möhlenhoff en 24v  qui sont vendus moins de 15€/pièce chez Voltus.

Après il y a une multitude de possibilités (ABB / Elsner / Zennio / ....) pour connecter les capteurs de température et de détection des ouvrants.

Pour les changements de température de consigne ensuite tout est faisable  .... comme on le dit souvent "la seule limite c'est votre imagination"

PS : normalement la température du ballon de l'ECS est géré par la chaudière.

merci pour cette réponse
je pense que je suis obligé de passer par le chauffagiste pour les servomoteurs (je n'avais pas réfléchi à tout ça avant de signer pour le chauffage)
quelqu'un aurait une piste pour la question des micro-moteurs en normalement ouverts ou fermés svp?
Répondre
#4
Je ne voie pas pourquoi tu serrais obligé de passer par ton chauffagiste pour les servomoteur, si ca tombe il n'en n'a jamais monté en plus ^^

Soit tu lui demandes la marque et le type de corps de vanne qu'il va utiliser et tu cherches l'adaptateur qu'il te faudra soit tu lui impose un modele que tu auras choisi.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#5
(11/10/2019, 11:48:41)filou59 a écrit : Je ne voie pas pourquoi tu serrais obligé de passer par ton chauffagiste pour les servomoteur, si ca tombe il n'en n'a jamais monté en plus ^^

Soit tu lui demandes la marque et le type de corps de vanne qu'il va utiliser et tu cherches l'adaptateur qu'il te faudra soit tu lui impose un modele que tu auras choisi.
J'avais raté cette réponse
pour les vannes, tout est fourni par multibeton, c'est ce collecteur qui semble tout centraliser : http://www.multibeton-france.fr/app/uplo...x-2017.pdf

et pourquoi je serais obligé de passer par le chauffagiste pour les moteurs, parce qu'ils sont dans le devis que j'ai signé(bon après il est pas chiant, je vais en rediscuter avec lui)
Répondre
#6
(17/11/2019, 00:51:25)Inconvenant a écrit : ..................
pour les vannes, tout est fourni par multibeton, c'est ce collecteur qui semble tout centraliser : http://www.multibeton-france.fr/app/uplo...x-2017.pdf

Ça ressemble fort à du Somatherm ton collecteur multibeton !!!!!!
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#7
(17/11/2019, 07:14:56)pollux06 a écrit : Ça ressemble fort à du Somatherm ton collecteur multibeton !!!!!!
en fait les tubes des collecteurs Somatherm me semblent "carrés", ça ressemble plutôt très très fort à ce que je vois sous le nom eurocône multitubo (mais sans les débimètres, je me demande si ça va être gênant qu'ils n'y soient pas)

(20/09/2019, 11:53:18)pollux06 a écrit : Je ne peux malheureusement pas répondre à toutes tes questions car je ne connais pas le matériel que tu vas instraller, mais au nveau du matériel connu :
Le Theben HMT12S  (pas le HMT12 ancienne génération) permet de piloter 12 électrovannes en 24V  et contient 12 régulateurs PI (donc 12 zones différentes) mais aussi permet de piloter le circulateur en fonction des besoins en calories.

Je ne connais pas les servomoteurs multibéton, mas il faut regarder si tu peux monter des servomoteurs Möhlenhoff en 24v  qui sont vendus moins de 15€/pièce chez Voltus.

Après il y a une multitude de possibilités (ABB / Elsner / Zennio / ....) pour connecter les capteurs de température et de détection des ouvrants.

Pour les changements de température de consigne ensuite tout est faisable  .... comme on le dit souvent "la seule limite c'est votre imagination"

PS : normalement la température du ballon de l'ECS est géré par la chaudière.
j'ai eu un peu plus d'infos depuis, de ce que j'ai compris le circulateur est électronique (donc si je pige bien il gère température et débit tout seul en fonction du retour d'eau)
et piloté directement par la chaudière...
est-ce que c'est un problème si la température(loi de l'eau en fonction d'une sonde extérieure) et le circulateur sont contrôlés par la chaudière, et les vannes/thermostats par un module KNX? (est-ce que les consignes ne vont pas être contradictoires entre la chaudière et le module qui gère le thermostat?)
ils m'ont livré une sonde d'ambiance avec la chaudière, mais je me demande si ça ne va pas encore plus compliquer la régulation...

pour les servomoteurs il n'y a toujours rien d'installé, mais je pense qu'il vaut mieux que je sois en 230V, j'ai 2 nourrices, l'une pas très loin du tableau, l'autre à 20m de là et un sèche-serviette(je ne sais pas encore exactement comment il sera hydrauliquement connecté)
du coup je pensais mettre un module au tableau et les moteurs en 230V pour éviter les soucis de distance et le surcoût d'avoir un module près de chaque nourrice (du coup pas le HMT12S qui ne fait que du 24V si je ne m'abuse)
d'ailleurs, est-ce possible de connecter plusieurs moteurs sur une seule sortie, correspondant à une même pièce? je n'ai rien vu à ce sujet dans la doc de l'actionneur Theben, mais si c'est réalisable je n'aurais besoin que de 7 sorties donc je peux trouver un module qui en fait 8 (le MDT AKH-0800.02 m'a l'air intéressant, pas trop cher et beaucoup de paramètres possibles, a priori il ne me semble pas gérer le circulateur, mais du coup si c'est la chaudière qui se débrouille...)

