Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Maison 1959 - Rénovation et projet domotique
#1
Bonjour à tous,
Tout d'abord, permettez-moi de me présenter : Félicien, 38ans marié et papa d'une petite fille de 10 ans. Niveau boulot, à l'origine informaticien, j'ai repris avec un collègue une société de fabrication de pièces mécanique il y a 11 ans. Niveau passion, bien que touche à tout compulsif, je suis plutôt attiré par tout ce qui touche les nouvelles technologies (un peu geek sur les bords) mais aussi les anciennes, je participe à la sauvegarde du patrimoine vidéoludique  Smile . Dis comme ça c'est tout un programme mais en fait c'est plus joli que de dire simplement "collectionneur" (je n'aime pas la tournure business que le rétrogaming à pris sur le net...). Du coup, c'est informatique rétro, consoles, borne d'arcade et flipper (je traine principalement sur le forum gamoover).

Nous avions fait une rénovation très lourde il y a 15 ans (reconstruction d'un immeuble en centre ville en ne conservant que les murs périphériques et la charpente).
Avec mon épouse et notre fille, nous avons acheté, en avril, une nouvelle maison à 15min de notre résidence actuelle.
Il s'agit d'une maison sur 3 niveaux, construite en 1959 et composée d'un sous-sol de 140m² en partie amménagé, d'un R+1 de 120m² avec une terrasse et de combles aménagés de 50m² le tout sur 760m² de terrain.

Nous avons commencé les travaux et voici ce qui est prévu :
- démolition de cloisons intérieures pour avoir des espaces de vie plus ouvert à l'étage ( exemple : une sam + une cuisine + hall devient séjour avec cuisine ouverte)
- isolation périphérique intérieure : l'isolation extérieure n'a pas été choisie en raison du "design" de la maison. La partie basse est composée de pierres apparentes et la toiture est en ardoise (fibrociment) avec peu de décroché sur la façade. Par ailleurs, cette dernière a été refaite par les anciens propriétaires fin 2014.
- plaquage des murs périphérique
- plafonds du R+1 en partie 
- enlèvement des radiateurs fonte dans le futur séjour (x4) qui vont aller au sous-sol dans la partie non aménagée qui va donc le devenir. A la place, nous aurons un insert gaz qui chauffera donc cette zone (55m² environ). Le reste des pièces continueront d'être chauffées avec les fontes et la chaudière gaz (condensation de 2007)  déjà en place.
- réfection en partie de la plomberie, notamment la partie au sous-sol car les tuyaux passaient le long des murs que nous allons isolés.
- électricité complète

A ce jour, la "démolition" est terminée et l'isolation intérieure va commencer la semaine prochaine. Ceci va se faire en 2 temps par une entreprise : 1ère étape pour 2 semaines avec pose des rails, de l'isolant et d'un pare vapeur + 2ème étape à partir de fin août avec plaquage et plafonds.

Ce qui m'amène ensuite à parler de ce qui m'a fait venir sur ce forum. Ouf! Merci si vous avez suivi jusqu'ici  Wink

Je vais donc m'occuper de la partie électrique (la plomberie aussi d'ailleurs) et je vais câbler entre juillet et août sachant que se sera particulièrement sur ce dernier mois (congés annuels).
Au départ, j'avais prévu de partir sur une installation traditionnelle où j'ai quelques acquis et une domotisation sur du produit type grand public à base de sans fil et renforcée à grand coup de pub...
Mais ça c'était avant que je me lance plus précisément dans l'étude lorsque j'ai décidé de refaire l'installation complète. La rénovation c'est un peu comme ça aussi, au fur et à mesure qu'on avance, on se rajoute des trucs en se disant que c'est dommage de ne pas le faire tout de suite  Smile

Bref, dans l'idée que je me faisais de cette histoire, je partais sur une installation traditionnelle disais-je et ensuite, pour gérer volets roulants, alarme, chauffage, bannes motorisées, éclairages, etc. je verrais ensuite en rajoutant au besoin. Mais à la lecture des différents forums, je me suis rendu compte qu'il serait sans doute préférable de partir sur une solution beaucoup plus pérenne et moins compliquée à appréhender pour les habitants de ladite maison (cf ma femme et ma fille). 

Je souhaite donc rendre ma maison plus confortable, plus évolutive (les besoins peuvent changer en vieillissant) et ne pas avoir à tout refaire dans quelques années.
Cette dernière va être composée comme suit :
- sous-sol : une grande salle à manger avec cheminée ouverte existante + une cave + un WC + une salle de jeu consoles + une salle informatique (ordis rétro, imprimante 3D, atelier élec) + une salle arcade + un atelier/chaufferie (chaudière gaz).
- R+1 : un séjour (cuisine/salle à manger) donnant sur la terrasse + un salon avec coin bar, zone cinéma (toile + projecteur) + une salle d'eau (WC+douche et lave main) + une chambre avec sdb et dressing
- R+2 : un bureau + une chambre + une salle de bain + un dressing
- un garage annexe à la maison situé dans le terrain à une 10aine de mètres

Les choses en place actuellement : 
- 2 stores bannes motorisés filaire
- fenêtres en alu avec volets roulants installées en 2014 dans toute la maison. Les VR sont des Somfy en RTS pour 1 au sous-sol et 11 au R+1. Il y en a un filaire au R+2 et un dernier au sous-sol en IO. Le portail du garage est en RTS.
- une chaudière De Dietrich avec Diametic 3 et sonde extérieure

