Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Elsner Corlo VS Gira G1
#1
Le sujet de l'écran contrôleur de pièce est très intéressant. C'est un budget important mais ça réalise une multitude de fonctionnalités qui peuvent être intéressantes...

Compte tenu du prix, je ne me vois pas en mettre dans toutes les pièces, mais dans certaines pièces clefs ça me semble intéressant.

Après une petite recherche, les deux écrans KNX qui me semble très intéressants sont le Elsner Corlo (650€) et le Gira G1 (770€).

Qu'en pensez vous?


Pollux a déjà fait un topo dans le sur le sujet sewi qui a un peu dérivé.
Citation :J'ai pris l'option Corlo à la maison (j'en ai une dizaine) car pour moi ils correspondent à tous mes besoins et même au delà. [Image: heart.gif] 

Il y a quelques légers bugs mais très facilement contournables et ils sont absolument complets :
  • Régulateur PI chauffage/refroidissement sur 2 niveaux
  • Régulateur PI de ventilation (humidité / CO2)
  • Poursuite solaire
  • Régulateur d'éclairage
  • Gestion de fenêtres motorisées
  • Interface de 10 pages pouvant comporter jusqu'à 6 inters par page
  • Réveil
  • Gestion de 6 alarmes
  • 4 I/O TOR
  • Logique sur 16 entrées
  • Seuils de température
  • pas de plugin
  • ................
En plus les nouveaux sont en écran 5" au lieu de 3.5" pour les anciens [Image: rolleyes.gif] 

Bref de nombreuses heures à passer devant l'écran pour en appréhender toutes les possibilités [Image: tongue.gif]
Répondre
#2
(21/08/2017, 20:18:03)mickno a écrit : Le sujet de l'écran contrôleur de pièce est très intéressant. C'est un budget important mais ça réalise une multitude de fonctionnalités qui peuvent être intéressantes...

Compte tenu du prix, je ne me vois pas en mettre dans toutes les pièces, mais dans certaines pièces clefs ça me semble intéressant.

Après une petite recherche, les deux écrans KNX qui me semble très intéressants sont le Elsner Corlo (650€) et le Gira G1 (770€).

Qu'en pensez vous?

Si finalement tu optes pour un superviseur Lifedomus il suffit de mettre quelques tablettes ; c'est moins cher et tu auras la possibilité d'organiser exactement comme tu veux en intégrant des fonctions supplémentaires comme, par exemple, piloter le multiroom Sonos, le portier Mobotix, l'image de cameras !
Répondre
#3
(22/08/2017, 07:32:29)Ives a écrit :
(21/08/2017, 20:18:03)mickno a écrit : Le sujet de l'écran contrôleur de pièce est très intéressant. C'est un budget important mais ça réalise une multitude de fonctionnalités qui peuvent être intéressantes...

Compte tenu du prix, je ne me vois pas en mettre dans toutes les pièces, mais dans certaines pièces clefs ça me semble intéressant.

Après une petite recherche, les deux écrans KNX qui me semble très intéressants sont le Elsner Corlo (650€) et le Gira G1 (770€).

Qu'en pensez vous?

Si finalement tu optes pour un superviseur Lifedomus il suffit de mettre quelques tablettes ; c'est moins cher et tu auras la possibilité d'organiser exactement comme tu veux en intégrant des fonctions supplémentaires comme, par exemple, piloter le multiroom Sonos, le portier Mobotix, l'image de cameras !

Oui, ça reste l'une de mes pistes préférées, mais je souhaite également explorer la piste des Room Controllers tout de même Smile
Mon contact m'a donné les coordonnées du commercial Lifedomus, j'aurais une remise sur le vision mais ça ne sera pas transcendant non plus donc à méditer.

J'aime beaucoup le design du Giro G1 qui peut être couplé avec un X1 (IHM sur tablette). Il intègre son propre système d'interphone et portier. Néanmoins leurs applications ne sont pas disponibles sur l'apple store français. De plus, je trouve la documentation des équipements Gira très pauvre, a moins que je sois passé à coté de quelque chose...
Répondre
#4
L'un des gros avantage du KNX est le fait que "l'intelligence" est répartie voire même distribuée entre les différents composants du réseau. De cette manière, il n'y a pas un composant susceptible de bloquer l'intégralité du système ce qui est un gage de pérennité.

L'utilisation d'un superviseur est souvent impérative pour mettre en place des fonctions qui n'existent pas en natif sur les actionneurs KNX mais le plus souvent ce superviseur est utilisé pour permettre d'avoir une vue globale du système sans avoir à se déplacer dans toutes les pièces d'un bâtiment.
Aussi confier des tâches élémentaires et essentielles (VR, chauffage, clim, .....) à un superviseur est à mon avis une hérésie car en cas de panne de ce superviseur on se retrouve avec un système qui ne fonctionne plus ce qui va à l'encontre de la philosophie KNX.