pour la température de l'ECS il semblerait que je puisse la contrôler dans les paramètres de la chaudière, via l'interface KNX de cette dernière, ainsi que les plages horaires de chauffe, donc c'est parfait comme ça
Répondre
#8
(24/07/2020, 14:24:52)Inconvenant a écrit : j'ai eu un peu plus d'infos depuis, de ce que j'ai compris le circulateur est électronique (donc si je pige bien il gère température et débit tout seul en fonction du retour d'eau)
et piloté directement par la chaudière...
est-ce que c'est un problème si la température(loi de l'eau en fonction d'une sonde extérieure) et le circulateur sont contrôlés par la chaudière, et les vannes/thermostats par un module KNX? (est-ce que les consignes ne vont pas être contradictoires entre la chaudière et le module qui gère le thermostat?)
ils m'ont livré une sonde d'ambiance avec la chaudière, mais je me demande si ça ne va pas encore plus compliquer la régulation...
Bonjour,

J'ai cette solution chez moi et ça fonctionne très bien ; à savoir, sonde extérieure qui vient agir sur la loi d'eau, 3 circulateurs électroniques pour les 3 circuits : 2 planchers et un pour les sèches-serviettes.

(24/07/2020, 14:24:52)Inconvenant a écrit : pour les servomoteurs il n'y a toujours rien d'installé, mais je pense qu'il vaut mieux que je sois en 230V, j'ai 2 nourrices, l'une pas très loin du tableau, l'autre à 20m de là et un sèche-serviette(je ne sais pas encore exactement comment il sera hydrauliquement connecté)
du coup je pensais mettre un module au tableau et les moteurs en 230V pour éviter les soucis de distance et le surcoût d'avoir un module près de chaque nourrice
J'ai acheté des vannes électrothermiques en 230 V ; il faut simplement s'assurer de leur comptabilité avec le collecteur car il existe des baques d'adaptation pour s'assurer de la totale ouverture et d ela totale fermeture.

(24/07/2020, 14:24:52)Inconvenant a écrit : d'ailleurs, est-ce possible de connecter plusieurs moteurs sur une seule sortie, correspondant à une même pièce? je n'ai rien vu à ce sujet dans la doc de l'actionneur Theben, mais si c'est réalisable je n'aurais besoin que de 7 sorties donc je peux trouver un module qui en fait 8 (le MDT AKH-0800.02 m'a l'air intéressant, pas trop cher et beaucoup de paramètres possibles, a priori il ne me semble pas gérer le circulateur, mais du coup si c'est la chaudière qui se débrouille...)
Oui c'est le cas chez moi pour les pièces (ou zones) dans lesquelles il y a plusieurs boucles : 1 électrovanne sur chaque boucle et les électrovannes d'une même pièce (ou zone) sont commandées simultanément via MDT AKH.

(24/07/2020, 14:24:52)Inconvenant a écrit : pour la température de l'ECS il semblerait que je puisse la contrôler dans les paramètres de la chaudière, via l'interface KNX de cette dernière, ainsi que les plages horaires de chauffe, donc c'est parfait comme ça
C'est également ce que je fais car j'ai les panneaux solaires thermiques relayés par le gaz en l'absence de soleil.
Répondre
#9
(24/07/2020, 15:25:54)Ives a écrit : Bonjour,

J'ai cette solution chez moi et ça fonctionne très bien ; à savoir, sonde extérieure qui vient agir sur la loi d'eau, 3 circulateurs électroniques pour les 3 circuits : 2 planchers et un pour les sèches-serviettes.
Bonjour, et merci pour ta réponse
Du coup c'est ta chaudière qui gère les circulateurs ou tes modules knx?

(24/07/2020, 15:25:54)Ives a écrit : Oui c'est le cas chez moi pour les pièces (ou zones) dans lesquelles il y a plusieurs boucles : 1 électrovanne sur chaque boucle et les électrovannes d'une même pièce (ou zone) sont commandées simultanément via MDT AKH.
simultanément ok, mais plusieurs moteurs en parallèle sur la même sortie d'actionneur?
et si je comprends bien tu es satisfait de l'actionneur MDT?
Répondre
#10
(28/07/2020, 10:39:29)Inconvenant a écrit :
(24/07/2020, 15:25:54)Ives a écrit : Bonjour,
J'ai cette solution chez moi et ça fonctionne très bien ; à savoir, sonde extérieure qui vient agir sur la loi d'eau, 3 circulateurs électroniques pour les 3 circuits : 2 planchers et un pour les sèches-serviettes.
Bonjour, et merci pour ta réponse
Du coup c'est ta chaudière qui gère les circulateurs ou tes modules knx?

