Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Nouveau projet, KNX maintenant ou plus tard ?
#1
Question 
Bonjour,

comme indiqué dans ma présentation, je vais construire prochainement une maison en Belgique.
J'ai reçu le permis d'urbanisme pour mes plans définitifs et je suis actuellement en phase "demande de Devis" pour faire mon budget global.

Afin d'alléger le budget global, étant programmeur informatique de profession et ayant fait des études d'électro-mécanique à la base, l'électricité/domotique est l'un des postes que je souhaiterais réaliser moi même.

Je souhaiterais m'orienter vers du KNX car selon moi, une installation cablé est plus fiable et aussi, pour la décentralisation de l'intelligence en cas de panne de l'un des composants.

Ce que au final je souhaiterai ?
- La gestion de quelques prises électriques
- La gestion de l'éclairage "simple" de toute la maison
- La gestion de l'éclairage "dimmable" (salon, salle à manger et peut-être chambres)
- La gestion des vollets électriques
- La gestion de la VMC et du chauffage sol
- Parlophone, sonnette
- Gestion de la consommation eau, elec et mazout
- Raccordement à l'alarme
- Gestion de l'arrosage, fontaine etc...

Par contre, ce qui m'ennui un peu avec le KNX, c'est le prix. Mes devis des différents de la maison que j'ai déjà reçu étant plus conséquent que prévu, je risque de ne pas avoir le budget de tout faire en KNX directement.

Aussi, actuellement, j'ai deux question.
1) est-ce que si je pars sur une installation électrique "normal" mais avec une topologie permettant de passer sur du KNX facilement ne me coutera pas le même prix ou presque que l'installation KNX directement ?
2) quel serait la meilleur topologie à mettre en place ?

Pourquoi ces questions ? Car la piste que j'explore actuellement serait de mettre le BUS KNX au niveau de chaque élément électrique (prises, intérupteurs,...). Et faire revenir les phases/neutres/terre de chaque élément vers le tableau électrique.
Cela me permettrait lors de la mise en place du KNX, de raccorder mes actionneurs directements dans le tableau.
Par contre si je fais cela, je souhaiterais ne pas remplacer mes intérupteurs. Donc le mieux serait de partir avec des boutons poussoir à la place d'intérupteur traditionnel ce qui impliquerait l'utilisation de télérupteur pour la phase traditionnel et ensuite les remplacer par des interfaces types ABB US/U.
Hors le fait d'utiliser des télérupteurs risque de faire monter la facture au même prix que l'installation KNX ?

Je vais profiter de se sujet pour poser une autre question. J'ai entendu parlé du protocole DALI pour la gestion de l'éclairage. Celui-ci semble compatible avec KNX. Par contre, je ne trouve que très peu de documentation sur le sujet.
Selon-vous, est-ce une bonne solution pour gérer la partie dimmable de mon installation ? Serais-ce aussi intéressant pour gérer la partie "simple" de l'éclairage ?
Tous les luminaires sont compatibles où faut-il ajouter des modules intermédiaires ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Cordialement,

Lolilol !
Répondre
#2
Salut

Le mieux le moins cher tout le monde sera d'accord pour le dire, c'est de le faire des le debut.

Sinon ca te coutera un poil ou plus plus cher.
Passer le bus oui faut le prévoir. Par contre jusqu'au niveau des prise là je n'en voie pas l'utilité.
En gros faut dimensionner l'armoire electrique afin de mettre plus tard tes actionneur dedans.

En KNX y a pas de topologie au niveau bus on peut faire ce que l'on veut. Faut faire au plus simple.

"Ne pas remplacer les inter" : Là ca serrait dommage je trouve. Tout l'interet du KNX se trouve au niveau des inter qui dispose de fonctions et retour d'etat que tu ne trouveras pas en classique. Après ca se fait mais bon ...

Mettre des télérupteur temporairement je l'ai fait (avec des inter classique), la facture revient forcément plus cher. Mais heuresement un télérupteur coute pas aussi cher qu'un actionneur KNX.