Voici les choses que je souhaite faire :
- gérer l'éclairage en ayant la possibilité de variation de lumière en fonction du besoin : apport complémentaire à la lumière du jour si besoin, éclairage moins agressif la nuit et au réveil. Pouvoir ne pas se rendre compte que la cave est restée allumée pour rien (par exemple).
- gérer l'ouverture/fermeture des VR. Commande manuelle pour tout ouvrir ou fermer en même temps (arrivée/départ par exemple), en fonction du soleil (pour éviter surchauffe), programmée (horaire), simulation de présence...
- gérer la fermeture des stores bannes en fonction du vent, l'ouverture en fonction du soleil.
- gérer le chauffage. Actuellement pas de thermostat d'ambiance (mais sonde extérieure), je pense mettre des vannes sur chaque radiateur et piloter par pièce au besoin (planning, présence). J'aimerais intégrer l'insert gaz dans ce pilotage.
- gérer "l'ambiance". Par exemple pour le cinéma, descendre la toile, allumer le projo et l'ampli, fermer les volets, tirer un rideau... Dans la maison actuelle, j'utilise une télécommande logitech harmony : ça m'allume le projo, l'ampli sur le bon canal et le matériel choisi. La toile est gérée à part (commande manuelle) et l'éclairage avec une prise télécommandée (un truc à pas cher).
- faire du multiroom pour la musique. J'ai pas mal de produits Apple (2 iphone, 3 ipad, apple TV, imac) et un abonnement apple music. 
- gérer des prises commandées (par exemple pour les bornes d'arcade afin d'éviter les multiprises avec interrupteurs pour allumer plus facilement et allumer les machines en fonction des besoins).

Après plusieurs recherche et avoir vu des solutions qui reviennent tel l'IPX800 ou Loxone (le tout centralisé sur un appareil ne me rassure pas), je pense partir sur le protocole KNX et je vais faire l'installation moi-même. J'ai fait la petite formation sur le site KNX.
Pour l'éclairage, je suis encore en interrogation avec le protocole DALI, j'ai l'impression, peut-être à tord (?), que si on souhaite gérer beaucoup d'éclairage avec dim, les possibilités sont un peu plus grandes et plus facile à mettre en oeuvre.

J'ai aussi vu un sujet sur realknx et le pilotage à la voix me semble très intéressant.

Petit problème avec les somfy par contre et le RTS. Je me demande si le plus simple ne serait pas d'utiliser une box type energyeasy connect de Rexel. Reste qu'il n'y aura pas de retour d'état (peut-être qu'en prévoyant des capteurs fin de course sur les volets ?)

Je pense aussi tout centraliser sur un seul tableau au sous-sol dans la pièce où il y a actuellement le disjoncteur (le compteur est dehors) et où je mettrais aussi une armoire de brassage avec arrivée fibre, coax, rj45 + routeur, switch, NAS.

J'ai redessiné les plans de la maison et je vais faire les schémas élec dans les 2 prochaines semaines (position luminaires, commandes, prises élec et RJ45 + bus). J'aimerais pouvoir commencer à câbler courant juillet et surtout en août.

Je n'ai pas encore choisi de matériel pour le KNX. En ce qui concerne la partie "traditionnelle", je voulais m'orienter vers du schneider et la gamme Resi9 XE.

Si vous avez des conseils je suis preneur  Wink
Merci à tous.
Répondre
#2
Bonjour
Pour le dali tu as bien compris les avantages, inconvénient luminaire plus cher ...il y a. un topic à ce sujet
Les fins de courses pour vr oui et non
Tu est sûr de ouvert et fermé après tu ne sais pas entre les 2
Il y a des actionneues vr qui ce paramètres en temps de monté et descente avoir si possible sur ta solution

Le plan avec archifacile ?
Répondre
#3
(22/06/2019, 13:13:27)fabric24 a écrit : Bonjour
Pour le dali tu as bien compris les avantages, inconvénient luminaire plus cher ...il y a. un topic à ce sujet
Les fins de courses pour vr oui et non
Tu est sûr de ouvert et fermé après tu ne sais pas entre les 2
Il y a des actionneues vr qui ce paramètres en temps de monté et descente avoir si possible sur ta solution

Le plan avec archifacile ?

Merci pour la réponse, mon post est assez long et sans images, je ne sais pas si tout le monde a envie d’aller jusqu’au bout  Big Grin

Pour les vr, c’est assez chiant ces RTS à intégrer mais bon ils y sont, je vais faire avec. Le plus difficile c’est d’avoir un retour d’etat. Au moins cher, il y a le hack des commandes actuelles mais reste les piles à changer. Pour les fin de courses, ça fait tirer du câble en plus aussi. C’est con qu’on ne puisse pas simplement transformer ces moteurs radios en filaire...