C'est la chaudière qui gère pour les planchers et j'ai inséré un contact TOR KNX en série avec l'alimentation du circulateur du circuit des sèches-serviettes (fonctionnement autorisé pendant une certaine période de l'année 2 heures par jour)



(24/07/2020, 15:25:54)Ives a écrit : Oui c'est le cas chez moi pour les pièces (ou zones) dans lesquelles il y a plusieurs boucles : 1 électrovanne sur chaque boucle et les électrovannes d'une même pièce (ou zone) sont commandées simultanément via MDT AKH.
simultanément ok, mais plusieurs moteurs en parallèle sur la même sortie d'actionneur?
et si je comprends bien tu es satisfait de l'actionneur MDT?

Oui.
J'ai posté dans un autre sujet du forum des courbes de la température ambiante des zones de la pièce de vie un jour d'hiver.
Répondre
#11
Bonjour, j'ai enfin avancé sur la conception de mon installation, voilà ce que je prévois pour le moment :

1 interrupteur Schneider Multitouch Pro par pièce principale
le reste des interrupteurs sur des entrées encastrables 8 entrées Datec (elles font aussi les leds d'état, ça m'arrange), une quarantaine, dont les commandes de VR

Dans mon tableau électrique existant :
Je ne conserve que les prises et l'éclairage extérieur (une vingtaine de circuits)
je vais les contrôler avec un module TOR, si possible à mesure de courant, donc peut-être deux ABB SA/S12.16.6.2
j'ai un circuit en triphasé 25A je pense mettre un contacteur entre le module TOR et ce circuit
un Hager TE360 pour mesurer la consommation en entrée de tableau (c'est celui qui fait la répartition vers les divisionnaires)

dans mon premier tableau divisionnaire :
- alimentation MDT STV-0640.02
- passerelle IP MDT SCN-IP000.03
- module logique ABB ABA/S1.2.1 ou GIRA L1 (j'hésite...)
- horloge ABB FW/S 8.2.1
- un module TOR MDT AKK ou AKS 24 voies pour une vingtaine de circuits de prises, la VMC, une ventilation, la boucle ECS et un sèche-serviettes électrique
j'ai quand même peur d'être juste en sorties le jour où je connecte le portail en plus (je pense ajouter un module d'entrée binaire au tableau à ce moment-là en plus aussi)
- pour les volets deux JAL-0810M.02 avec mesure des temps de course
- pour le chauffage un MDT AKH-0800.02 pour contrôler la douzaine de vannes en 230V (je n'ai que 6 zones mais j'aurai sûrement un sèche-serviettes à contrôler aussi après)
- pour l'éclairage (une trentaine de points) je pense utiliser du DALI, via une passerelle DALI Schneider KNX REG-K/1/16(64)/64/IP1
je pense utiliser des drivers Lunatone RGB dimmer CV DT8 sur des dalles led RGB+CCT
je cherche une solution pour basculer entre une gestion circadienne de la température des blancs et des scènes de couleur... mais ça ne m'a pas l'air gagné avec la même lampe

dans mon second tableau divisionnaire :
c'est ma chaufferie j'aurai donc une passerelle IP BAOS 771 pour la chaudière
pour les volets un module JAL-0410M.02 avec mesure de temps de course (trop de sorties mais la mesure de temps de course m'a l'air pratique et ils le font pas sur le 2 sorties)
il me reste 5 circuits de prises et 4 éclairages extérieurs à commander en TOR(ou juste en dimming pour l'éclairage?), je cherche un actionneur qui ferait tout d'un coup, peut-être simplement un MDT AKK conviendrait ?

niveau capteurs, outre les sondes de température des Multitouch (qui couvrent 4 pièces sur 7) je vais compléter avec des sondes(PT1000) sur modules d'entrée
et aussi deux capteurs température/humidité/co2 près des pièces humides pour la gestion de la ventilation, Schneider MTN6005-0001 (ou MDT SCN-RTR55O.01 si je me passe du co2)
(je trouve beaucoup de modules de sondes redondants avec le AKH puisqu'ils font aussi la régulation)
reste aussi les capteurs de présence et luminosité, j'ai peu de possibilités au plafond (plafond chauffant ça complique beaucoup les percements) et j'ai peur que les dalles led en saillie gênent le capteur
dans le coffres de volet roulant ça serait plus simple à intégrer... par contre je ne sais pas s'ils seraient bien placés pour fonctionner à cet endroit

Je suis ouvert à tout avis sur cette installation ! Merci de votre aide.
Répondre
#12
(24/02/2021, 20:49:40)Inconvenant a écrit : Bonjour, j'ai enfin avancé sur la conception de mon installation, voilà ce que je prévois pour le moment :

1 interrupteur Schneider Multitouch Pro par pièce principale
le reste des interrupteurs sur des entrées encastrables 8 entrées Datec (elles font aussi les leds d'état, ça m'arrange), une quarantaine, dont les commandes de VR