DALI : Ca na rien avoir avec le knx, je dirais pas que c'est compatible. C'est un protocole dédié a l'éclairage, que l'on peut interfacer avec le knx via des passerelles. (gateway). En comparaison fiare de la variation (voir de la simple cmd en TOR) en DALI coute moins cher qu'en KNX a condition d'avoir un nombre conséquent d'eclairage a faire.
Car il faut amortir la prix de la passerelle. Ensuite chaque elcairage ou groupe d'eclairage dispose d'un driver qui permet d'alimenter l'eclairage en question.

En Dali en gros tu as un appareil maitre qui envoit des ordres a des driver qui dispose chacun d'une adresse, chaque driver pilote un ou plusieurs eclairage.
Ca peut etre des spot des tube fluo ...
Regarde sur le forum on est plusieurs a avoir fait nos propres spot que l'on pilote via un driver DALI.
Répondre
#3
Salut filou,

merci pour ta réponse.

Si je pars vers le KNX directement, est-il possible d'avoir des poussoirs simple en KNX (avec ou sans led de retour) pour pas trop cher ?
Est-ce que ceci pourrait convenir ou est-ce un double ? http://www.eibmarkt.com/cgi-bin/eibmarkt.../NS0865477

Car dans un premier temps, si je ferais toute l'installation en KNX directement, j'aurais environs 20 points lumineux, 17 intérrupteurs simples, 3 intérrupteurs doubles et 3 intérrupteurs quadruple. (je dois recompter, mais ce serait +ou- cela)

Si je prend des intérrupteurs a environs 50€ + 20€ de finition, cela donnerait 1610€ d'interrupteurs.
A cela, je dois ajouter l'alimentation du genre :
http://www.eibmarkt.com/cgi-bin/eibmarkt.../NS6507827
A cela, je dois ajouter également 2 modules comme ceci pour mes 20 points lumineux :
http://www.eibmarkt.com/cgi-bin/eibmarkt.../NS6508488

Soit un total de 2424€ + le coffret + le cablage. On voit que ce qui coute le plus cher, ce sont les intérrupteurs. Y aurait-il moyen de réduire la facture pour les intérrupteurs simples ?

Pour les prises, je compte faire revenir le tout directement au tableau, comme cela je pourrait le faire ultérieurement.

Pour DALI, je vais faire des recherches sur le forum, merci.
Répondre
#4
Bonjour

Concernant votre demande voici les réponses que je peux vous apporter.

Dali: il s'agit en effet d'un protocole de communication dédié à l'éclairage il est interfacable avec le bus knx via différentes passerelles, il existe des modules qui pilotent 4 ou 6 canaux Dali en broadcast jusqu'à 20 luminaires par canaux et d'autres qui pilotent jusqu'à 64 luminaires répartissable dans 32 groupes de luminaires max.

Pour vos interrupteurs knx et la gestion des luminaires je préconise toujours à mes clients de réfléchir a l utilisation futurs de ces éclairages, en effet est il vraiment nécessaire d avoir un bouton pour chaque éclairage ne peut on pas juste gérer les éclairages principaux avec les interrupteurs et les spécifiques via une supervision ? Idem pour les volets faut-il vraiment un bouton par pièce pour la commande des ouvrants ??
Répondre
#5
Bonjour,

merci de votre réponse.

En faite, quand je dis que j'ai 20 points lumineux, il s'agit de 20 pièces différentes. Si je retire des interrupteurs, je vais perdre en confort.
Par exemple, l'arrière cuisine. Elle dispose de 3 entrées. Une depuis l'extérieur, une depuis la cuisine et une depuis le garage. Je compte mettre deux interrupteurs dans cette pièce. Un entre la porte extérieur et la porte de la cuisine. Et un au niveau de la porte du garage. Je ne vois pas comment je pourrais réduire. J'ai en effet besoin de pouvoir éclairer cette pièce quand je viens de la cuisine ou quand je viens par le garage.

Pour ce qui est des vollets, je partirais plutôt sur des commandes plus centralisé.
Répondre
#6
(03/04/2017, 16:01:48)lolilol a écrit : Bonjour,

merci de votre réponse.

