Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
rénovation total Maison 150m² WAF
#26
(11/02/2018, 10:22:48)skillix a écrit : Ives quel type de boutons poussoirs a tu utilisé pour ton installation ?

La gamme priOn de Busch-Jaeger

C'est paramétrable en français mais il faut un plugin qui n'est probablement pas compatible avec ETS Inside (à vérifier)

[Image: 1518347980-ets-busch-prion.jpg]

Au début ce n'est pas simple à comprendre mais tout a été bien pensé ! La première chose à retenir, c'est que la composition d'un interrupteur PriOn se compose toujours de 5 groupes d'éléments qu'il faut choisir les uns par rapport aux autres : 

1. Le cadre (ou châssis, ou support) de montage des éléments de commande.  Il y a ici le choix entre trois châssis avec 1, 2 ou 3 emplacements pour les modules. 

2. L'unité de couplage de bus (BCU) pour "Bus Coupler Unit" qui existe sous deux formes : "de base" ou "Power" (explications ci-après)

3. La baguette de terminaison supérieure qui permet de jouer sur la finition de l'interrupteur. Pour ce point et les suivants, le choix de la couleur des éléments doit également être considéré. 
Chaque élément, sauf cas particulier, est proposé avec 4 finitions différentes : blanc brillant (plastique), verre noir, verre opaque ou inox. On peut donc créer des combinaisons avec des finitions différentes pour donner plus de personnalité au produit. Outre la couleur, la baguette de finition existe avec 3 fonctions distinctes : La baguette simple qui n'est là que pour l'aspect esthétique, celle avec détecteur de présence et un capteur infrarouge et celle avec un écran TFT 1 ligne permettant d'afficher certaines informations ou de piloter le système, notamment le chauffage.

4. La baguette de finition inférieure qui reprend les mêmes caractéristiques que la baguette supérieure en termes de coloris. Les fonctions sont ici limitées : soit la baguette de base pour la finition esthétique, mais sans aucune fonction, soit celle qui intègre un capteur de température pouvant être utilisé pour le contrôle de la température et la régulation du chauffage dans chaque pièce. 

5. Le plus important, le module de commande. Selon le cadre choisi au point 1, il faudra choisir un nombre de modules correspondant.
Parmi les fonction proposées, on trouve : 
- le bouton poussoir de grande taille 1 touche (2 contacts gauche/droite) avec sa LED
- l'élément constitué de 3 boutons poussoirs (6 contacts gauche/droite) avec 3 LEDS
- lebouton rotatif
- le détecteur de mouvement.
- l'écran tactile avec mollette intégrée (et qui utilise deux emplacements). 

Il faut par poste de commande une seule boîte d'encastrement de profondeur 40 ou 50 mm (la profondeur du BCU est de 30 mm) dans laquelle on amène le câble KNX, 

Le BCU "de base" ne peut recevoir qu'un seul châssis (support x 1) sur lequel il est possible de monter :
- un bouton poussoir de grande taille 1 touche (2 contacts gauche/droite) avec son picogramme lumineux interchangeable (4 choix possibles : éclairage, volet, scène, simple point) 
OU
- un élément constitué de 3 boutons poussoirs (6 contacts gauche/droite) avec 3 pictogrammes 
OU 
- un bouton rotatif
OU 
- un détecteur de mouvement.

Lorsque l'on souhaite plus de fonctions sur une platine de commande, par exemple 3 boutons + 1 détecteur, on utilise des châssis (supports) x 2 ou x 3 
et il faut un "BCU Power" (Le BCU Power peut aussi être utilisé pour un support x 1 mais comme il est plus cher ce n'est pas un choix à faire initialement).

Dans l'installation, en mixant les BCU et les BCU power on peut, le cas échéant, récupérer à un endroit un BCU power inutilisé pour remplacer le BCU de base d'un poste à  faire évoluer.

Ce qui est intéressant c'est que pour ajouter un module il n'est pas nécessaire de refaire un second trou à la scie cloche n'y de faire "un pont" avec le câble KNX ; il faut changer le support de base x 1 par un support x 2 ou x 3 qui se connecte au BCU Power et se fixe au mur uniquement avec des vis.