Dans mon tableau électrique existant :
Je ne conserve que les prises et l'éclairage extérieur (une vingtaine de circuits)
je vais les contrôler avec un module TOR, si possible à mesure de courant, donc peut-être deux ABB SA/S12.16.6.2
j'ai un circuit en triphasé 25A je pense mettre un contacteur entre le module TOR et ce circuit
un Hager TE360 pour mesurer la consommation en entrée de tableau (c'est celui qui fait la répartition vers les divisionnaires)

dans mon premier tableau divisionnaire :
- alimentation MDT STV-0640.02
- passerelle IP MDT SCN-IP000.03
- module logique ABB ABA/S1.2.1 ou GIRA L1 (j'hésite...)
- horloge ABB FW/S 8.2.1
- un module TOR MDT AKK ou AKS 24 voies pour une vingtaine de circuits de prises, la VMC, une ventilation, la boucle ECS et un sèche-serviettes électrique
j'ai quand même peur d'être juste en sorties le jour où je connecte le portail en plus (je pense ajouter un module d'entrée binaire au tableau à ce moment-là en plus aussi)
- pour les volets deux JAL-0810M.02 avec mesure des temps de course
- pour le chauffage un MDT AKH-0800.02 pour contrôler la douzaine de vannes en 230V (je n'ai que 6 zones mais j'aurai sûrement un sèche-serviettes à contrôler aussi après)
- pour l'éclairage (une trentaine de points) je pense utiliser du DALI, via une passerelle DALI Schneider KNX REG-K/1/16(64)/64/IP1
je pense utiliser des drivers Lunatone RGB dimmer CV DT8 sur des dalles led RGB+CCT
je cherche une solution pour basculer entre une gestion circadienne de la température des blancs et des scènes de couleur... mais ça ne m'a pas l'air gagné avec la même lampe

dans mon second tableau divisionnaire :
c'est ma chaufferie j'aurai donc une passerelle IP BAOS 771 pour la chaudière
pour les volets un module JAL-0410M.02 avec mesure de temps de course (trop de sorties mais la mesure de temps de course m'a l'air pratique et ils le font pas sur le 2 sorties)
il me reste 5 circuits de prises et 4 éclairages extérieurs à commander en TOR(ou juste en dimming pour l'éclairage?), je cherche un actionneur qui ferait tout d'un coup, peut-être simplement un MDT AKK conviendrait ?

niveau capteurs, outre les sondes de température des Multitouch (qui couvrent 4 pièces sur 7) je vais compléter avec des sondes(PT1000) sur modules d'entrée
et aussi deux capteurs température/humidité/co2 près des pièces humides pour la gestion de la ventilation, Schneider MTN6005-0001 (ou MDT SCN-RTR55O.01 si je me passe du co2)
(je trouve beaucoup de modules de sondes redondants avec le AKH puisqu'ils font aussi la régulation)
reste aussi les capteurs de présence et luminosité, j'ai peu de possibilités au plafond (plafond chauffant ça complique beaucoup les percements) et j'ai peur que les dalles led en saillie gênent le capteur
dans le coffres de volet roulant ça serait plus simple à intégrer... par contre je ne sais pas s'ils seraient bien placés pour fonctionner à cet endroit

Je suis ouvert à tout avis sur cette installation ! Merci de votre aide.

Hello,

Si tu as un controleur logique ABA (ou même le GIRA je suppose aussi), il peuvent fournir le temps. Par besoin d'horloge supplémentaire, tu créés tes fonctions dans le controleur logique.

Pas de station météo ?
Répondre
#13
(25/02/2021, 22:06:50)XeNo a écrit :
(24/02/2021, 20:49:40)Inconvenant a écrit : Bonjour, j'ai enfin avancé sur la conception de mon installation, voilà ce que je prévois pour le moment :

1 interrupteur Schneider Multitouch Pro par pièce principale
le reste des interrupteurs sur des entrées encastrables 8 entrées Datec (elles font aussi les leds d'état, ça m'arrange), une quarantaine, dont les commandes de VR

Dans mon tableau électrique existant :
Je ne conserve que les prises et l'éclairage extérieur (une vingtaine de circuits)
je vais les contrôler avec un module TOR, si possible à mesure de courant, donc peut-être deux ABB SA/S12.16.6.2
j'ai un circuit en triphasé 25A je pense mettre un contacteur entre le module TOR et ce circuit
un Hager TE360 pour mesurer la consommation en entrée de tableau (c'est celui qui fait la répartition vers les divisionnaires)

dans mon premier tableau divisionnaire :
- alimentation MDT STV-0640.02
- passerelle IP MDT SCN-IP000.03
- module logique ABB ABA/S1.2.1 ou GIRA L1 (j'hésite...)
- horloge ABB FW/S 8.2.1
- un module TOR MDT AKK ou AKS 24 voies pour une vingtaine de circuits de prises, la VMC, une ventilation, la boucle ECS et un sèche-serviettes électrique
j'ai quand même peur d'être juste en sorties le jour où je connecte le portail en plus (je pense ajouter un module d'entrée binaire au tableau à ce moment-là en plus aussi)
- pour les volets deux JAL-0810M.02 avec mesure des temps de course
- pour le chauffage un MDT AKH-0800.02 pour contrôler la douzaine de vannes en 230V (je n'ai que 6 zones mais j'aurai sûrement un sèche-serviettes à contrôler aussi après)
- pour l'éclairage (une trentaine de points) je pense utiliser du DALI, via une passerelle DALI Schneider KNX REG-K/1/16(64)/64/IP1
je pense utiliser des drivers Lunatone RGB dimmer CV DT8 sur des dalles led RGB+CCT
je cherche une solution pour basculer entre une gestion circadienne de la température des blancs et des scènes de couleur... mais ça ne m'a pas l'air gagné avec la même lampe