En faite, quand je dis que j'ai 20 points lumineux, il s'agit de 20 pièces différentes. Si je retire des interrupteurs, je vais perdre en confort.
Par exemple, l'arrière cuisine. Elle dispose de 3 entrées. Une depuis l'extérieur, une depuis la cuisine et une depuis le garage. Je compte mettre deux interrupteurs dans cette pièce. Un entre la porte extérieur et la porte de la cuisine. Et un au niveau de la porte du garage. Je ne vois pas comment je pourrais réduire. J'ai en effet besoin de pouvoir éclairer cette pièce quand je viens de la cuisine ou quand je viens par le garage.

Pour ce qui est des vollets, je partirais plutôt sur des commandes plus centralisé.

Pour l'arrière-cuisine un simple détecteur de mouvement  au plafond qui allumera la lumière .... et du coup on gagne 2 interrupteurs Undecided
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#7
(03/04/2017, 16:08:38)pollux06 a écrit :
(03/04/2017, 16:01:48)lolilol a écrit : Bonjour,

merci de votre réponse.

En faite, quand je dis que j'ai 20 points lumineux, il s'agit de 20 pièces différentes. Si je retire des interrupteurs, je vais perdre en confort.
Par exemple, l'arrière cuisine. Elle dispose de 3 entrées. Une depuis l'extérieur, une depuis la cuisine et une depuis le garage. Je compte mettre deux interrupteurs dans cette pièce. Un entre la porte extérieur et la porte de la cuisine. Et un au niveau de la porte du garage. Je ne vois pas comment je pourrais réduire. J'ai en effet besoin de pouvoir éclairer cette pièce quand je viens de la cuisine ou quand je viens par le garage.

Pour ce qui est des vollets, je partirais plutôt sur des commandes plus centralisé.

Pour l'arrière-cuisine un simple détecteur de mouvement  au plafond qui allumera la lumière .... et du coup on gagne 2 interrupteurs Undecided

J'y avais pensé, mais je suis au même prix :

http://www.eibmarkt.com/cgi-bin/eibmarkt.../NS6401151
Répondre
#8
1 - Il ne faut pas se cantonner à un seul fournisseur de matériel mais chercher pour chaque élément.
2 - il y a des dizaines de fabricants de détecteurs de mouvements certains avec une foultitude de fonctions et de possibilités dont on peut se passer dans la majorité des cas.
3 - Si la domotisation d'une maison coûtait moins cher que de bâtir en électricité traditionnelle ça se saurait depuis belle lurette.
4 - A un moment il faut faire un choix : KNX ou traditionnel ? ..... Bâtir en traditionnel puis ensuite "rénover" en passant en KNX coûte de par mon expérience un peu moins de 3 fois le prix de la construction en KNX

Sinon en détecteur de mouvement tus as du zennio à 100€ moins cher que celui de eibmarkt.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#9
J allais cité zennio aussi l avantage est que les détecteurs se connecte sur des contacts d entrées que l on retrouve en natif sur les modules de sorties maxinbox ces entrées permettent de raccorder des détecteurs de présence, des sondés de températures ou des reprises binaires de contact.

Avantage les accesoires sont bien moins cher car non knx
Répondre
#10
Les interrupteurs les moins cher en knx : un Abb uk/s 32. 2 pour assurer jusqu'à 32 entrées de bouton poussoir (270 eur). Utilisation de boutons poussoirs de max. 2 boutons (en niko, 6-7 euros avec la finition pour 2 bp), les autres sont plus chers par entrée. Ça fait, par entrée knx, un prix de 12 à 14 euros (en ajoutant une alimentation 12v du Abb uk/s 32.2).
Relier les bp à l'uk/s 32.2 avec du câble réseau cat 5e pour presque rien sur ebay.

Je te conseille malgré tout de passer le bus knx à côté de chaque interrupteur pour une évolution future.
Répondre
#11
(03/04/2017, 19:50:33)lales67 a écrit : J allais cité zennio aussi l avantage est que les détecteurs se connecte sur des contacts d entrées que l on retrouve en natif sur les modules de sorties maxinbox ces entrées permettent de raccorder des détecteurs de présence, des sondés de températures ou des reprises binaires de contact.