Perso dans un soucis de fiabilité, je préfère avoir des actionneurs plus évolués (donc d'un coût plus important) qui se chargeront de faire le job et un superviseur un peu moins pointu (donc d'un coût nettement moindre) qui n'aura en charge que la recopie de fonctions et éventuellement de quelques règles logiques non essentielles impossibles à intégrer dans les actionneurs KNX.
De cette manière, si mon superviseur est en panne ou en maintenance, mon bâtiment est opérationnel à 98 ou 99% et il n'y a aucune urgence à remettre en route le superviseur.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#5
Ta remarque est pertinente et j'ai été attentif à ce point ; en l'absence de superviseur la maison fonctionne même si c'est en mode "dégradé" :
- Eclairages : tous opérationnels individuellement et quelques scènes incontournables sont en KNX (il manque donc des scènes d'ambiance de groupe)
- VR : chaque volet/BSO peut être commandé séparément (KNX) mais réduction des commandes centralisées par groupe (unique commande centralisée KNX pour la fermeture/ouverture de tous les VR/BSO)
- Chauffage : régulation opérationnelle (KNX) avec reprise des consignes par défaut (KNX)
- VMC: fonctionnelle (perte des modes forcés "débit maxi" dans les sdb et wc)
- Portiers vidéo et commandes serrure électrique, gâche portillon, portail : c'est  interfacé en KNX donc opérationnel et un terminal Grandstream permet d'utiliser le portier (image, audio, commandes des portes).  
- Mesures conso : les compteurs sont KNX donc l'info reste dispo (pas d'affichage mais seulement le temps de remplacer le superviseur)
- Piscine : fonctionnelle sauf le temps de filtration qui n'est plus asservi à la température du bassin
- Multiroom : fonctionnel avec application propriétaire
- Home-cinema : fonctionnel avec uniquement la perte marche/l'arrêt automatique des équipements (j'ai un double pilotage Lifedomus et Harmony IR)
- Alarme : opérationnelle (lors de l'armement je suis informé si une fenêtre ou une porte est ouverte mais je ne connais que la zone (3 zones pour la maison)  alors qu'avec le superviseur je connais exactement la (ou les) fenêtre concernée et même si c'est l'ouvrant gauche ou droit.

Ensuite je perd quelques fonctions de confort comme
- les programmations horaires et des forçages temporisés des bouclages ECS (l'eau chaude met plus de temps à arriver aux douches) mais il est toujours possible de les forcer en mode manuel.
- les programmations de la cafetière
- l’abaissement automatique de la luminosité la nuit des éclairages de la zone WC DGT suite parentale)
Répondre
#6
Ives .... tu décon*es grave là .... en mode dégradé tu n'as plus le pilotage intégral de la cafetière ? Angry

C'est proprement scandaleux Big Grin

Trêve de billevesées .... je me doutais bien que tu avais fait attention à ne pas dédier des fonctions essentielles à un superviseur, mais je voulais juste attirer l'attention de mickno sur cet aspect afin qu'il ne se lance pas dans une configuration qui ne serait pas viable dans le temps.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#7
Pollux & Ives,

Merci pour vos conseils et détails de vos installations. Effectivement, je suis bien dans l'esprit d'avoir des systèmes autonomes, et d'avoir un superviseur qui ne fait que superviser. Mais si il ne fait rien d'autre je ne sais pas si je suis prêt à mettre 2k€ dedans. 

Moralité, les room controllers sont fortement recommandés et complémentaires au superviseur qui doit avoir un rôle minimum. 

Avec ces conseils, ma femme et moi allons discuter de ce qui est pertinent pour notre cas, et pourquoi pas mettre un contrôleur par Zone et non par Pièces, ce qui coutera moins cher, tout en gardant les principes d'autonomie...

De toute façon l'appartement sera totalement autonome, compteur erdf séparé et ligne knx dédiée. Seule la chaudière, le ballon thermodynamique, la clim et la vmc seront communes.

 - Pour le Plancher Chauffant, c'est assez simple je dédierai des électro-vannes avec un contrôleur sur chaques lignes KNX
 - Pour le ballon, je n'ai prévu de ne mettre que des compteurs impulsionnels surveillés par un contrôleur  KNX
 - Pour la clim, les modules gagnables de la clim multi-split sont pilotables indépendemment
 - Pour la VMC, c'est un peu plus compliqué de séparer... Je peux effectivement piloter les Zones par KNX (je ne sais pas encore comment mais j'ai lu que c'était faisable) mais la Zehnder change de vitesse pour tous les conduits PEHD..
Répondre
#8
(22/08/2017, 11:02:40)pollux06 a écrit : Ives .... tu décon*es grave là .... en mode dégradé tu n'as plus le pilotage intégral de la cafetière ? Angry
C'est proprement scandaleux Big Grin

Oui ce n'est pas conforme à une installation KNX digne de ce nom et je viens de prendre conscience que je suis un "sous moi-même" ; je vais donc, de ce pas, m'auto flageller ! Big Grin

(22/08/2017, 11:02:40)pollux06 a écrit : Trêve de billevesées .... je me doutais bien que tu avais fait attention à ne pas dédier des fonctions essentielles à un superviseur, mais je voulais juste attirer l'attention de mickno sur cet aspect afin qu'il ne se lance pas dans une configuration qui ne serait pas viable dans le temps.

