Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Installation KNX maison neuve
#1
Bonjour,

Je me lance dans la construction de notre première maison et je me suis réservé le second œuvre. Je souhaite partir sur une installation domotique basée sur le KNX (sinon je ne serai pas ici Big Grin ).
Après avoir pas mal lu d’articles sur ce forum et sur d’autres sites, j’ai fait la liste de mes besoins afin de pouvoir commencer à définir les modules à acheter et pouvoir réaliser une platine de test pour bien comprendre la logique de câblage et de fonctionnement.

Mes besoins :
·         Suivi des consommations eau et élec
·         gestion lumière (TOR)
·         gestion lumière dimmable
·         gestion lumière RWB
·         gestion de certaines prises commandées
·         gestion des volets-roulants / store banne / Toile de vidéo-projection
·         gestion du niveau d'eau d’une cuve enterrée
·         gestion du chauffage électrique et des sèches serviettes
·         Température / hygro (int et ext)
·         Détecteur de mouvement / présence (int et ext)
·         Besoin RT2012 : téléinformation/compteur énergie
·         Gestion des caméras IP (ext)
·         Détecter l’ouverture du portail pour lancer des scénarios

Si j’ai bien suivi ce qui se dit sur le forum, la marque MDT possède une bonne gamme pour commencer. Si je fais une liste de modules :

Matos pour les premiers besoins :
  • Alimentation : MDT STC-0640.01.
    • Est-ce que la version à redondance, pour 40€ de plus, est vraiment intéressante ?
    • 640ma correspond à 64 « objets » KNX, cela correspond bien à tous ce que l’on branche sur le bus (module, interrupteur, détecteur, …) et non à ce que l’on connecte sur les entrée des modules ?
  • Passerelle IP : SCN-IP000.03
  • Gestion des lumières (TOR) et des prises commandé : Ca y est je commence à être perdu :
    • La différence entre l’intensité d’entrée, entre 10, 16 et 20A => cela correspond au disjoncteur que l’on associe avec ?
    • La différence en µF (entre 70 et 200) et si le module permet le « C-Load ». A ce que j’ai compris cela correspond à l’appel du courant lors de l’allumage.
    • De quoi a-t-on besoin pour des ampoules LED ? Pour les prises commandées ?
  • Gestion des lumières dimmables :
    • Pour les led en 240V => AKD-0401
    • Pour les led en 12V => Je suppose qu’il faut obligatoire AKD-0410V.02 ? Par contre la variation est sur du 1-10V, on ne peut pas pousser la led à son max ?
  • Gestion des VR : JAL-0810.02
 
J’ai encore pleins de questions sur le reste de mes besoins mais je pense que je vais me contenter de ces infos sur les fonctions principales dans un premier temps Smile . Si je maitrise bien les bases cela m’aidera à avancer.

Ah si, une dernière question. Il y a des modules « Inputs » comme la série BE chez MDT. A quoi servent-ils et dans quel cas utilise-t-on les modèles « floating contacts » comparé aux 24V-230V ?

Merci en tous cas d’avoir pris le temps de me lire.

Arthur
Répondre
#2
(12/08/2018, 21:12:19)arthur86 a écrit : Bonjour,

Je me lance dans la construction de notre première maison et je me suis réservé le second œuvre. Je souhaite partir sur une installation domotique basée sur le KNX (sinon je ne serai pas ici Big Grin ).
Après avoir pas mal lu d’articles sur ce forum et sur d’autres sites, j’ai fait la liste de mes besoins afin de pouvoir commencer à définir les modules à acheter et pouvoir réaliser une platine de test pour bien comprendre la logique de câblage et de fonctionnement.