Avantage les accesoires sont bien moins cher car non knx

OK c'est moins cher, mais en même temps :
Zennio ne propose que du detecteur de mouvement via ce systeme, ce qui limite un peu. 
Ensuite commencer si c'est pour commencer a tirer les prix comme ca autant ne rien mettre je trouve. Je préfère mettre un bon détecteur de présence fiable et qui va satisfaire l'utilisateur plustot qu'un detecteur avec peu de fonctionnalité ou peu performant.


Enfin c'est mon point de vue.
Répondre
#12
Je partage ton point de vue je propose uniquement des solutions des fois cela peut permettre de réaliser des projets qui ne rentrerait pas dans l enveloppe budgétaire d une personne tout le monde ne peut pas dépenser sans compter et si l on veut démocratiser le knx et ben autant faire avec ce que l on peut trouver dans un budget donne.

Apres comme tu dit je préfère moi aussi investir dans un détecteur fiable et ayant plus de fonction.
Répondre
#13
Oui je te comprend mais après faut pas tomber dans l'excès au risque de décevoir le client avec un fonctionnement qui ne lui conviendrais pas avec un produit pas adapté.

On a beau faire une installation avec plein de fonctionnalité, madame ne va retenir que le cas sur 100 ou ça ne marche pas comme elle le veut.
Répondre
#14
Bonjour,

je vous remerci à tous pour vos réponses.

Je comprend que si une installation KNX serait moins cher, tous en mettre une. Ce qui m'ennui c'est surtout le tarif pour les interrupteurs simples.

(03/04/2017, 20:44:21)mil3d a écrit : Les interrupteurs les moins cher en knx : un Abb uk/s 32. 2 pour assurer jusqu'à 32 entrées de bouton poussoir (270 eur). Utilisation de boutons poussoirs de max. 2 boutons (en niko, 6-7 euros avec la finition pour 2 bp), les autres sont plus chers par entrée. Ça fait, par entrée knx, un prix de 12 à 14 euros (en ajoutant une alimentation 12v du Abb uk/s 32.2).
Relier les bp à l'uk/s 32.2 avec du câble réseau cat 5e pour presque rien sur ebay.

Je te conseille malgré tout de passer le bus knx à côté de chaque interrupteur pour une évolution future.

Je pense que c'est en effet une bonne solution. Cela permet de maitriser le budget des interrupteurs "simples" tout en permettant l'évolution que je pourrais prévoir.

J'ajouterais en plus de cela, un ou deux écran de commande afin de pouvoir gérer les vollets etc... de manière centralisée.

Je pense que je vais essayer de faire une étude comparative vis à vis des possibilités et du prix avec Dali. Je mettrais ici les informations que j'aurais trouvé.
Ensuite, dès que j'aurais reçu le reste des devis de la construction, je pourrais savoir quel budget exacte je vais pouvoir mettre dans mon installation KNX.
Je reviendrais également ici pour proposer une liste de matériel voir si tout est correcte.

Un grand merci à tous !
Répondre
#15
Je pense qu'une installation knx de base avec uk/s 32.2 et 2 actionneurs knx à 16 sorties est pratiquement au même prix qu'une installation standard. Surtout si tu installes toi-même. Et très évolutif quand les finances seront au beau fixe.

Les interrupteurs, tu dois les acheter quelle que soit la solution choisie.
Répondre
#16
Bonjour,

après quelques recherches sur le protocole DALI, je pense que celui-ci n'est pas adapté à mon besoin. Les quelques éléments éventuellement dimmable que je souhaiterais restent limité en nombre.

Par contre, je souhaiterais quelques informations.
Si je pars sur une solution de base avec un uk/s 32.2, est-il possible de mettre plusieurs boutons poussoir en série sur la même entrée de l'uk/s 32.2 ? (c'est pour le cas ou, plusieurs boutons poussoir devront toujours faire exactement les mêmes actions)

Dans la doc technique de l'uk/s 32.2, il est conseillé de ne pas dépasser les 10m. Hors je suis certain de dépasser cette distance. J'ai pu lire sur internet que ca ne posait pas vraiment de problème dans certaines installations. Qu'en pensez-vous ? Si toute fois, il y a des problèmes, est-il possible de mettre un genre de "répétiteur" ?