dans mon second tableau divisionnaire :
c'est ma chaufferie j'aurai donc une passerelle IP BAOS 771 pour la chaudière
pour les volets un module JAL-0410M.02 avec mesure de temps de course (trop de sorties mais la mesure de temps de course m'a l'air pratique et ils le font pas sur le 2 sorties)
il me reste 5 circuits de prises et 4 éclairages extérieurs à commander en TOR(ou juste en dimming pour l'éclairage?), je cherche un actionneur qui ferait tout d'un coup, peut-être simplement un MDT AKK conviendrait ?

niveau capteurs, outre les sondes de température des Multitouch (qui couvrent 4 pièces sur 7) je vais compléter avec des sondes(PT1000) sur modules d'entrée
et aussi deux capteurs température/humidité/co2 près des pièces humides pour la gestion de la ventilation, Schneider MTN6005-0001 (ou MDT SCN-RTR55O.01 si je me passe du co2)
(je trouve beaucoup de modules de sondes redondants avec le AKH puisqu'ils font aussi la régulation)
reste aussi les capteurs de présence et luminosité, j'ai peu de possibilités au plafond (plafond chauffant ça complique beaucoup les percements) et j'ai peur que les dalles led en saillie gênent le capteur
dans le coffres de volet roulant ça serait plus simple à intégrer... par contre je ne sais pas s'ils seraient bien placés pour fonctionner à cet endroit

Je suis ouvert à tout avis sur cette installation ! Merci de votre aide.

Hello,

Si tu as un controleur logique ABA (ou même le GIRA je suppose aussi), il peuvent fournir le temps. Par besoin d'horloge supplémentaire, tu créés tes fonctions dans le controleur logique.

Pas de station météo ?
Bonjour,
Merci c'est une bonne remarque, mais en fait c'est la surtout partie astro de l'horloge qui m'intéresse mais je me demande effectivement si c'est important dans un premier temps, je peux peut-être me contenter du module logique et voir ensuite si j'ai besoin de l'horloge (je compte gérer les températures et l'éclairage, le bouclage de l'ECS, la ventilation, en fonction notamment de l'heure et de la saison).
La station météo je voyais ça dans un second temps, comme la supervision (je pense à openhab), du coup je ne me suis pas encore trop penché sur la question (mis à part le crépuscule/luminosité, qui ferait double-emploi avec l'horloge astronomique je pense, je ne vois pas trop quoi commander avec les données météo pour le moment).
Répondre
#14
Qu'est ce que tu appelles astronomique ?
La station météo fait bien plus que le crepuscule, entre autre la protection solaire par exemple.

Sinon je vois que tu parles de boucle ECS, dans un autre sujet récent, on en a parlé, tu réalises comment et pour quelles raison ta boucle ?
Parce qu'il faut savoir que c'est un gouffre energetique !

Ensuite, concernant tes automatismes, les dates/heures/saison ne sont pas bon indicateurs, tu devrais reflechir autrement avec des capteurs de contexte plutôt (t°, humidité, ensoleillement, luminosité, etc.)
Répondre
#15
(25/02/2021, 22:06:50)XeNo a écrit : Si tu as un controleur logique ABA (ou même le GIRA je suppose aussi), il peuvent fournir le temps. Par besoin d'horloge supplémentaire, tu créés tes fonctions dans le controleur logique.

Je ne sais pas pour le Gira mais l'ABA récupère la date et heure sur bus KNX (on on peut donc les utiliser dans les fonctions logiques) mais ces informations doivent être fournies par un autre participant ou un superviseur.
Page 11 de la documentation : "En cas d’utilisation de fonctions Temps, la date et l’heure doivent être mises à disposition via KNX/TP."
Répondre
#16
Salut, une horloge astronomique ne tient pas compte de la luminosité, moi j'autorise mes VR a s'ouvrir le matin entre 6h-9h par exemple dès que le seuil de luminosité ou creprusculaire depasse un certains seuil.

A partir de 16h/17h j'autorise les VR a se fermer si la valeur du crepusculaire descend en dessous d'un certain seuil.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#17
(25/02/2021, 23:54:24)Ives a écrit :
(25/02/2021, 22:06:50)XeNo a écrit : Si tu as un controleur logique ABA (ou même le GIRA je suppose aussi), il peuvent fournir le temps. Par besoin d'horloge supplémentaire, tu créés tes fonctions dans le controleur logique.

Je ne sais pas pour le Gira mais l'ABA récupère la date et heure sur bus KNX (on on peut donc les utiliser dans les fonctions logiques) mais ces informations doivent être fournies par un autre participant ou un superviseur.
Page 11 de la documentation : "En cas d’utilisation de fonctions Temps, la date et l’heure doivent être mises à disposition via KNX/TP."