Pour les plans, vu que j’utilise pas mal mon iPad Pro et que je le trimballe facilement avec moi, j’utilise magicplan qui permet de dessiner facilement une pièce (éventuellement en réalité augmentée) et on peut intégrer les mesures fait au télémètre laser. Et puis je m’en suis servi pour établir un pré budget travaux avant l’achat de la maison. Ça permet de compter le nombre de pot de peinture dont on a besoin avec les surfaces déclarées à peindre par exemple.
Bon je n’y avais pas intégrer le knx  Tongue
Sinon j’utilise aussi livehome 3D pour le coté visuel, je trouve qu’on peut plus facilement integrer des meubles et avoir une visu plus agréable pour madame  Wink

Il y a encore des questions que je me pose sur le knx, principalement d’ordre « pratique ».
Par exemple, en électricité traditionnelle, on place les interrupteurs simple, double ou plus en entrée et en fin de pièce. Si je rentre par une pièce, j’ai un inter va et vient en entrant, puis pour aller à la seconde qui elle communique avec une 3ème, j’ai, à l’entree, un va et vient pour éteindre la première et un second pour allumer la deuxième et en sortie un pour éteindre la 2ème et un autre pour allumer l’entrée... et ainsi de suite. Et si en plus les pièces sont grandes et qu’on a des points lumineux supplémentaires, on en rajoute encore... et la femme, au bout de 15 ans appuie encore sur tous les boutons jusqu’à trouver le bon  Big Grin 
Bref, je me demandais comment vous les placiez. Je me disais qu’au lieu d’avoir une commande d’un côté pour une pièce et l’autre de l’autre côté, on pouvait tout mettre au même endroit et rendre un peu plus intelligent tout ça. Peut-être mettre de la lumière auto sur les endroits de passage et des commandes pour le reste ?
Répondre
#4
Pour les commandes de points lumineux il n'y a pas réellement de standard car c'est chacun son "feeling".

Perso dans les couloirs j'utilise les détecteurs de mouvements couplés à des sondes de luminosité.
Sinon ce sont des inters 4 poussoirs (Legrand) aux accès de la pièce. Quand il doit y avoir plus de 4 commandes (soit 2 inters), je préfère mettre un écran de type Corlo.
Après avoir essayé plusieurs types d'inters, mon choix s'est arrêté sur les Legrand non seulement pour le prix et leur panel de fonctions mais aussi par les possibilités de gestion des leds de retour d'état. On a à disposition 12 couleurs avec chacune 7 modes de clignotement ce qui permet, avec un minimum de rigueur, d'identifier la fonction de chaque bouton d'un seul coup d’œil ..... donc plus besoin de pictogrammes et autres porte-étiquettes.
De plus au niveau design, la gamme des enjoliveurs de plaque est assez étoffée pour que chacun puisse y trouver son bonheur. On est loin des anciens mosaïc qui étaient assez horribles.

Pour les écrans ils sont placés aux endroits "névralgiques" et se comportent comme des véritables tours de contrôle permettant de regrouper des dizaines de commandes (lumières, stores, VR,.....), d'appels de scénario, de réglage de thermostat et j'en passe.

Maintenant juste une remarque concernant tes moteurs de VR : quand j'ai fait la rénovation de ma maison, j'avais quelques VR avec des moteurs "exotiques". Je les ai changé par des somfy filaires de base pour un coût d'environ 60€ par moteur. Maintenant tous mes VR et store-bannes sont entièrement commandés par des actionneurs full knx.
Sinon le superviseur Lifedomus intègre le protocole Somfy RTS ce qui te permettra donc d'avoir un pilotage complet de tes volets RTS par le KNX en utilisant la box Lifedomus comme une passerelle.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#5
(23/06/2019, 08:36:56)pollux06 a écrit : Sinon le superviseur Lifedomus intègre le protocole Somfy RTS ce qui te permettra donc d'avoir un pilotage complet de tes volets RTS par le KNX en utilisant la box Lifedomus comme une passerelle.

Je ne vois pas de connecteur Somfy dans ma Lifedmus Vision ? C'est juste pour info car je n'ai pas de somfy.
Répondre
#6
(23/06/2019, 09:16:10)Ives a écrit :
(23/06/2019, 08:36:56)pollux06 a écrit : Sinon le superviseur Lifedomus intègre le protocole Somfy RTS ce qui te permettra donc d'avoir un pilotage complet de tes volets RTS par le KNX en utilisant la box Lifedomus comme une passerelle.

Je ne vois pas de connecteur Somfy dans ma Lifedmus Vision ? C'est juste pour info car je n'ai pas de somfy.

Salut Yves .... les explications sont ici Undecided
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#7
(23/06/2019, 09:20:18)pollux06 a écrit :
(23/06/2019, 09:16:10)Ives a écrit :
(23/06/2019, 08:36:56)pollux06 a écrit : Sinon le superviseur Lifedomus intègre le protocole Somfy RTS ce qui te permettra donc d'avoir un pilotage complet de tes volets RTS par le KNX en utilisant la box Lifedomus comme une passerelle.

Je ne vois pas de connecteur Somfy dans ma Lifedmus Vision ? C'est juste pour info car je n'ai pas de somfy.

Salut Yves .... les explications sont ici Undecided

Merci. Donc passage par RFXcom sans retour d'état possible mais c'est une ouverture sur un protocole propriétaire pour ceux qui ont déjà ce type de moteur installé.
Répondre
#8
(21/06/2019, 12:43:06)Maitre_Poulpi a écrit : - gérer "l'ambiance". Par exemple pour le cinéma, descendre la toile, allumer le projo et l'ampli, fermer les volets, tirer un rideau... Dans la maison actuelle, j'utilise une télécommande logitech harmony : ça m'allume le projo, l'ampli sur le bon canal et le matériel choisi. La toile est gérée à part (commande manuelle) et l'éclairage avec une prise télécommandée (un truc à pas cher).