Je ne suis pas inquiet pour mickno car, à la lecture de ses posts, il semble bien explorer le sujet !
Répondre
#9
(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit : - Pour le Plancher Chauffant, c'est assez simple je dédierai des électro-vannes avec un contrôleur sur chaque lignes KNX
je suis en plein dedans ..... très simple à faire une fois qu'on a compris le système. De ce côté, les différents régulateurs de chez Elsner (Sewi, Corlo, ....) fonctionnent parfaitement avec des contrôleurs de chez Theben (HTM, HMT) et probablement d'autres marques.
A ce sujet une petite restriction concernant Corlo, Cala, Sewi et consort .... ils ne peuvent faire régulateur de température QUE dans la pièce où ils sont installé. En effet la régulation se fait par rapport à la température qu'ils mesurent et non pas par rapport à une température contenue dans un objet et reçue par le bus.

(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit :  - Pour le ballon, je n'ai prévu de ne mettre que des compteurs impulsionnels surveillés par un contrôleur  KNX
Il existe chez ARCUS un compteur full knx prévu pour l'eau chaude et un autre pour l'eau froide. Avec ça tu obtiens des volumes de conso en litres ou en mètres cubes.

(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit :  - Pour la clim, les modules gagnables de la clim multi-split sont pilotables indépendamment
Je ne suis pas vraiment satisfait de l'interface KNX Zennio pour les Daikin. Les possibilités sont (je trouve) assez limitées et si l'on utilise leur Gestion avancée du climat (GAC) on est en limite de saturation du bus rien que par les télégrammes envoyés par le Click-dd.
De plus leur zapette bien que bi-directionnele est incapable d'afficher un changement de température de consigne reçue sur le bus et envoyé au split par le Click-dd. On se retrouve donc avec un décalage entre l'affichage zapette et la réalité.
Schématiquement, avec Daikin, tu envoies une température de consigne, un ordre M/A, une vitesse de ventilation et basta !!! ... c'est le clim qui se débrouille avec sa propre sonde interne pour réguler.
Le mode GAC, est censé affiner le système en comparant la mesure de la sonde du split avec une autre mesure dispo sur le bus. A partir de là, le Click envoie au split une température de consigne modifiée pour corréler avec la demande de température d'ambiance. Ca permettrait de compenser la différence altimétrique entre la sonde d'ambiance KNX et la sonde intégrée au split ..... mais franchement ce n'est pas vraiment concluant et ça fout un bordel pas possible sur le bus.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#10
En bleu

pollux06
(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit : - Pour le Plancher Chauffant, c'est assez simple je dédierai des électro-vannes avec un contrôleur sur chaque lignes KNX
je suis en plein dedans ..... très simple à faire une fois qu'on a compris le système. De ce côté, les différents régulateurs de chez Elsner (Sewi, Corlo, ....) fonctionnent parfaitement avec des contrôleurs de chez Theben (HTM, HMT) et probablement d'autres marques.
A ce sujet une petite restriction concernant Corlo, Cala, Sewi et consort .... ils ne peuvent faire régulateur de température QUE dans la pièce où ils sont installé. En effet la régulation se fait par rapport à la température qu'ils mesurent et non pas par rapport à une température contenue dans un objet et reçue par le bus.

Ah pourtant, j'ai cru lire que l'on pouvait introduire une valeur mixée avec une sonde externe sur le Corlo... Il faut que je regarde à nouveau ce point, merci du signalement !

(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit :  - Pour le ballon, je n'ai prévu de ne mettre que des compteurs impulsionnels surveillés par un contrôleur  KNX
Il existe chez ARCUS un compteur full knx prévu pour l'eau chaude et un autre pour l'eau froide. Avec ça tu obtiens des volumes de conso en litres ou en mètres cubes.
Super merci, ajouté a ma liste

(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit :  - Pour la clim, les modules gagnables de la clim multi-split sont pilotables indépendamment
Je ne suis pas vraiment satisfait de l'interface KNX Zennio pour les Daikin. Les possibilités sont (je trouve) assez limitées et si l'on utilise leur Gestion avancée du climat (GAC) on est en limite de saturation du bus rien que par les télégrammes envoyés par le Click-dd.
De plus leur zapette bien que bi-directionnele est incapable d'afficher un changement de température de consigne reçue sur le bus et envoyé au split par le Click-dd. On se retrouve donc avec un décalage entre l'affichage zapette et la réalité.
Schématiquement, avec Daikin, tu envoies une température de consigne, un ordre M/A, une vitesse de ventilation et basta !!! ... c'est le clim qui se débrouille avec sa propre sonde interne pour réguler.
Le mode GAC, est censé affiner le système en comparant la mesure de la sonde du split avec une autre mesure dispo sur le bus. A partir de là, le Click envoie au split une température de consigne modifiée pour corréler avec la demande de température d'ambiance. Ca permettrait de compenser la différence altimétrique entre la sonde d'ambiance KNX et la sonde intégrée au split ..... mais franchement ce n'est pas vraiment concluant et ça fout un bordel pas possible sur le bus.