Mes besoins :
·         Suivi des consommations eau et élec
·         gestion lumière (TOR)
·         gestion lumière dimmable
·         gestion lumière RWB
·         gestion de certaines prises commandées
·         gestion des volets-roulants / store banne / Toile de vidéo-projection
·         gestion du niveau d'eau d’une cuve enterrée
·         gestion du chauffage électrique et des sèches serviettes
·         Température / hygro (int et ext)
·         Détecteur de mouvement / présence (int et ext)
·         Besoin RT2012 : téléinformation/compteur énergie
·         Gestion des caméras IP (ext)
·         Détecter l’ouverture du portail pour lancer des scénarios

Si j’ai bien suivi ce qui se dit sur le forum, la marque MDT possède une bonne gamme pour commencer. Si je fais une liste de modules :

Matos pour les premiers besoins :
  • Alimentation : MDT STC-0640.01.
    • Est-ce que la version à redondance, pour 40€ de plus, est vraiment intéressante ? Moi, je suis plutôt partiant de l'UPS extérieur afin de pouvoir mettre le NVR et certaines led dessus également, mais on est au dessus des 40€ supp.
    • 640ma correspond à 64 « objets » KNX, cela correspond bien à tous ce que l’on branche sur le bus (module, interrupteur, détecteur, …) et non à ce que l’on connecte sur les entrée des modules ? Oui, ce sont tous les participant en dehors de l'alim. Attention, tous ne consomment pas 10mA. Si tu pense avoir plus de 64 participant, pense déjà à un coupleur de ligne et les alims qui vont avec.
  • Passerelle IP : SCN-IP000.03 C'est le modèle secure. Il n'a pas de raison d'être si TOUS les participant ne sont pas des versions secure. Donc c'est bien pour les entreprises, mais pour un particulier, tu vas te restreindre. Tu auras sans doute d'autres fuites de sécurité à colmater avant celle_ci. Je prendrais donc la version 02.
  • Gestion des lumières (TOR) et des prises commandé : Ca y est je commence à être perdu :
    • La différence entre l’intensité d’entrée, entre 10, 16 et 20A => cela correspond au disjoncteur que l’on associe avec ? Tu n'associe pas un disjoncteur par module, mais plutôt par sortie ou groupe. Mais oui, c'est lié à ce que tu compte mettre en sortie. C'est le relais à l'intérieur qui supporte 10, 16 ou 20A.
    • La différence en µF (entre 70 et 200) et si le module permet le « C-Load ». A ce que j’ai compris cela correspond à l’appel du courant lors de l’allumage. On s'en fout. A moins que tu ne trouve toutes les doc avec les capacités de tes charges C. Et cela ne correspond pas à l'appel du courant d'allumage qui serait exprimé en A.
    • De quoi a-t-on besoin pour des ampoules LED ? Pour les prises commandées ? D'ampoules led... Une led, c'est capacitif vu qu'il y a une électronique à découpage. D'un autre côté, si c'est du TOR, on s'en fout un peu, c'est juste un relais qui se ferme.
  • Gestion des lumières dimmables :
    • Pour les led en 240V => AKD-0401
    • Pour les led en 12V => Je suppose qu’il faut obligatoire AKD-0410V.02 ? Par contre la variation est sur du 1-10V, on ne peut pas pousser la led à son max ? Pour une variation 1-10V, il faut un dimmer 1-10V. Tu n'alimente rien avec. Je te conseille Google avant de faire une bêtise. Pour une alimentation led, je préfère les modèles 24V qui ont une chute de tension plus faible.
  • Gestion des VR : JAL-0810.02
 
J’ai encore pleins de questions sur le reste de mes besoins mais je pense que je vais me contenter de ces infos sur les fonctions principales dans un premier temps Smile . Si je maitrise bien les bases cela m’aidera à avancer.

Ah si, une dernière question. Il y a des modules « Inputs » comme la série BE chez MDT. A quoi servent-ils et dans quel cas utilise-t-on les modèles « floating contacts » comparé aux 24V-230V ?
Les modules entrées servent par exemple à y brancher un contact magnétique de fenêtre ou un BP qui ne serait pas monté sur KNX. Rarement en 230V donc. (Mais la question n'est pas clair)

Merci en tous cas d’avoir pris le temps de me lire.

Arthur

Dans tous les cas, soit bien sûr de ce que tu attend de ta domotique et de ce que tu vas en faire. Tout est possible, mais tout n'est pas forcément nécessaire et tout à un prix.
Par ailleurs, certains éléments ne sont pas toujours des plus esthétique.