Je pensais aussi mais non, si ton ABA est en IP, il recupère l'heure de lui même et la transmet.
Dans ma GA date/heure j'ai tous mes interr MDT Smart Glass, le ABA et la station météo Jung WSU2225. Actuellement ma station météo est en garantie, je n'ai plus que l'ABA et les interr.
Après une coupure de courant, j'ai perdu mes horloges. Par contre une fois j'ai coupé uniquement le KNX et rallumé, de fait ma connexion internet était opérationnelle. Et ma GA a récupéré l'heure.
D'ailleurs les flag initiaux du ABA sont R et W
Répondre
#18
Pas certain de bien te suivre ! Il faut bien écrire la date dans une GA associée à l'objet 503 et l'heure dans une GA associée à l'objet 504 ?

D'après ton explication, si j'arrête d'écrire la date et l'heure dans ces GA associées aux objets 503 et 504, l'ABA va récupérer "automatiquement" la date et l'heure via la connexion IP ? Sur quel serveur de temps ?
Répondre
#19
(25/02/2021, 23:33:05)XeNo a écrit : Qu'est ce que tu appelles astronomique ?
La station météo fait bien plus que le crepuscule, entre autre la protection solaire par exemple.

Sinon je vois que tu parles de boucle ECS, dans un autre sujet récent, on en a parlé, tu réalises comment et pour quelles raison ta boucle ?
Parce qu'il faut savoir que c'est un gouffre energetique !

Ensuite, concernant tes automatismes, les dates/heures/saison ne sont pas bon indicateurs, tu devrais reflechir autrement avec des capteurs de contexte plutôt (t°, humidité, ensoleillement, luminosité, etc.)
Si j'ai bien compris ce sont des horloges qui font autre chose que date et heure seulement (calendrier, vacances, position du soleil...)
Pour le bouclage ECS c'est mon chauffagiste qui va réaliser ça, et ça me sert à alimenter la salle de bains en eau chaude, elle est à l'opposé de la chaufferie et du préparateur d'ECS (une trentaine de mètres). Je me doute que c'est énergivore, entre l'électricité pour la pompe et les déperditions le long des tuyaux.
D'où mon intention de ne la faire fonctionner que pendant des moments précis où ça semble nécessaire (et aussi veiller à l'isolation des conduits).
A l'origine il y avait deux cumulus électriques au dessus de la salle de bains, c'est plus souple et moins sujet aux pertes je pense, mais 3 cumulus au lieu d'un seul ça fait beaucoup (et tout électrique...) du coup je pense que c'était pire.
Pour la gestion par date/heure tout ça, je pense surtout par rapport à mon rythme de vie (par exemple le bouclage ECS à certaines heures, selon les jours, ou les modes de chauffage)
(25/02/2021, 23:54:32)filou59 a écrit : Salut, une horloge astronomique ne tient pas compte de la luminosité, moi j'autorise mes VR a s'ouvrir le matin entre 6h-9h par exemple dès que le seuil de luminosité ou creprusculaire depasse un certains seuil.

A partir de 16h/17h j'autorise les VR a se fermer si la valeur du crepusculaire descend en dessous d'un certain seuil.
Pour les capteurs de contexte, autant à l'intérieur je vois bien (vitesse vmc en fonction de l'humidité par exemple) autant pour des capteurs extérieurs je ne vois pas trop (sauf pour régler l'éclairage), je n'ai pas de BSO par exemple et je ne compte pas automatiser les VR, ils seront juste centralisés (je vois pas trop comment ça se passe si mon VR s'ouvre à 9h et que je veux faire une grass'mat' ou qu'il se ferme parce qu'il fait noir alors que je suis dehors).
Dans mon cas je pense pouvoir récupérer la température extérieure via la sonde de la chaudière, ça peut me servir à limiter la ventilation en cas de température extrême.
Sinon la luminosité pour bloquer l'allumage des lampes extérieures le jour, ou pour ajuster l'éclairage intérieure comme je voudrais faire ok.
Le reste je ne vois pas trop (je ne dis pas que les données météo ne sont pas intéressantes mais je ne vois pas comment les exploiter dans mon cas).
Mais c'est vrai que la station météo remplit sûrement mieux la fonction astronomique que l'horloge(pour la Jung ils indiquent un récepteur GPS pour heure/date/astro).
Répondre
#20
Attention : Su la Jung le GPS permet de récuperer l'heure, mais on ne peut pas exploiter celle-ci directement dans la station via de la logique.
C'est un peu domage.

Pour l'automatisation des VR ou BSO je pense que c'est super intéressant a prendre en considération afin de se proteger du soleil pour éviter les surchauffes.

Citation :(je vois pas trop comment ça se passe si mon VR s'ouvre à 9h et que je veux faire une grass'mat' ou qu'il se ferme parce qu'il fait noir alors que je suis dehors).