Whaou, ça fait peur... Et si j'envoyais une consigne fixe à la clim et que je pilotais des registres motorisés TOR sur le réseau gainable? Un peu comme pour le PC? (Ou un registre motorisé variable mais plus cher avec AA/S 4.1 qui sort du 0-10V)

D'ailleurs le sujet est le même pour la VMC Double Flux, bien que je puisse piloter la puissance sur une Zehnder ou une Helios, reste à piloter la ventilation de chaque pièces... Ce qui n'est pas clair pour moi, c'est que l'on injecte l'air frais dans les pièces de vie et on extrait dans les toilettes SDB. Moralité quand quelqu'un est dans les toilettes ou prend une douche c'est toute la maison qui est sur-ventilée?
Répondre
#11
(22/08/2017, 13:19:52)mickno a écrit : pollux06
(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit : - Pour le Plancher Chauffant, c'est assez simple je dédierai des électro-vannes avec un contrôleur sur chaque lignes KNX
....... une petite restriction concernant Corlo, Cala, Sewi et consort .... ils ne peuvent faire régulateur de température QUE dans la pièce où ils sont installé. En effet la régulation se fait par rapport à la température qu'ils mesurent et non pas par rapport à une température contenue dans un objet et reçue par le bus.

Ah pourtant, j'ai cru lire que l'on pouvait introduire une valeur mixée avec une sonde externe sur le Corlo... Il faut que je regarde à nouveau ce point, merci du signalement !
Oui tu peux mixer une valeur externe qui peut être mixée avec la valeur de la sonde interne ce qui te donne la valeur de la température de la pièce. Et c'est cette valeur qui est utilisée pour faire la régulation.

(22/08/2017, 13:19:52)mickno a écrit :
(22/08/2017, 11:59:29)mickno a écrit :  - Pour la clim, les modules gagnables de la clim multi-split sont pilotables indépendamment
Je ne suis pas vraiment satisfait de l'interface KNX Zennio pour les Daikin. Les possibilités sont (je trouve) assez limitées et si l'on utilise leur Gestion avancée du climat (GAC) on est en limite de saturation du bus rien que par les télégrammes envoyés par le Click-dd.
De plus leur zapette bien que bi-directionnele est incapable d'afficher un changement de température de consigne reçue sur le bus et envoyé au split par le Click-dd. On se retrouve donc avec un décalage entre l'affichage zapette et la réalité.
Schématiquement, avec Daikin, tu envoies une température de consigne, un ordre M/A, une vitesse de ventilation et basta !!! ... c'est le clim qui se débrouille avec sa propre sonde interne pour réguler.
Le mode GAC, est censé affiner le système en comparant la mesure de la sonde du split avec une autre mesure dispo sur le bus. A partir de là, le Click envoie au split une température de consigne modifiée pour corréler avec la demande de température d'ambiance. Ca permettrait de compenser la différence altimétrique entre la sonde d'ambiance KNX et la sonde intégrée au split ..... mais franchement ce n'est pas vraiment concluant et ça fout un bordel pas possible sur le bus.

Whaou, ça fait peur... Et si j'envoyais une consigne fixe à la clim et que je pilotais des registres motorisés TOR sur le réseau gainable? Un peu comme pour le PC? (Ou un registre motorisé variable mais plus cher  avec AA/S 4.1 qui sort du 0-10V)
Surtout ne jamais "bidouiller" une install de clim multi-split surtout avec du bi-tubes. Il y a un paquet d'infos qui transitent entre le split et le groupe et si tu interfères entre les deux tu as de très fortes chances de tout cramer.
A moins d'être un ingénieur chevronné en génie climatique ce n'est même pas la peine d'y penser.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#12
Je ne pensais pas toucher à la communication entre le multi-split et les bi-tubes mais physiquement contrôler des registres motorisés en sortie du module gainable. L'idée étant de laisser le multi-split mettre son module gainable à une température constante donnée par consigne puis de diffuser dans les pièces un % de ce froid. Pas sur d'être clair...

D'ailleurs c'est ce que propose Atlantic avec son système Zone Control 2.0, sauf qu'il est IO HomeControl et pas KNX...

Sincèrement, je navigue à vue sur ce genre de sujet, si quelqu'un a une solution pour piloter par pièce en KNX une VMC Double Flux et une Climatisation, je suis preneur Smile
Répondre
#13
D'après ce que je sais, c'est bien plus complexe que ça. Non seulement les vannes sont de plus en plus numériques mais en plus il y a des retours d'état tant au niveau du split que du groupe et ce afin de ne pas risquer de surpression dans les tubes.
Par ailleurs il y a aussi des sondes de température tant au départ du groupe qu'à l'arrivée au split afin de calculer les pertes d'évaporation et donc de modifier la température du calorigène.
Monter donc des vannes en amont revient ni plus ni moins à empiler deux régulations .... et là ça ne fonctionne pas à 999 chances sur 1000.