L'écran peut être géré par une des sorties (MO/DE) du module KNX TOR VR/BSO.
Comme tu parlais de l'installation d'un superviseur, avec Lifedomus et ta logitech + un IR-TRANS tu peux tout faire
ou si tous tes appareils acceptent les commandes IP, avec Lifedomus plus une tablette et/ou un smartphone
Répondre
#9
Merci pour les réponses.
Pour les commandes c’est surtout sur les pièces successives que je me demande.
Au sous-sol, j’ai une entrée qui va donner sur un coin atelier, lui même sur une première salle, puis ensuite sur une autre et enfin sur un couloir donnant sur une dernière pièce et l’escalier pour l’etage.
Du coup je me disais que si je met une commande après la porte d’entrée, cette dernière servirait à éclairer vers la porte où il y a aussi des placards, mais également au dessus de l’etabli ou encore vers le coin chaudière. Mais du coup, il faut prévoir une commande qui éteint la pièce suivante pièce en partant (pour tous les éclairages).
Ça veut dire que dans la pièce suivante, si j’ai une commande qui allume les différents points lumineux, il faut aussi en prévoir un « excrinction de l’autre pièce ». C’est ce que vous faites ?

Pour les vr, pour le coup ils sont tous exotiques  Big Grin
Ce en fait donc 13 en rts si je compte le portail du garage et un en io sur lequel si je ne me trompe pas, on peut avoir un retour état.
Cela dit, j’aurais pas cru 60€, je pensais plus cher. J’ai encore jamais changer de moteur mais pour les plus accessibles çà a l’air de se faire. Cependant un rfxcom serait plus économique au moins dans un premier temps mais sans retour d’etat.
Répondre
#10
(23/06/2019, 22:54:38)Maitre_Poulpi a écrit : Merci pour les réponses.
Pour les commandes c’est surtout sur les pièces successives que je me demande.
Au sous-sol, j’ai une entrée qui va donner sur un coin atelier, lui même sur une première salle, puis ensuite sur une autre et enfin sur un couloir donnant sur une dernière pièce et l’escalier pour l’etage.
Du coup je me disais que si je met une commande après la porte d’entrée, cette dernière servirait à éclairer vers la porte où il y a aussi des placards, mais également au dessus de l’etabli ou encore vers le coin chaudière. Mais du coup, il faut prévoir une commande qui éteint la pièce suivante pièce en partant (pour tous les éclairages).
Ça veut dire que dans la pièce suivante, si j’ai une commande qui allume les différents points lumineux, il faut aussi en prévoir un « excrinction de l’autre pièce ». C’est ce que vous faites ?

Le KNX ne supprime pas les commandes manuelles par bouton (sauf à imposer l'utilisation systématique du smartphone ce qui n'est vraiment pas la bonne idée) mais donne la possibilité d'affecter à un bouton un OFF de tous les éclairages d'une pièce ou d'un zone, sans oublier les détecteurs de mouvement pour les zones de passage.
Répondre
#11
Oui, j'avais bien compris et pour moi il est indispensable d'avoir des commandes manuelles, il faut que ça reste confortable ce qui n'est pas le cas avec un smartphone.

Ma question était plutôt sur le changement de zone. En élec traditionnelle sur du va et vient, j'aurais mis un inter en sortie d'une pièce vers la porte et de l'autre côté un autre en entrée. Par contre, en KNX, ça me semble contre productif et plus coûteux de faire de cette façon, c'est pour cela que je me disais que c'était peut-être mieux de mettre qu'un boitier (avec plusieurs commande) que d'un côté de la porte.


Je ne sais pas si je suis très clair (et je m'en excuse), je n'emploie peut-être pas les bons termes surtout en parlant des commandes où je vois une platine avec plusieurs boutons.

Je vais partir en quête des schémas d'install pour m'inspirer, ça deviendra sans doute plus clair pour moi à ce niveau  Wink


En ce qui concerne le superviseur, il y a realknx qui me fait de l'oeil notamment pour le contrôle vocal. Si j'ai bien compris, il faut un serveur complémentaire si on souhaite faire de la supervision. Dans ce cas, vaut-il mieux partir sur une solution lifedomus pour ce côté et real knx que pour le contrôle vocal ou alors tout prendre sur le second ?
Répondre
#12
(24/06/2019, 09:04:09)Maitre_Poulpi a écrit : Ma question était plutôt sur le changement de zone. En élec traditionnelle sur du va et vient, j'aurais mis un inter en sortie d'une pièce vers la porte et de l'autre côté un autre en entrée. Par contre, en KNX, ça me semble contre productif et plus coûteux de faire de cette façon, c'est pour cela que je me disais que c'était peut-être mieux de mettre qu'un boitier (avec plusieurs commande) que d'un côté de la porte.