Et le plus important. Ca doit être WAF
Répondre
#3
Citation :Passerelle IP : SCN-IP000.03 C'est le modèle secure. Il n'a pas de raison d'être si TOUS les participant ne sont pas des versions secure. Donc c'est bien pour les entreprises, mais pour un particulier, tu vas te restreindre. Tu auras sans doute d'autres fuites de sécurité à colmater avant celle_ci. Je prendrais donc la version 02.
Le modele SCN-IP000.02 ne serra plus fabriqué a partir d'octobre lors de la sortie de la version 03 secure.

La fonction secure est optionnel que ce soit sur une passerelle ou un participant.

J'ai apporté une petit précision sur la passerelle sur le post suivant : http://www.knx-fr.com/showthread.php?tid=5507

Il faut en fait distinguer 2 chose : 
KNX IP Secure et KNX Data Secure, le 1er intervient au niveau IP, le 2nd au niveau du Bus KNX (TP ou RF ou CPL)
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#4
(13/08/2018, 06:19:03)Jonathan007 a écrit :
(12/08/2018, 21:12:19)arthur86 a écrit : Bonjour,


Matos pour les premiers besoins :
  • Alimentation : MDT STC-0640.01.
    • Est-ce que la version à redondance, pour 40€ de plus, est vraiment intéressante ? Moi, je suis plutôt partiant de l'UPS extérieur afin de pouvoir mettre le NVR et certaines led dessus également, mais on est au dessus des 40€ supp. UPS ??? NVR ???
    • 640ma correspond à 64 « objets » KNX, cela correspond bien à tous ce que l’on branche sur le bus (module, interrupteur, détecteur, …) et non à ce que l’on connecte sur les entrée des modules ? Oui, ce sont tous les participant en dehors de l'alim. Attention, tous ne consomment pas 10mA. Si tu pense avoir plus de 64 participant, pense déjà à un coupleur de ligne et les alims qui vont avec. Non je ne pense pas avoir plus de 64 participants, mais merci de l'info.
  • Passerelle IP : SCN-IP000.03 C'est le modèle secure. Il n'a pas de raison d'être si TOUS les participant ne sont pas des versions secure. Donc c'est bien pour les entreprises, mais pour un particulier, tu vas te restreindre. Tu auras sans doute d'autres fuites de sécurité à colmater avant celle_ci. Je prendrais donc la version 02.
  • Gestion des lumières (TOR) et des prises commandé : Ca y est je commence à être perdu :
    • La différence entre l’intensité d’entrée, entre 10, 16 et 20A => cela correspond au disjoncteur que l’on associe avec ? Tu n'associe pas un disjoncteur par module, mais plutôt par sortie ou groupe. Mais oui, c'est lié à ce que tu compte mettre en sortie. C'est le relais à l'intérieur qui supporte 10, 16 ou 20A. A quoi serve alors, par exemple chez ABB, certains modules en 6V ? Les lumières sont souvent associé à un disjoncteur 10V, je ne peux pas prendre un module 16/20 du coup?
    • La différence en µF (entre 70 et 200) et si le module permet le « C-Load ». A ce que j’ai compris cela correspond à l’appel du courant lors de l’allumage. On s'en fout. A moins que tu ne trouve toutes les doc avec les capacités de tes charges C. Et cela ne correspond pas à l'appel du courant d'allumage qui serait exprimé en A. Donc je ne serai jamais bloquer à prendre du 70 ou du 200µF?
    • De quoi a-t-on besoin pour des ampoules LED ? Pour les prises commandées ? D'ampoules led... Une led, c'est capacitif vu qu'il y a une électronique à découpage. D'un autre côté, si c'est du TOR, on s'en fout un peu, c'est juste un relais qui se ferme.
  • Gestion des lumières dimmables :
    • Pour les led en 240V => AKD-0401
    • Pour les led en 12V => Je suppose qu’il faut obligatoire AKD-0410V.02 ? Par contre la variation est sur du 1-10V, on ne peut pas pousser la led à son max ? Pour une variation 1-10V, il faut un dimmer 1-10V. Tu n'alimente rien avec. Je te conseille Google avant de faire une bêtise. Pour une alimentation led, je préfère les modèles 24V qui ont une chute de tension plus faible. Désolé mais la c'est la bêtise qui parle Big Grin , mais comment tu varie sur 1-10V avec des ampoules LED en 24V?
  • Gestion des VR : JAL-0810.02
 
J’ai encore pleins de questions sur le reste de mes besoins mais je pense que je vais me contenter de ces infos sur les fonctions principales dans un premier temps Smile . Si je maitrise bien les bases cela m’aidera à avancer.