Il vaut mieux laisser le split faire son taf mais au niveau d'un superviseur concevoir un programme d'apprentissage qui calculera le delta entre le réel et la demande et qui pourra alors appliquer ce delta à la température de consigne à envoyer au split.
Si par exemple en demandant un chauffage à 21° ta sonde KNX détecte qui tu n'obtiens en fait que 19,5°, ton superviseur saura qu'il faut rajouter 1,5° à la température de consigne à envoyer au split. A toi d'écrire une routine pour que à chaque changement de température de consigne, ton superviseur envoie cette nouvelle température ajouté (ou retranché) du delta au module de clim.
Avec ce style de solution, tu ne fais pas courir de risque aux clim, tu conserves la garantie fabricant et ça ne te coûte que quelques neurones grillés à concevoir le programme.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#14
Dans ce cas, je vais prendre le probleme par un autre bout. Admettons que je pilote la temperature de la clim par zone et que je mette un module gainable par zone et mon probleme est resolu. On retombe dans le cas normal qui doit fonctionner Smile
Répondre
#15
Après mûres réflexions, et au risque d'en décevoir certains, nous avons finalement décidé d'opter pour les  Gira G1, X1 et le Système 106 !

Tout d'abord c'est un vrai coup de coeur au niveau de l'expérience utilisateur finale. Etant particulièrement sensible au design et aux produits Apple nous avons adoré celui-ci. 


Notre projet est de totalement rénover une maison, en créant un appartement indépendant de 50m2 au rdc et en aménagement les 200m2 restant à notre gout. Pour ce faire l'appartement sera totalement autonome de la maison, accès, compteur EDF, tableau électrique et lignes KNX indépendantes.
Seul un réseau IP domotique sera partagé notamment pour le portier vidéo.

Nous aurons donc un portier vidéo, au niveau du portail, avec deux boutons, un pour l'appartement, un pour la maison. Nous avons adoré la solution Gira System 106 (la brochure) et plus particulièrement son intégration dans les Gira G1. 

Le Gira G1 (la brochure) est ce que je qualifierais de contrôleur de pièce, que nous allons utiliser en contrôleur de zone. Nous allons donc créer trois zones, l'appartement et les deux étages de la maison. Dans la mesure où j'évite de mettre les appareils en wifi quand je peux, j'ai donc choisi le G1 POE. Les G1 se connectent sur leurs lignes KNX IP, eux même reliés à deux Router IP (ABB IPR/S 3.1.1) permettant d'atteindre les lignes de leurs zones respectives. (Je n'ai pas encore techniquement résolu toutes les liaisons mais au pire je les mettrais sur une ligne KNX IP commune)

Le G1 étant un contrôleur de pièce, il ne suffit pas pour réaliser la supervision et c'est là qu'entre en jeu le Gira X1 (une brochure) que je trouve fantastique! Selon mon analyse, le X1 est un gros module logique couplé avec un système de supervision fonctionnant sur smartphone et tablette. Ainsi vous pouvez configurer toute la logique poussée KNX via un outil graphique assez bien foutu (Gira Project Asistant), définir l'organisation des pièces/zones et des fonctions, le tout accessible depuis votre iBidule ou AndroidBidule. (Si l'accès iBudule n'est pas nécessaire on peut trouver une version un peu moins cher, le Gira L1 qui est présent dans la brochure du Gira X1).

Je pense passer commande d'ici un mois d'un G1 et d'un X1 pour vérifier tout ce que j'ai pu tester Offline avec l'ETS 5 et le GPA.

PS: Nous avons écarté la piste Lifedomus car nous aurions besoin d'en commander 2 ce qui ne passait pas au niveau budget...
Répondre
#16
Comment ca fonctionne les Acces a ton Gira et au GPA ?
aussi bien depuis l'extérieur qu'en local ?

-Ca peut passer uniquement en local ou faut-il a tout prix une connexion internet ?
-Est-ce que ca implique obligatoirement une connexion aux Serveurs de Gira ?
-Si oui (ce que bcp de fabriquant fond de nos jour pour facilité la vie de n'importe quel quidam) Quid dans 10ans si Gira n'existe plus ou si il ne supporte plus cette solution?

Tu vas l'acheter ou ton Gira ? Car Gira ne distribue pas en france, Tout juste en belgique ... bref le support du francophone c'est limite. D'ailleurs ca se sent dans leur doc ou le Fr n'existe pas parfois.
KNX Partner Base / Avancé
Répondre
#17
(25/08/2017, 23:52:20)filou59 a écrit : Comment ca fonctionne les Acces a ton Gira et au GPA ?
aussi bien depuis l'extérieur qu'en local ?

-Ca peut passer uniquement en local ou faut-il a tout prix une connexion internet ?
-Est-ce que ca implique obligatoirement une connexion aux Serveurs de Gira ?
-Si oui (ce que bcp de fabriquant fond de nos jour pour facilité la vie de n'importe quel quidam) Quid dans 10ans si Gira n'existe plus ou si il ne supporte plus cette solution?

Tu vas l'acheter ou ton Gira ? Car Gira ne distribue pas en france, Tout juste en belgique ... bref le support du francophone c'est limite. D'ailleurs ca se sent dans leur doc ou le Fr n'existe pas parfois.

Je vais essayer de répondre après avoir lu pas mal de doc sur le G1 et le X1 et avoir testé en téléchargeant les outils, mais tout ça est théorique, je ne pourrais valider tout ça qu'une fois avoir essayer... C'est l'expérience que j'attendais du forum, mais le X1 et le G1 sont très récents, et visiblement peu de personne les possèdent.