Je ne sais pas si je suis très clair (et je m'en excuse), je n'emploie peut-être pas les bons termes surtout en parlant des commandes où je vois une platine avec plusieurs boutons.
L'implantation des boutons est vraiment personnelle en fonction du lieu (avec plus ou moins de centralisation mais en évitant les déplacements inutiles pour atteindre une commande) mais c'est plus souple qu'un va-et-vient puisque un bouton quelconque peut commander un éclairage(s) quelconque avec la possibilité de modifier si ça ne convient pas...

Au niveau du sous-sol, pour diminuer le coût tout en conservant un pilotage Full KNX, j'ai installé des interrupteurs "classiques" connectés sur un modules d'entrées binaires KNX.

(24/06/2019, 09:04:09)Maitre_Poulpi a écrit : En ce qui concerne le superviseur, il y a realknx qui me fait de l'oeil notamment pour le contrôle vocal. Si j'ai bien compris, il faut un serveur complémentaire si on souhaite faire de la supervision. Dans ce cas, vaut-il mieux partir sur une solution lifedomus pour ce côté et real knx que pour le contrôle vocal ou alors tout prendre sur le second ?
Je n'ai pas encore testé la solution Real KNX mais c'est celle que je pense installer, d'une part pour protéger sa vis privée et, d'autre part, elle permet de piloter tous les éléments comme les VR, Sonos etc. (j'ai fait un test avec un google Home qui, par exemple, "ne comprends pas " "Volet".

J'utilise également Lifedomus qui est un superviseur très puisant (qui peut également gérer des fonctions complémentaires) et configurable à souhait pour le WAF !
Il permet rapidement de disposer une commande à distance de la totalité de la maison  via tablette et/ou smatphone,

Un exemple ici de quelques pages  de mon interface Lifedomus
Répondre
#13
Ca peut effectivement être une bonne idée pour le sous-sol. Cela dit, je vais avoir pas mal d'apparent à cet étage, je pourrais toujours ajouter au besoin. Mais c'est vrai que le fait de pouvoir modifier la config, ça arrange pas mal  Wink

Cela dit, je pense prévoir au maxi, vaut mieux tirer de la gaine en attente.
Le tableau sera au sous-sol mais je pense faire une colonne montante jusqu'au combles perdus. Il y a une grande partie aménagée mais je peut quasiment faire tout le tour dans la sous-pente et y a du plancher en plus. Ca va me permettre de dispatcher assez facilement je pense.

J'avais lu ton post sur ton install mais je n'avais pas vu celui mis en lien. Je vais le lire avec intérêt, je trouve l'idée du grand écran très sympa. je me demandais d'ailleurs si une borne tactile ne pourrais pas être intéressante mais l'écran mural à l'avantage d'être très visuel et rapidement lisible.

C'est vrai que lifedomus semble très puissant.
Tu vas le conserver et prendre realknx juste pour le contrôle vocal ?
Répondre
#14
(24/06/2019, 09:54:57)Maitre_Poulpi a écrit : C'est vrai que lifedomus semble très puissant.
Tu vas le conserver et prendre realknx juste pour le contrôle vocal ?

Oui de toute façon j'ai les images des caméras extérieures (la structure de la maison est telle que je n'ai aucune vue sur les accès depuis l'intérieur) ; ensuite il y les portiers Mobotix (je n'ai pas d'autre visu) même si je peux utiliser le smartphone comme lorsque je suis sur la terrasse ou à distance.
Répondre
#15
@pollux06 : pour les legrand, c'est les celiane que tu utilises ?
Et les écrans de "type corlo", c'est les corlo touch ou pas nécessairement ?

Je pense aussi au détecteurs de présence pour les passages mais la configuration fait, notamment au sous-sol que le passage est aussi les pièces.
Petite question, peut-être idiote mais vu que ça ne tue pas je pose quand même  Angel :
Est-il possible d'envisager des détecteurs pour éclairer des lampes dites de passage uniquement si le reste de la pièce n'est pas déjà éclairée ou si on a lancé un scénario ? J'imagine qu'il est possible d'appliquer des conditions, mais est-ce que cela se fait uniquement avec un superviseur ou bien dans la programmation avec ETS ?

Pour ETS, ça fait une sacrée différence entre lite et pro et je ne suis pas sûr d'avoir bien compris pour la version inside.
J'aurais eu tendance à penser de partir sur du lite quitte à faire plusieurs projet pour contourner la limitation des 20 participants et d'augmenter les possibilités de confort avec un produit type realknx.
L'important est d'avoir toujours quelque chose de fonctionnel (éclairage avec poussoir, volets roulants, chauffage, avec commandes autonomes) même si un peu moins de confort en cas de pb avec un quelconque logiciel (automatisation et scénarios...)
Répondre
#16
(25/06/2019, 17:19:57)Maitre_Poulpi a écrit : @pollux06 : pour les legrand, c'est les celiane que tu utilises ?
Et les écrans de "type corlo", c'est les corlo touch ou pas nécessairement ?
.......
Petite question, peut-être idiote mais vu que ça ne tue pas je pose quand même  Angel :
Est-il possible d'envisager des détecteurs pour éclairer des lampes dites de passage uniquement si le reste de la pièce n'est pas déjà éclairée ou si on a lancé un scénario ? J'imagine qu'il est possible d'appliquer des conditions, mais est-ce que cela se fait uniquement avec un superviseur ou bien dans la programmation avec ETS ?
.......

Oui ce sont des Celiane et pour les écrans des Corlo Touch.