Nos critères de choix ont été :
- leur design ... mais les goûts et les couleurs c'est indiscutable
- leur finition qui ne fait pas plastique avec la possibilité de mettre les parties supérieure et inférieure en inox qui donnent "de la classe" (on peut se contenter de celles en plastique pour les pièces annexes)!
- leur flexibilité et leur évolutivité qui permet de conserver une certaine unité dans toute la maison ; pas des commandes typées bouton, volet, scènes ou thermostat.

On peut changer de fonction en changeant simplement le module de commande sans remettre en cause la totalité de l’interrupteur : par exemple il est possible de remplacer le "gros" bouton par un module "3 boutons", un détecteur de présence ou un bouton rotatif sans rien changer d'autre et en conservant la même ligne de design ; il est possible d'ajouter une sonde de température en changeant simplement l'enjoliveur inférieur ou un thermostat avec afficheur à la place de l'enjoliveur supérieur. Il faut reconnaître que c'est bien en phase avec le concept de l'installation évolutive du KNX !

- la possibilité d'installer différents pictogrammes sur les boutons représentatifs des fonctions éclairage, volet, chauffage, scène ; le pictogramme étant éclairé par une LED dont on choisit la couleur et la fonction (balisage ou indicateur d'état) via ETS
- ne pas avoir l'obligation de repérer la fonction par une étiquette qui est beaucoup trop typé industriel à mon goût

Et pour terminer, la cerise sur le gâteau Smile ; un exemple de chiffrage récent pour te faire gagner du temps !

BCU : 61,29 €
Support x 1 : 18,51 €
Module 3 boutons : 66,80 €
Enjoliveur haut Inox : 12,20 €
Enjoliveur bas Inox : 12,20 €
Total : 170,92 €

Le même avec un capteur de température : 195,67 €

Un picto scene 
Répondre
#27
alors là du m’épate ça c’est de la précision et en plus c’est très claire .je te remercie encore une fois Pour ton aide. Je vais étudier tout ça
Répondre
#28
Bonjour à tous,

mise à jour de mon projet , les choses avance , je vais commencer le passage des gaines.

pour les prises je pense plutôt partir sur la gamme MTN6212

j'ai ajouté mes fichiers pour la liste de mes gaines et le schéma de mon tableau électrique

ici

n'hésitait pas à me donner votre avis ,normalement je fait la commande de mon armoire et de mes modules dans la semaine.
Répondre
#29
je vois que sur certain modules ou avec le disjoncteur des modules knx , je dois partager les phases et les neutres. quel est la meilleur méthode que vous utiliser ? des wago simple ?
Répondre
#30
c'est quoi un wago simple ^^
WAGO c'est un catalogue de piece de quelques dizaine de millier d'article...

Sinon si tu dois partager plus de 2 fils (car 2 fils maxi en sortie d'un disjoncteur), tu passes par des bornes sur rail, c'est ce qui est le plus propre (et le plus pro), de toute facon sur une install KNX tu dois prévoir une armoire assez conséquente normalement.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#31
bonjour,

pour vous donner un peu de mes nouvelles,

j'ai pratiquement fini le passage des gaines ....

prochaine étape, la chape et le raccordement de l'armoire électrique.

j'ai commencé mes premier test et j'ai réussi à allumé ma première ampoule aujourd'hui !!!! 

[video=youtube]https://youtu.be/AJupy6HdOmI[/video]

a bientot
Répondre
#32
[Image: 2018-19-4-1525967637-5b706f45-1709-46e8-...8d609.jpeg]Bonjour à tous,

Voilà enfin une grosse étapes de passer.

Les gaines de l’étage sont fini. 

Je vais pouvoir commencer le montage et le câblage des armoires.

[Image: 2018-19-4-1525967637-5b706f45-1709-46e8-...8d609.jpeg]
Répondre
#33
(10/05/2018, 17:46:57)Oui skillix a écrit : Bonjour à tous,

Voilà enfin une grosse étapes de passer.

Les gaines de l’étage sont fini. 

Je vais pouvoir commencer le montage et le câblage des armoires.

[Image: 1525967637-5b706f45-1709-46e8-b625-4b132338d609.jpeg]
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)