Ah si, une dernière question. Il y a des modules « Inputs » comme la série BE chez MDT. A quoi servent-ils et dans quel cas utilise-t-on les modèles « floating contacts » comparé aux 24V-230V ?
Les modules entrées servent par exemple à y brancher un contact magnétique de fenêtre ou un BP qui ne serait pas monté sur KNX. Rarement en 230V donc. (Mais la question n'est pas clair). Nickel, j'ai compris la différence avec les modules pour contacts sec ! Je souhaite pouvoir contrôler le niveau de ma cuve de récup d'eau pluviale, ça va donc être avec un de ses modules?

Merci en tous cas d’avoir pris le temps de me lire.

Arthur

Dans tous les cas, soit bien sûr de ce que tu attend de ta domotique et de ce que tu vas en faire. Tout est possible, mais tout n'est pas forcément nécessaire et tout à un prix.
Par ailleurs, certains éléments ne sont pas toujours des plus esthétique.

Et le plus important. Ca doit être WAF Je négocie tout avec madame  Big Grin

(13/08/2018, 11:30:53)filou59 a écrit : Le modele SCN-IP000.02 ne serra plus fabriqué a partir d'octobre lors de la sortie de la version 03 secure.

La fonction secure est optionnel que ce soit sur une passerelle ou un participant.

J'ai apporté une petit précision sur la passerelle sur le post suivant : http://www.knx-fr.com/showthread.php?tid=5507

Il faut en fait distinguer 2 chose : 
KNX IP Secure et KNX Data Secure, le 1er intervient au niveau IP, le 2nd au niveau du Bus KNX (TP ou RF ou CPL) Du coup cela ne sera pas dérangeant même si l'installation n'a pas le mode secure sur tous les participants?
Merci à vous deux pour vos réponses !
Répondre
#5
Citation :Gestion des lumières dimmables :
  • Pour les led en 240V => AKD-0401
  • Pour les led en 12V => Je suppose qu’il faut obligatoire AKD-0410V.02 ? Par contre la variation est sur du 1-10V, on ne peut pas pousser la led à son max ? Pour une variation 1-10V, il faut un dimmer 1-10V. Tu n'alimente rien avec. Je te conseille Google avant de faire une bêtise. Pour une alimentation led, je préfère les modèles 24V qui ont une chute de tension plus faible. Désolé mais la c'est la bêtise qui parle [Image: biggrin.gif] , mais comment tu varie sur 1-10V avec des ampoules LED en 24V?
Il y a plusieurs technologie pour faire de la variation, quand tu as des dimmer 0-10V ou 1-10V, ca correspond au signal qu'ils vont envoyer a un "Driver"
Le Driver va recevoir se signal et l'interpreter pour faire varier la puissance de ta lampe.

Le 0-10V ou 1-10V correspond a la plage de variation : 0 ou 1V =0% , 10V =100%
Attention 0-10V ou 1-10V sont 2 systemes différents. Il faut choisir la bonne technologie des 2 cotés. (Coté Driver LED et Coté Participant KNX)
Parfois certains sont compatible avec les 2
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#6
[quote pid='38782' dateline='1534170163']
(13/08/2018, 06:19:03)Jonathan007 a écrit :
(12/08/2018, 21:12:19)arthur86 a écrit : Bonjour,


Matos pour les premiers besoins :
  • Alimentation : MDT STC-0640.01.
    • Est-ce que la version à redondance, pour 40€ de plus, est vraiment intéressante ? Moi, je suis plutôt partiant de l'UPS extérieur afin de pouvoir mettre le NVR et certaines led dessus également, mais on est au dessus des 40€ supp. UPS ??? NVR ???
    • .........La différence entre l’intensité d’entrée, entre 10, 16 et 20A => cela correspond au disjoncteur que l’on associe avec ? Tu n'associe pas un disjoncteur par module, mais plutôt par sortie ou groupe. Mais oui, c'est lié à ce que tu compte mettre en sortie. C'est le relais à l'intérieur qui supporte 10, 16 ou 20A. A quoi serve alors, par exemple chez ABB, certains modules en 6V ? Les lumières sont souvent associé à un disjoncteur 10V, je ne peux pas prendre un module 16/20 du coup?