On peut gérer les conditions directement dans ETS  en jouant sur les blocages et les forçages ou alors en via les blocs logiques intégrés dans certains participants comme les Corlo par exemple.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#17
Merci pour les réponses  Wink
J'ai commandé le bouquin de cours de base que je vais potasser un peu.
Ca éclaircira sans doute certaines questions que je voudrais éviter de poser pour rien  Big Grin
Répondre
#18
J'avance tout doucement dans la réflexion avec la lecture du bouquin.
Mais va falloir que je me bouge un peu car il faut que je commande en juillet car je câble en août  Big Grin

Je profite du post pour mettre en PJ les plans des 3 étages.
Les pièces ne sont pas toutes nommées correctement mais la distribution est quasi faite.
Par exemple, au RDC, la "chaufferie" sera divisée en 2, il y aura une partie atelier intégrant la chaudière (en bas sur le plan) et sans ajout d'isolation, et une partie salle arcade au dessus et isolée.
La "cuisine" sera en faite une partie cuisine été (un évier et une gazinière) mais surtout salle informatique (rétro+brico geek).
A cet étage, la périphérie intérieure côté "cuisine" + une partie "chaufferie" + le bas de la salle de jeux sera isolée. Pas d'isolation à la cave, ni sur la salle à manger qui elle est semi enterrée.

Au R+1, la pièce "salon" pour laquelle nous avons tombé la cloison restera finalement ouverte avec un séparation type rideau pour en faire une salle cinéma. A cet étage, toute la périphérie sera isolée par l'intérieur (c'est en cours de pose avec du biofib, ça sent bon ce truc  Sleepy ) et donc doublée en placo. Seule les cloisons intérieures restent (il y en a plus beaucoup).

Au R+2, toute la périphérie sera isolée via les combles perdus qui sont quasi accessible tout le tour. Je vais en profiter pour passer les gaines.

Dans un premier temps, je pense conserver les moteurs Somfy, je me débrouillerai avec mais je les piloterais quand même via KNX.
Au sous sol, je vais avoir beaucoup d'apparent mais vu les machines que je vais mettre, ça ne sera pas gênant et puis j'aimerais que ça ai un côté un peu brut (je vais mettre un chemin de câbles métal que je vais laisser apparent par exemple).
Au R+1 et R+2, tout sera encastré.

Niveau chauffage, c'est du radiateur fonte de partout alimentés par une chaudière gaz à condensation. Sauf la cuisine/séjour qui aura un insert gaz que j'aimerais bien pouvoir intégrer au pilotage également. Pour les radiateurs, je pense mettre des vannes thermostatiques pilotables par zone. Il n'y a que les 2 salles de bain du R+1 qui auront des sèches serviettes, je me disais que je pourrait les laisser ouvert avec vannes simples.

Pour l'éclairage, j'aimerais pouvoir faire de la variation en fonction de la zone et de la luminosité. Par rapport à la maison actuelle, j'aurais beaucoup plus de lumière naturelle, autant s'en servir. Du coup, je me dis que je devrais sans doute bien étudier le DALI, il me semble que se sera plus simple et évolutif pour gérer ce type d'éclairage surtout si je souhaite faire varier les lumières différemment en fonction de la luminosité (par exemple moins d'apport si proche des fenêtres).
Je me demandais si ça valait le coup de gérer des éclairages de type déco en led rgb (par exemple sous l'insert gaz) avec le DALI ou s'il vaut mieux rester avec un truc à pas cher genre un ruban led avec une télécommande (ratio coût/usage).

Je me pose encore des questions au niveau câblage. Certains optent pour un mode "étoile" ou tout est relié au tableau, mais ne coupent-on pas que la phase ? Si je comprends bien, il y a la solution de tirer neutre et terre commun par circuit et plusieurs phases pour plusieurs prises pilotables (ou potentiellement pilotables un jour).
Par contre, pour l'éclairage, si je passe par du DALI, ça simplifie, si je comprends bien, je tire du 5 fils du tableau par circuit (normalement 8 points maxi si je ne me trompe pas) et après je relie ensemble. En utilisant pas mal de spot, ça limitera les départs du tableau pour le pilotage. J'aimerais utiliser au maximum de l'éclairage LED.
J'ai vu que beaucoup utilisait du 5G1.5, est-ce que c'est parce que c'est plus pratique ou plus économique que de la gaine ICTA+5 fils ?

Je souhaiterais mettre des détecteurs d'ouverture sur toutes les ouvertures ne serait-ce déjà que pour avoir une visu globale de la maison et éviter de faire le tour pour vérifier. Est-ce que vous vous en servez dans le cadre de l'alarme ? 
Je veux dire, est-ce que vous intégrer un système d'alarme complet dans knx ou bien qu'une partie ? Avec communication bidirectionnelle en gros, l'alarme communique sur ces détecteurs avec knx et vice-versa.


Pièces jointes Miniature(s)
           
Répondre
#19
(04/07/2019, 09:54:32)Maitre_Poulpi a écrit : J'avance tout doucement dans la réflexion avec la lecture du bouquin.
Mais va falloir que je me bouge un peu car il faut que je commande en juillet car je câble en août  Big Grin

............................