A toi de mettre en place ce qu'il te convient : 
-La fermeture auto chez moi concerne tous les VR
-L'ouverture tous sauf les chambres, en plus de ca on peut dire que si le VR est bruyant par exemple de ne l'autoriser a s'ouvrir le WE ou les vacance qu'a partir d'une certaine heure.
Concernant la fermeture, fermeture auto de ceux des baies activé uniquement si la baie n'a pas été ouverte. Un petit detecteur d'ouverture désactive le mode auto pour la journée par exemple.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#21
(26/02/2021, 00:45:45)Ives a écrit : Pas certain de bien te suivre ! Il faut bien écrire la date dans une GA associée à l'objet 503 et l'heure dans une GA associée à l'objet 504 ?

D'après ton explication, si j'arrête d'écrire la date et l'heure dans ces GA associées aux objets 503 et 504, l'ABA va récupérer "automatiquement" la date et l'heure via la connexion IP ? Sur quel serveur de temps ?

Bon je viens de tout vérifier, en fait c'est mon interface IP qui envoie le Date/Time :Sad
Répondre
#22
(26/02/2021, 02:03:37)Inconvenant a écrit : Si j'ai bien compris ce sont des horloges qui font autre chose que date et heure seulement (calendrier, vacances, position du soleil...)
Pour le bouclage ECS c'est mon chauffagiste qui va réaliser ça, et ça me sert à alimenter la salle de bains en eau chaude, elle est à l'opposé de la chaufferie et du préparateur d'ECS (une trentaine de mètres). Je me doute que c'est énergivore, entre l'électricité pour la pompe et les déperditions le long des tuyaux.
D'où mon intention de ne la faire fonctionner que pendant des moments précis où ça semble nécessaire (et aussi veiller à l'isolation des conduits).
A l'origine il y avait deux cumulus électriques au dessus de la salle de bains, c'est plus souple et moins sujet aux pertes je pense, mais 3 cumulus au lieu d'un seul ça fait beaucoup (et tout électrique...) du coup je pense que c'était pire.
Pour la gestion par date/heure tout ça, je pense surtout par rapport à mon rythme de vie (par exemple le bouclage ECS à certaines heures, selon les jours, ou les modes de chauffage)

A partir de 16h/17h j'autorise les VR a se fermer si la valeur du crepusculaire descend en dessous d'un certain seuil.
Pour les capteurs de contexte, autant à l'intérieur je vois bien (vitesse vmc en fonction de l'humidité par exemple) autant pour des capteurs extérieurs je ne vois pas trop (sauf pour régler l'éclairage), je n'ai pas de BSO par exemple et je ne compte pas automatiser les VR, ils seront juste centralisés (je vois pas trop comment ça se passe si mon VR s'ouvre à 9h et que je veux faire une grass'mat' ou qu'il se ferme parce qu'il fait noir alors que je suis dehors).
Dans mon cas je pense pouvoir récupérer la température extérieure via la sonde de la chaudière, ça peut me servir à limiter la ventilation en cas de température extrême.
Sinon la luminosité pour bloquer l'allumage des lampes extérieures le jour, ou pour ajuster l'éclairage intérieure comme je voudrais faire ok.
Le reste je ne vois pas trop (je ne dis pas que les données météo ne sont pas intéressantes mais je ne vois pas comment les exploiter dans mon cas).
Mais c'est vrai que la station météo remplit sûrement mieux la fonction astronomique que l'horloge(pour la Jung ils indiquent un récepteur GPS pour heure/date/astro).

Le position du soleil ne peut être précise sans GPS, ca sera une simulation uniquement et ne tiendra pas compte de la longitude, latitude, hauteur réelle. Seule une station météo avec un GPS sera précise la dessus. 
Après oui si tu veux intégrer un calendrier bon.. Après tu peux le rajouter avec un superviseur de type HA ou autre, de toute façon y a rien de user friendly pour aller paramétrer tout ça facilement si c'est full knx. Ou alors faudra invertir dans un gros superviseur knx, mais c'est plus les même tarifs. Autant passer par une box tierce (si possible gratuite), enfin je pense..

Alors pour 30m de tuyau pour un allé.. Franchement je serai toi, je créerai plutôt une chauffe instantanée sur place, ou un ballon complémentaire de 100l. Surtout que je suppose que tu as un ballon électrique et non une chaudière. Les boucle ECS tourne mieux avec une chaudière (tu ne perds pas en température). Le cout en sera que réduit à l'installation (60m de tuyau isolé, sors le chéquier :Smile ça rime en plus ! ok je sors ->)
Si tu veux conserver un débit et une pression raisonnable, tu devras y aller en DN20 en plus.. donc pi.R² = pi.0,01² = 0,000314 m².30m = 0,00942 = 9,42L rien que pour l'allée.
donc presque 20L avec le retour.
Ca veut dire qu'a chaque fois que tu vas lancer ta pompe, tu laisseras se refroidir 20L dans la boucle qui vient de ton ballon (imaginon 300L) donc franchement tu vas utiliser beaucoup de chauffe d'eau pour rien..