Concernant le Room Controller G1 c'est assez simple tout se configure a travers l'ETS, tu télécharges le fichier sur leur site et tu pourras voir comment ça fonctionne. Ils ont un certain nombre de fonctions prédéfinies que tu peux choisir en changeant les noms et les labels un peu partout. Moralité ça semble assez bien traduit, mais on risque de se retrouver avec de l'anglais ou italien ce qui n'est pas un problème pour notre famille. Ma femme est italienne, moi français et nous travaillons en anglais, bébé sera en école internationale d'ici 1 an, mais pour la revente éventuelle dans 10ans ça pourrait être un problème. Bref la aussi je vais devoir faire un pari.

Concernant le module logique X1, c'est différent, tout la configuration (comme pour le L1) se fait via le GPA, qui charge le fichier ETS pour extraire les adresses de groupes qu'il transforme en "Points de données". Ainsi il possible de tout configurer avec leur outils. Pour le téléchargement il détecte les X1 et lui envoie le programme. Par contre l'application iBidule n'est pas encore disponible sur le store français, grr... Mais on peu créer un login sur le store us pour la récupérer.

Edit: J'ai trouvé les Gira sur Voltus comme tout le reste de mes produits KNX (hors céliane que je prendrais sur materielelectrique avec l'électricité schneider classique")
Répondre
#18
(26/08/2017, 06:49:45)mickno a écrit : Edit: J'ai trouvé les Gira sur Voltus comme tout le reste de mes produits KNX (hors céliane que je prendrais sur materielelectrique avec l'électricité schneider classique")

Voltus n'est pas toujours le mieux placé, pense à utiliser Preisroboter (en entrant le code EAN, les recherches sont souvent plus pertinentes).

Pour le matériel électrique "classique" j'ai beaucoup commandé chez http://www.materielelectrique.com/ : délais respectés (faire simplement attention lorsque l'un des produits n'est pas en stock il retarde la totalité de la commande), réponse rapide aux mails, pas de problème pour renvoyer en cas d'erreur de commande.
Répondre
#19
(26/08/2017, 08:11:45)Ives a écrit :
(26/08/2017, 06:49:45)mickno a écrit : Edit: J'ai trouvé les Gira sur Voltus comme tout le reste de mes produits KNX (hors céliane que je prendrais sur materielelectrique avec l'électricité schneider classique")

Voltus n'est pas toujours le mieux placé, pense à utiliser Preisroboter (en entrant le code EAN, les recherches sont souvent plus pertinentes).

Pour le matériel électrique "classique" j'ai beaucoup commandé chez http://www.materielelectrique.com/ : délais respectés (faire simplement attention lorsque l'un des produits n'est pas en stock il retarde la totalité de la commande), réponse rapide aux mails, pas de problème pour renvoyer en cas d'erreur de commande.

Merci Yves, je vais vérifier les prix Smile
Répondre
#20
J'ai un Gira G1 WLAN. Ca marche bien. Ca se configure un petit peu dans le device et beaucoup dans ETS. Le transfert de la config en WLAN prends des plombes et échoue parfois.

Question design physique et qualité d'écran, il n'y a pas de comparaison avec le Corlo (j'en ai un aussi) qui est bien en dessous.

Question fonctionnelle, je ne sais pas qui fabrique ces trucs mais ils n'habitent pas sur la même planète et dans les mêmes maisons que moi et je trouve toujours de grosses limitations à l'usage.
Tous les deux sont perfectibles avec les icônes. Dans ma maison, j'ai des rideaux, des stores et des stores bannes dehors mais il n'y a qu'une icône pour volet, et encore. Par contre, il y a 234 icônes pour la musique...
Sur le Corlo il n'est pas possible d'avoir un bouton simple toggle avec statut ?

Sur le G1 il n'y a que 6 "top levels", donc ensuite on a 14 pages de petits carrés tous pareils, pas facile de s'y retrouver. En d'autres termes, on a besoin de ce genres d'écrans quand on a beaucoup de choses à gérer, mais ils ne sont pas foutus de proposer une interface qui permet de grouper les choses de manière logique et organisée. (= il n'y a pas assez de niveau dans l'arbre pour organiser les choses).
On a un super écran LCD, mais il faut disposer les boutons en 4 lignes de 2 rangées, alors qu'on pourrait tenter de présenter les choses plus ou moins comme dans la réalité (avec p.ex. l'option de faire des boutons vides)

Pour les deux, tout est configuré sans plugin dans ETS mais c'est la m... de nouveau car tu as 50 boutons à entrer un par un dans une interface générique. Il faut donner le NUMERO de l'icone, groupées par numéro??. Le troisieme bouton dans ETS est le troisième bouton dans l'interface donc pour enlever un bouton et "remonter" les autres il faut tout se retaper...

Bref, bien qu'à priori prévu pour "scaler" (gérer pleins de trucs depuis une interface graphique), ces machins en sont bien incapables car le logiciel ne suit pas.
Peut-être qu'avec le X1 et GPA ca va mieux, je n'ai pas essayé.

   
Répondre
#21
(27/08/2017, 14:53:11)silverrcx a écrit : J'ai un Gira G1 WLAN. Ca marche bien. Ca se configure un petit peu dans le device et beaucoup dans ETS. Le transfert de la config en WLAN prends des plombes et échoue parfois.