Niveau chauffage, c'est du radiateur fonte de partout alimentés par une chaudière gaz à condensation. Sauf la cuisine/séjour qui aura un insert gaz que j'aimerais bien pouvoir intégrer au pilotage également. Pour les radiateurs, je pense mettre des vannes thermostatiques pilotables par zone. Il n'y a que les 2 salles de bain du R+1 qui auront des sèches serviettes, je me disais que je pourrait les laisser ouvert avec vannes simples.
Je trouve un peu "idiot" d'avoir une maison entièrement câblée en KNX et laisser un chauffage en traditionnel avec des têtes thermostatiques.
Tu te prives d'un importante possibilité d'économie d'énergie en excluant toute domotisation du chauffage ........ mais ce n'est que mon avis.

(04/07/2019, 09:54:32)Maitre_Poulpi a écrit : Je me demandais si ça valait le coup de gérer des éclairages de type déco en led rgb (par exemple sous l'insert gaz) avec le DALI ou s'il vaut mieux rester avec un truc à pas cher genre un ruban led avec une télécommande (ratio coût/usage).
J'ai les 2 systèmes :
  • ruban RGBW piloté  par du Zennio lumento
  • ruban RGB piloté en télécommande chinoise
Si c'était à refaire, je mettrais tout en télécommande chinoise car au final on allume peu ce genre de déco et surtout quand on allume on ne fait pas varier les réglages à tout bout de champs.

(04/07/2019, 09:54:32)Maitre_Poulpi a écrit : Je me pose encore des questions au niveau câblage. Certains optent pour un mode "étoile" ou tout est relié au tableau, mais ne coupent-on pas que la phase ? Si je comprends bien, il y a la solution de tirer neutre et terre commun par circuit et plusieurs phases pour plusieurs prises pilotables (ou potentiellement pilotables un jour).
Par contre, pour l'éclairage, si je passe par du DALI, ça simplifie, si je comprends bien, je tire du 5 fils du tableau par circuit (normalement 8 points maxi si je ne me trompe pas) et après je relie ensemble. En utilisant pas mal de spot, ça limitera les départs du tableau pour le pilotage. J'aimerais utiliser au maximum de l'éclairage LED.
J'ai vu que beaucoup utilisait du 5G1.5, est-ce que c'est parce que c'est plus pratique ou plus économique que de la gaine ICTA+5 fils ?
Oui et non en fait Big Grin
Tu peux effectivement utiliser un neutre "commun" quand tu es en monophasé à condition de bien respecter le nombre maximal de prises et points lumineux par câble.
En échange quand tu es en triphasé avec un différentiel en tête de phase ça devient une galère pas possible à câbler et surtout tu ne peux plus après coup modifier ton équilibrage de phases.
Pour le coût, les 5 fils te coûteront sûrement moins cher qu'un câble 5G. En échange si tu passes sur des rails de distribution, avec les câbles tu n'aura pas besoin de gaine icta sur toute la longueur du rail ..... donc les 2 solutions sont faisables en fonction de ta méthode et possibilité de câblage.

(04/07/2019, 09:54:32)Maitre_Poulpi a écrit : Je souhaiterais mettre des détecteurs d'ouverture sur toutes les ouvertures ne serait-ce déjà que pour avoir une visu globale de la maison et éviter de faire le tour pour vérifier. Est-ce que vous vous en servez dans le cadre de l'alarme ? 
Je veux dire, est-ce que vous intégrer un système d'alarme complet dans knx ou bien qu'une partie ? Avec communication bidirectionnelle en gros, l'alarme communique sur ces détecteurs avec knx et vice-versa.
On ne mélange pas l'alarme avec le KNX. Les capteurs que l'on utilise généralement en KNX n'ont pas le niveau de fiabilité de ceux des alarmes.
Donc soit tu "doubles" tes capteurs (1 pour l'alarme + 1 pour le knx) soit tu choisis une alarme qui sera capable de te "remonter" l'état de ses capteurs.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#20
(04/07/2019, 09:54:32)pollux06 a écrit : Je trouve un peu "idiot" d'avoir une maison entièrement câblée en KNX et laisser un chauffage en traditionnel avec des têtes thermostatiques.

Tu te prives d'un importante possibilité d'économie d'énergie en excluant toute domotisation du chauffage ........ mais ce n'est que mon avis.


Non mais en fait je veux bien domotiser le chauffage aussi et mettre des vannes KNX et donc pilotable avec le KNX.
La chaudière actuelle est une De Dietrich MC35E avec une diametic 3 et une sonde extérieure. il me semble qu'on peut se brancher en modbus dessus et récupérer des infos (voir faire du pilotage?). 
Compte tenu que je conserve les radiateurs fontes, je pensais les équiper de vannes KNX pour les piloter par pièces en fonction du besoin et de l'usage.
Tu penses qu'il y aurait une meilleure solution ? 

(04/07/2019, 09:54:32)pollux06 a écrit : J'ai les 2 systèmes :
  • ruban RGBW piloté  par du Zennio lumento
  • ruban RGB piloté en télécommande chinoise
Si c'était à refaire, je mettrais tout en télécommande chinoise car au final on allume peu ce genre de déco et surtout quand on allume on ne fait pas varier les réglages à tout bout de champs.

C'est pour ça que je posais la question pour avoir l'avis de ceux qui utilise. Compte tenu du coût et de l'usage, je ne suis pas sûr que ça vaille le coup pour de la déco.