Ensuite comme dit filou, justement c'est ta programmation et l'intelligence de la maison qui s'adapte à toi, pas l'inverse. La tu réfléchis à comment tu peux implémenter pour que ca ne te derange pas. Il faut le voir dans l'autre sens : Comment la maison peut être autonome et intelligente, sans que cela me nuise. Et bien qui peut le plus peut le moins, donc il faut automatiser tous les volets, les asservir sur le soleil, sur le crépuscule, les alertes vents, gel, etc. et ensuite, conditionner le tout pour que ca colle à ton rythme de vie. 

Chez moi par exemple, je n'ai pas de chauffage, mis à part le soleil, j'ai donc un crepuscule qui ouvre la pièce principale le matin, mais rien de l'espace nuit. Et le soir, à l'aube, tous les volets se ferment par contre, sauf 1 dans l'espace jour pour aller dehors. Du coup on a aucune nuisance, c'est adapté à notre mode de vie.
Ensuite pour le fait d'être dehors et de ne pas fermer les volets pour rester bloquer, y a plein de manière de l'empecher :
  • Capteur d'ouverture sur les sorties, si c'est ouvert, tu fermes pas le VR associé.
  • Detecteur de présence à l'exterieur
  • Interrupteur exterieur avec code "morse" pour ouvrir un VR de securité
  • Un scenario qui ne ferme pas tous les VR avant le mode nuit (un peu comme moi je fais)
Bref tu as plein de solutions Smile
Faut pas voir ta domotique comme un asservissement horaire, mais un asservissement de circonstances Smile
Répondre
#23
(26/02/2021, 11:25:41)XeNo a écrit :
(26/02/2021, 00:45:45)Ives a écrit : Pas certain de bien te suivre ! Il faut bien écrire la date dans une GA associée à l'objet 503 et l'heure dans une GA associée à l'objet 504 ?

D'après ton explication, si j'arrête d'écrire la date et l'heure dans ces GA associées aux objets 503 et 504, l'ABA va récupérer "automatiquement" la date et l'heure via la connexion IP ? Sur quel serveur de temps ?

Bon je viens de tout vérifier, en fait c'est mon interface IP qui envoie le Date/Time :Sad

Nous sommes bien d'accord ! 

@inconvenant
+1 avec XeNo pour la gestion des VR/BSO ; la programmation horaire ne peut pas répondre seule à la problématique ; de plus il faudra intégrer un mode "protection solaire/récupération d'énergie" et "Absent/présent".
Répondre
#24
Citation :Le position du soleil ne peut être précise sans GPS, ca sera une simulation uniquement et ne tiendra pas compte de la longitude, latitude, hauteur réelle. Seule une station météo avec un GPS sera précise la dessus.
Je ne sais pas comment les fabriquants implante les algorithmes ou quels sont les info que l'on peut obtenir d'un GPS etc...
Mais pour la fonction GPS permet :
-D'obtenir des coordonnées précise (Lat+Long)
-De recevoir date et Heure
Si je prend les algo qui permettent de calculer la position du soleil en fonction de la position, je vais obtenir les même résultats que la station méteo je pense.
Certaines stations n'ont pas de GPS, mais on peut du coup saisir les coordonnées GPS, et ca fait le job.
Je regarderais a l'occasion car j'ai une routine qui fait ca dans mon automate WAGO, a comparer avec le résultat de la station méteo.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#25
(26/02/2021, 11:47:57)XeNo a écrit : Le position du soleil ne peut être précise sans GPS, ca sera une simulation uniquement et ne tiendra pas compte de la longitude, latitude, hauteur réelle. Seule une station météo avec un GPS sera précise la dessus. 
Après oui si tu veux intégrer un calendrier bon.. Après tu peux le rajouter avec un superviseur de type HA ou autre, de toute façon y a rien de user friendly pour aller paramétrer tout ça facilement si c'est full knx. Ou alors faudra invertir dans un gros superviseur knx, mais c'est plus les même tarifs. Autant passer par une box tierce (si possible gratuite), enfin je pense..
(26/02/2021, 12:20:56)filou59 a écrit :
Citation :Le position du soleil ne peut être précise sans GPS, ca sera une simulation uniquement et ne tiendra pas compte de la longitude, latitude, hauteur réelle. Seule une station météo avec un GPS sera précise la dessus.
Je ne sais pas comment les fabriquants implante les algorithmes ou quels sont les info que l'on peut obtenir d'un GPS etc...
Mais pour la fonction GPS permet :
-D'obtenir des coordonnées précise (Lat+Long)
-De recevoir date et Heure
Si je prend les algo qui permettent de calculer la position du soleil en fonction de la position, je vais obtenir les même résultats que la station méteo je pense.
Certaines stations n'ont pas de GPS, mais on peut du coup saisir les coordonnées GPS, et ca fait le job.
Je regarderais a l'occasion car j'ai une routine qui fait ca dans mon automate WAGO, a comparer avec le résultat de la station méteo.
Pour le GPS des stations météo je ne comprends pas trop, les coordonnées sont pas censées varier pour une maison au fil du temps, ça revient au même que les saisir au paramétrage non? Huh
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)