Question design physique et qualité d'écran, il n'y a pas de comparaison avec le Corlo (j'en ai un aussi) qui est bien en dessous.

Question fonctionnelle, je ne sais pas qui fabrique ces trucs mais ils n'habitent pas sur la même planète et dans les mêmes maisons que moi et je trouve toujours de grosses limitations à l'usage.
Tous les deux sont perfectibles avec les icônes. Dans ma maison, j'ai des rideaux, des stores et des stores bannes dehors mais il n'y a qu'une icône pour volet, et encore. Par contre, il y a 234 icônes pour la musique...
Sur le Corlo il n'est pas possible d'avoir un bouton simple toggle avec statut ?

Sur le G1 il n'y a que 6 "top levels", donc ensuite on a 14 pages de petits carrés tous pareils, pas facile de s'y retrouver. En d'autres termes, on a besoin de ce genres d'écrans quand on a beaucoup de choses à gérer, mais ils ne sont pas foutus de proposer une interface qui permet de grouper les choses de manière logique et organisée. (= il n'y a pas assez de niveau dans l'arbre pour organiser les choses).
On a un super écran LCD, mais il faut disposer les boutons en 4 lignes de 2 rangées, alors qu'on pourrait tenter de présenter les choses plus ou moins comme dans la réalité (avec p.ex. l'option de faire des boutons vides)

Pour les deux, tout est configuré sans plugin dans ETS mais c'est la m... de nouveau car tu as 50 boutons à entrer un par un dans une interface générique. Il faut donner le NUMERO de l'icone, groupées par numéro??. Le troisieme bouton dans ETS est le troisième bouton dans l'interface donc pour enlever un bouton et "remonter" les autres il faut tout se retaper...

Bref, bien qu'à priori prévu pour "scaler" (gérer pleins de trucs depuis une interface graphique), ces machins en sont bien incapables car le logiciel ne suit pas.
Peut-être qu'avec le X1 et GPA ca va mieux, je n'ai pas essayé.


Merci SilverRcx pour avoir partagé ces infos !!! Les retours d'expérience sur les produits G1 et X1 sont très rares.

C'est chouette de confirmer que le design est conforme aux fiches marketing, ça donne vraiment envie Smile

As tu également le système d'interphone Gira avec la Gateway IP DCS? 

Comment l'as tu câblé au niveau réseau? Tu as constitué une dorsale IP WIFI KNX puis tu as mis un ou plusieurs routers IP vers tes lignes TP KNX?

Concernant les soucis de téléchargement sur le modèle WLAN, as tu un Router IP Gira? Dans leur docs ils parlent de ce types de problèmes de téléchargement sur les modèles WLAN si on possède un router IP non Gira. Assez bizarre mais bon... En tout cas, ça me confirme qu'il vaut mieux prendre le modèle POE pour éviter ces désagréments.

Je comprends tes remarques sur la catégorisation du G1, c'est pourquoi, je le catégorise comme un "RoomController" au même titre que le "Corlo", donc je pense que la limitation dans ce contexte est un peu plus acceptable... Dans mon cas, par manque de moyens, je vais m'en servir en contrôleur de zone avec un pilotage global des fonctionnalités dans la zone concernée (Donc peu de pages et de carrés)

C'est clair qu'ils délirent sur les pictos, en cherchant j'ai vu dans une doc la liste des picots disponibles, j'ai commencé a identifier les numéros dessus pour ensuite les sélectionner dans l'ETS.

Effectivement le X1 est conçu pour gérer la logique de toute une maison et tu peux créer beaucoup plus de niveaux hiérarchiques sauf que tu ne peux y accéder que depuis un iBidule ou un AndroidBidule (sachant que l'app ibudule n'est pas dispo dans le store français, il faut la récupérer sur un autre store en créer un login spécifique ce qui est plutôt pénible...) Si tu veux te faire une petite idée de ce que l'on peut faire avec le X1 il suffit de télécharger le GPA qui te permettra de voir la profondeur de catégorisation que l'on retrouvera ensuite sur les "mobiles".
Répondre
#22
(27/08/2017, 19:29:22)mickno a écrit : As tu également le système d'interphone Gira avec la Gateway IP DCS? 

Non

(27/08/2017, 19:29:22)mickno a écrit : Comment l'as tu câblé au niveau réseau? Tu as constitué une dorsale IP WIFI KNX puis tu as mis un ou plusieurs routers IP vers tes lignes TP KNX?

Concernant les soucis de téléchargement sur le modèle WLAN, as tu un Router IP Gira? Dans leur docs ils parlent de ce types de problèmes de téléchargement sur les modèles WLAN si on possède un router IP non Gira. Assez bizarre mais bon... En tout cas, ça me confirme qu'il vaut mieux prendre le modèle POE pour éviter ces désagréments.

Oui. Le G1 est "au dessus" de la ligne TP avec le routeur entre les deux.
J'ai le routeur Gira. Il implémente un système de détection de perte de paquet car le multicast sur WiFi c'est pas terrible. Cette extension pour le moment propriétaire devrait être bientôt normée. Malgré l'option Gira, ca plante parfois -- mais bon tu le télécharges pas tous les jours non plus au bout d'un moment.