(04/07/2019, 09:54:32)pollux06 a écrit :Oui et non en fait Big Grin
Tu peux effectivement utiliser un neutre "commun" quand tu es en monophasé à condition de bien respecter le nombre maximal de prises et points lumineux par câble.
En échange quand tu es en triphasé avec un différentiel en tête de phase ça devient une galère pas possible à câbler et surtout tu ne peux plus après coup modifier ton équilibrage de phases.
Pour le coût, les 5 fils te coûteront sûrement moins cher qu'un câble 5G. En échange si tu passes sur des rails de distribution, avec les câbles tu n'aura pas besoin de gaine icta sur toute la longueur du rail ..... donc les 2 solutions sont faisables en fonction de ta méthode et possibilité de câblage.

Pas de triphasé chez moi.
Je pensais mettre de la gaine ICTA partout, ça me semble plus évolutif. On peut mettre de la gaine en attente, tirer un câble de plus si besoin ou oubli...
Cela dit, j'ai prévu une colonne montante du sous-sol au combles. Je pourrais y descendre un gaine de VMC pour le sous-sol et y passer toutes les gaines ICTA pour l'étage. Ensuite, j'aurais du doublage placo en périphérie avec un vide de 25mm entre le pare vapeur et le placo et on va mettre des plafonds à dalles suspendues au R+1 dans séjour/cuisine et dans le salon/cinémathèque.
Je pense utiliser aussi des dalles lumineuses.  

(04/07/2019, 09:54:32)pollux06 a écrit : On ne mélange pas l'alarme avec le KNX. Les capteurs que l'on utilise généralement en KNX n'ont pas le niveau de fiabilité de ceux des alarmes.

Donc soit tu "doubles" tes capteurs (1 pour l'alarme + 1 pour le knx) soit tu choisis une alarme qui sera capable de te "remonter" l'état de ses capteurs.
 OK je vois.
N'y a-t-il pas moyen de faire l'inverse du coup ?
C'est-à-dire mettre un système d'alarme autonome mais qui peut communiquer sur l'état de ses capteurs au knx.
Répondre
#21
Citation :Les capteurs que l'on utilise généralement en KNX n'ont pas le niveau de fiabilité de ceux des alarmes
C'est pas une question de fiabilité, ce n'est pas du tout la même utilisation. 
Les détecteur utilisé en alarme ce sont des detecteur de mouvement, il seront peu etre moins précis qu'un détecteur de présence.
En alarme il faut détecter mais il faut éviter les fausses détections pour ne déclencher abusivement.



Citation :La chaudière actuelle est une De Dietrich MC35E avec une diametic 3 et une sonde extérieure. il me semble qu'on peut se brancher en modbus dessus et récupérer des infos (voir faire du pilotage?).

Oui pour le modbus, mais c'est a la sauce DeDietrich sur ce modele il me semble, de mémoire un coup elle est maitre un coup esclave, du coup c'est un peu chiant a mettre en place on peut pas intérroger en permanence la chaudiere, il faut attendre quel ne cause plus de mémoire.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#22
(05/07/2019, 11:59:56)filou59 a écrit :
Citation :Les capteurs que l'on utilise généralement en KNX n'ont pas le niveau de fiabilité de ceux des alarmes
C'est pas une question de fiabilité, ce n'est pas du tout la même utilisation. 
Les détecteur utilisé en alarme ce sont des detecteur de mouvement, il seront peu etre moins précis qu'un détecteur de présence.
En alarme il faut détecter mais il faut éviter les fausses détections pour ne déclencher abusivement.

Filou ... Maitre_Poulpi parlait de capteurs d'ouverture pas de capteurs de mouvements
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#23
Oops OK  Angel
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#24
Tout à fait  Wink
C'est pour ça que je me disais que du coup un système d'alarme qui pourrait communiquer avec le KNX pourrait être la solution.


Actuellement j'ai une somfy one + que j'avais mis à la maison pour ma salle de jeu et les détecteurs sur les ouvertures principales. C'est surtout que je voulais un truc rapide à mettre en route et que c'est du sans fil.

Par contre, sur la nouvelle maison, quitte à tout recâbler, je me dis que j'ai autant de le prévoir et de passer sur un système filaire pour l'alarme.
Répondre
#25
Pendant que j'y pense :

- au niveau du câblage, on est d'accord que sur les actionneurs, seule la phase est coupée ?
J'ai donc, soit la possibilité de tout câbler en étoile jusqu'au tableau pour chaque point lumineux et chaque prise (phase+neutre+terre) ou bien, par circuit, faire partir directement le neutre et la terre vers une boite de dérivation (dans les combles par exemple) et seulement les phases directement du "tableau knx" jusqu'aux éléments.

-  j'ai un garage situé dans le terrain à environ 15m de la maison (et environ 30m du tableau). Actuellement il y a une lampe et le moteur du portail. A côté de ce garage, il y a un cabanon de jardin. J'aimerais pouvoir mettre lumière dans ce cabanon et prises dans les 2 afin de pouvoir gérer l'arrosage/suivi du jardin. Comment procédez-vous dans ce cas avec le knx ?
Un gros câble qui va du tableau principal + un cable bus (et un réseau)  et faire un tableau divisionnaire ou alors une grosse gaine dans le terrain avec plusieurs câbles ?
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)