[/quote]

Bonjour
il existe les moteurs de recherche Smile

UPS ce n'est pas le transporteur qui nous intéresse Smile   Uninterruptible power supply, un Onduleur
NVR: Network Video Recorder


ce ne sont pas des 6V ou 10V mais 6A et 10A,
tu peux mettre des disjoncteurs 6A, la norme ce sont des valeurs max.
Répondre
#7
Merci pour vos réponses (en retard Smile) mais j'ai pu avancer sur le choix de certains modules (je ferai un récap quand j'aurai avancé d'avantage).

J'ai fait le point avec mon thermicien et mon souhait d'avoir des radiateurs élec en chauffage principale semble réalisable.
Est-il réalisable pour chaque pièce, de mettre un thermomètre (certainement intégré dans les interupteur) un contrôle de la température (certainement intégré dans le même interupteur) qui va contrôler le radiateur associé ?
Si oui, avec quel module ?
Si non, une idée d'un système s'en rapprochant?

Bonne nuit Smile
Répondre
#8
Tes radiateurs élec ... ce serait en fil pilote ?
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#9
(06/10/2018, 03:45:58)pollux06 a écrit : Tes radiateurs élec ... ce serait en fil pilote ?

Oui, avec fil pilote. Pour l'instant je suis tenté par les raidiateur Acova de ce type : https://acova.fr/radiateur-electrique/fa...cal-116062
Répondre
#10
Le problème des fils pilote, c'est qu'il n'y a (à ma connaissance) que le Hager TXA230A et le module de Bleu com'azur qui permettent de gérer ce type de radiateurs .... et les fonctions de gestion (seulement 6 ordres prédéfinis) sont quand même bien moins élaborées que pour des radiateurs ou PC hydrauliques.

Le TXA 230 permet de contrôler 3 pièces avec 2 radiateurs par pièce et le module Bleucom'azur te permet de contrôler 2 sorties indépendantes (1piéce avec 2 radiateurs ou 2 pièces avec chacune 1 seul radiateur)
Ces modules utilisent le thermostat intégré au radiateur donc normalement tu peux te passer de thermostats dans le BP ainsi que de régulateurs PI. Le gros inconvénient est que quand on veut changer la température de consigne il faut le faire directement sur le radiateur et non pas via KNX.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#11
Merci pollux.
Si je résume, il n'y a pas de module KNX permettant de réguler un chauffage électrique de la même manière que la régulation installé sur les radiateurs?

Quelle en est la raison? Pas de public? Problème technique?
Répondre
#12
Tout simplement car la norme du fil pilote ne permet que 6 possibilités au maximum :
  1. OFF
  2. Hors-gel
  3. Eco/nuit
  4. Confort
  5. Confort -1°C
  6. Confort -2°C
Et comme il n'y a aucune possibilité d'envoyer ou de recevoir des données au format numérique au radiateur il faut faire avec les presets de la norme. A noter que certains radiateurs électriques d'entrée de gamme ne proposent que les 4 premiers modes et non pas 6.
Il faut donc définir au niveau de chaque radiateur la température de consigne du mode confort et du mode nuit et c'est le thermostat intégré à chaque radiateur qui fera la régulation en fonction du mode indiqué par le fil pilote.

Le but de ce système qui, je crois n'existe qu'en France, était de pouvoir facilement harmoniser les modes de fonctionnement de tous les radiateurs d'une habitation sans avoir à faire le tour de la maison pour changer le mode sur chaque radiateur. C'est un système d'un autre temps qui n'a jamais évolué et qui restera probablement figé en l'état. Son seul avantage est que l'électronique embarquée est d'un coût ridiculement bas et adaptable sur tous les types de radiateurs électriques.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#13
Au pire avec du 6 fils cela peut quand même permettre de naviguer entre 4 températures (les 3 conforts + Eco).
SI cela n'existe qu'en france, il n'est pas possible d'acheter des radiateurs en Belgique ou en Allemagne avec un système de régulation adaptable sur knx?
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)