(27/08/2017, 19:29:22)mickno a écrit : Effectivement le X1 est conçu pour gérer la logique de toute une maison et tu peux créer beaucoup plus de niveaux hiérarchiques sauf que tu ne peux y accéder que depuis un iBidule ou un AndroidBidule (sachant que l'app ibudule n'est pas dispo dans le store français, il faut la récupérer sur un autre store en créer un login spécifique ce qui est plutôt pénible...) Si tu veux te faire une petite idée de ce que l'on peut faire avec le X1 il suffit de télécharger le GPA qui te permettra de voir la profondeur de catégorisation que l'on retrouvera ensuite sur les "mobiles".

J'ai le GPA car j'en ai besoin pour upgrader le firmware du G1. C'est effectivement plus "profond", et comme tu peux utiliser un G1 pour avoir le UI d'un HomeServer, je suppose qu'un jour tu pourras avoir des G1 qui s'appuient sur un X1.

Je râle mais en final c'est probablement le meilleur terminal du genre. Il est dommage qu'il manque un brin de vision dans le soft...
Répondre
#23
(03/09/2017, 00:37:59)silverrcx a écrit :
(27/08/2017, 19:29:22)mickno a écrit : As tu également le système d'interphone Gira avec la Gateway IP DCS? 

Non

(27/08/2017, 19:29:22)mickno a écrit : Comment l'as tu câblé au niveau réseau? Tu as constitué une dorsale IP WIFI KNX puis tu as mis un ou plusieurs routers IP vers tes lignes TP KNX?

Concernant les soucis de téléchargement sur le modèle WLAN, as tu un Router IP Gira? Dans leur docs ils parlent de ce types de problèmes de téléchargement sur les modèles WLAN si on possède un router IP non Gira. Assez bizarre mais bon... En tout cas, ça me confirme qu'il vaut mieux prendre le modèle POE pour éviter ces désagréments.

Oui. Le G1 est "au dessus" de la ligne TP avec le routeur entre les deux.
J'ai le routeur Gira. Il implémente un système de détection de perte de paquet car le multicast sur WiFi c'est pas terrible. Cette extension pour le moment propriétaire devrait être bientôt normée. Malgré l'option Gira, ca plante parfois -- mais bon tu le télécharges pas tous les jours non plus au bout d'un moment.


(27/08/2017, 19:29:22)mickno a écrit : Effectivement le X1 est conçu pour gérer la logique de toute une maison et tu peux créer beaucoup plus de niveaux hiérarchiques sauf que tu ne peux y accéder que depuis un iBidule ou un AndroidBidule (sachant que l'app ibudule n'est pas dispo dans le store français, il faut la récupérer sur un autre store en créer un login spécifique ce qui est plutôt pénible...) Si tu veux te faire une petite idée de ce que l'on peut faire avec le X1 il suffit de télécharger le GPA qui te permettra de voir la profondeur de catégorisation que l'on retrouvera ensuite sur les "mobiles".

J'ai le GPA car j'en ai besoin pour upgrader le firmware du G1. C'est effectivement plus "profond", et comme tu peux utiliser un G1 pour avoir le UI d'un HomeServer, je suppose qu'un jour tu pourras avoir des G1 qui s'appuient sur un X1.

Je râle mais en final c'est probablement le meilleur terminal du genre. Il est dommage qu'il manque un brin de vision dans le soft...

Encore merci pour tous ces retours Smile
Répondre
#24
@silverrcx

Afin de me faire la main sur le X1 et le GPA, j'ai intégré le X1 dans la maquette montée il y a quelques mois.  Si j'ai bien compris, tu as un G1 et non un X1, mais ça fonctionne de la même façon Smile

Situation hors superviseur:
L'inter legrand et la sortie de l'actionneur fonctionnent bien en commande et en retour d'état. (Pilotage d'une sortie relai et retour d'état sur les leds de l'inter)

Contexte GPA:
Dans le GPA, j'ai ajouté une lumière de type "switch" avec un data-point "On/Off (Switch)" qui est relié au GA "send" et au GA "status/feedback" du KNX (le projet ETS a bien été importé dans le GPA)

Problème:
La commande fonctionne bien depuis le X1 vers le KNX mais je bloque sur le "feedback" du "data-point" (les retours d'états ne remontent pas dans le X1).
EnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrer
Répondre
#25
(10/07/2018, 22:53:35)mickno a écrit : @silverrcx

Afin de me faire la main sur le X1 et le GPA, j'ai intégré le X1 dans la maquette montée il y a quelques mois.  Si j'ai bien compris, tu as un G1 et non un X1, mais ça fonctionne de la même façon Smile


Problème:
La commande fonctionne bien depuis le X1 vers le KNX mais je bloque sur le "feedback" du "data-point" (les retours d'états ne remontent pas dans le X1).
EnregistrerEnregistrer

J'ai le X1 et je ne rencontre pas de problèmes de retours détat en dehors de mon led strip RGB (Gira ne dispose pas de gestion RGB).
Donc, quand tu lie un GA dans X1, par défaut il met le même GA pour le feedback. Est ce que tu as modifié ce GA feedback ?
Je suis pas sur mon PC avec GPA, mais ce n'est pas compliqué.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)