Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Etiquetage WAGO Topjobs
#1
Bonjour à tous,

La rénovation de la maison avance et j'en arrive à commander mon matériel électrique. 

Un point reste incertain, c'est au niveau du repérage et de l'étiquetage de mes borniers. 

Je comptais utiliser des porte étiquette type 2002-121[url=https://www.eibmarkt.com/cgi-bin/eibmarkt.storefront/5d1cba3f00ea0e1a2746ac1e040205aa/Product/View/NS0417328][/url]  pour plus de confort. En avez vous utilisé ? Qu'en pensez vous ?

D'autre part il me reste la question de comment j'imprime mon marquage ? Etes vous passé par une entreprise qui vous a imprimé un jouli ruban ? Ou faites vous ça à la main au marqueur, et dans ce cas, sur quel support ?

Merci pour vos témoignages
Répondre
#2
Soit tu achètes les étiquettes et tu utilises un marqueur.
Soit tu les fais imprimer par quelqu'un.

C'est quoi comme borne que tu as ?
Il ne faut pas oublier que le porte étiquette prend du coup de la place en hauteur, sur certains tableau domestique ca ne passera pas.
Sur une borne double étage c'est peu être un plus pour différencier le haut du bas, mais après tout dépend de l'affectation des bornes et de ce que tu veux comme marquage : N° de borne/Affectation...
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#3
Salut,

Perso j'imprime les étiquettes sur du papier cartonné de différentes couleurs (lumières, PC, Chauffage, VR...)

[Image: 1562179698-img-6652.png]
Répondre
#4
Pour les topjob 2002, il existe chez Conrad des cartes de numérotation de différente couleurs qui se clipsent directement sur le topjob sans besoin de porte étiquette supplémentaire..
Une fois que l'install est terminée, une feuille A4 plastifiée donnant les correspondances couleur/N° avec l'affectation à coller à l'intérieur de la porte et le tour est joué.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#5
Moi, j'ai utilisé leur pastilles numérotées (1->150). 793-5566
Numérotation que j'ai reporté dans un fichier excel et qui se trouve avec la farde dans le coffret.
Répondre
#6
Afin d'illustrer

   

   
Répondre
#7
Illustration pour moi aussi :

   

   

   
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#8
Merci pour vos réponses.

@Filou : En effet, je suis parti sur des bornes à 2 étages et je n'avais pas pensé à la hauteur du porte étiquette, il faut que je vérifie la profondeur des coffrets choisi (SCHNEIDER RESI9).

@tonioa : C'est pas idiot, surtout que je peux faire ça quasi à volonté au boulot.

@Jon et Pollux : Le principe des numéros est économique en place, mais j'étais plus parti sur quelque chose comme ça pour une lisibilité accrue :

[Image: Capture-Top-Jobs.png]

Qu'en pensez vous ?
Répondre
#9
C'est sympa, mais je pense que une fois le coffret terminé, ce n'est pas le genre d'endroit ou tout le monde va regarder et chercher une info.
Perso, les borniers, il n'y a que moi qui doit aller dedans et les numéros suffiront le jour ou je devrait intervenir dessus.
J'ai préféré consacrer mon temps, argent et énergie dans un étiquetage efficace au niveau disjoncteurs...

Les câbles, une fois en place, cela ne devrait plus bouger...

Mais si tu te sent l'envie de faire un truc chiadé, vas y. Cela ne dégrade pas l'installation.
Répondre
#10
Moi j’utilise le site configurator wago
j’applique une nomenclature
Lxx pour les lumières (sur du papier jaune)
CSxx pour prises spécialisées (sur du papier bleu)
Cxx pour les prises commandées (sur du papier bleu)
Vxx pour les volets (sur du papier vert)
Hxx pour les radiateurs (sur du papier rouge)

et après comme Jonathan je liste tout ça dans un fichier Excel
Répondre
#11
J'ai fait des blocs pour distinguer les différentes éléments. Bloc, volets-stores, leds sur UPS, éclairages, prises, extérieur
Répondre
#12
@Jon : tu dis ça car les bornes sont cachées une fois le tableau refermé ? Je pensais que ce n'était que dans le cas des tableau où le rail DIN pouvait être mis à deux profondeurs différentes.
Dans tous les cas tu as raison sur le fait que l'étiquetage des disjoncteurs est plus important. Quand on a la tête dans le guidon on a tendance à oublier de considérer ce genre de choses ^^'
D'autre part quand tu parles de bloc, tu parles de sections séparée par des plaque genre 2002-2292 ?

@tonioa : merci pour l'idée c'est plutôt pas mal.
Répondre
#13
Etiquetage des Disjoncteurs et des bornes sont 2 choses distinct qui n'ont rien a voir, si tu le peux il faut faire les 2.

Je vais même jusqu'a numéroter les fils pour ma part, ca permet de s'y retrouver en cas de modification.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#14
(05/07/2019, 16:04:02)Lokidor a écrit : @Jon : tu dis ça car les bornes sont cachées une fois le tableau refermé ? Je pensais que ce n'était que dans le cas des tableau où le rail DIN pouvait être mis à deux profondeurs différentes. J'aime pas sacrifier un rail avec plastron pour des bornes. Tu perd un espace. Donc je travaille avec des coffrets qui permettent de placer un rail à un autre endroit.
Même visible dans un coffret, les infos des borniers ne sont pas nécessaires en temps normal. Uniquement pour la fois ou tu fait une modif tous les 10 ans (et encore).


D'autre part quand tu parles de bloc, tu parles de sections séparée par des plaque genre 2002-2292 ? Oui, entre autre, mais également avec le petit bloc séparateur. Je distingue directement l'endroit ou regarder.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)