Au niveau des fusibles, ou doivent-ils se positionner vis à vis de l'uk/s 32.2 et des actionneurs 16 sorties ? Sachant qu'en Belgique, de mémoire on autorise pas plus de 8 points lumineux sur un même circuit électrique.

Merci d'avance pour vos retours !
Répondre
#17
Ok pour plusieurs bp en série, il faudra brancher les bp en série sur les sorties "normalement fermée" et régler l'entrée du UK/S 32.2 sur "action à l'ouverture du contact".

Ou alors les mettre en parallèle, et alors c'est une utilisation classique des bp (le contact se fermera quelque soit le bp qui sera appuyé).

J'ai aussi lu que la limite théorique des 10m ne posait pas de problème, tu pourrais le tester avant d'installer tout ?

Il y aura un disjoncteur 2A (à part) pour ton ensemble d'éléments knx (alimentation knx, transfo 12v de l'uk/s, actionneurs nécessitant une alimentation séparée,...) et autant de disjoncteur 16A par groupe de 8 lampes qu'il faut, même si c'est sur un même actionneur knx 16x.
Répondre
#18
(06/04/2017, 14:51:08)mil3d a écrit : Ok pour plusieurs bp en série, il faudra brancher les bp en série sur les sorties "normalement fermée" et régler l'entrée du UK/S 32.2 sur "action à l'ouverture du contact".

Ou alors les mettre en parallèle, et alors c'est une utilisation classique des bp (le contact se fermera quelque soit le bp qui sera appuyé).  

J'ai aussi lu que la limite théorique des 10m ne posait pas de problème, tu pourrais le tester avant d'installer tout ?

Il y aura un disjoncteur 2A (à part) pour ton ensemble d'éléments knx (alimentation knx, transfo 12v de l'uk/s, actionneurs nécessitant une alimentation séparée,...) et autant de disjoncteur 16A par groupe de 8 lampes qu'il faut, même si c'est sur un même actionneur knx 16x.

Malheureusement, impossible de tester. Ma seul façon de pouvoir tester est de l'acheter peut-être pour rien... Sad

Je viens de regarder si je pouvais "décentraliser" l'UK/S32.2 avec des versions plus petites (genre US/U 12.2) que je répartirais en plusieurs endroits de la maison (genre 2 par étages). Mais ils sont eux aussi limité à 10m et malheureusement, j'atteind quand même très rapidement cette distance.
Répondre
#19
En effet il faut l'acheter, mais d'après ce que tu as lu, d'autres l'ont essayé avant toi et sans soucis. C'est déjà pas mal et tu ne prends pas trop de risques.

Tes propres tests, c'est surtout pour te rassurer et aussi valider ton choix avant de faire les finitions de la maison :-)

Et si ça ne fonctionne pas, tu peux le revendre ici même, tu trouveras acheteur à coup sûr pour une petite perte.
Répondre
#20
(06/04/2017, 18:43:52)mil3d a écrit : En effet il faut l'acheter, mais d'après ce que tu as lu, d'autres l'ont essayé avant toi et sans soucis. C'est déjà pas mal et tu ne prends pas trop de risques.

Tes propres tests, c'est surtout pour te rassurer et aussi valider ton choix avant de faire les finitions de la maison :-)

Et si ça ne fonctionne pas, tu peux le revendre ici même, tu trouveras acheteur à coup sûr pour une petite perte.

Est-ce que je peux alimenter un UK/S32.2 avec les connecteurs jaune/blanc d'une alimentation de type : abb sv/s30.640.5 ?

Merci d'avance.
Répondre
#21
(07/04/2017, 09:05:33)lolilol a écrit :
(06/04/2017, 18:43:52)mil3d a écrit : En effet il faut l'acheter, mais d'après ce que tu as lu, d'autres l'ont essayé avant toi et sans soucis. C'est déjà pas mal et tu ne prends pas trop de risques.

Tes propres tests, c'est surtout pour te rassurer et aussi valider ton choix avant de faire les finitions de la maison :-)

Et si ça ne fonctionne pas, tu peux le revendre ici même, tu trouveras acheteur à coup sûr pour une petite perte.

Est-ce que je peux alimenter un UK/S32.2 avec les connecteurs jaune/blanc d'une alimentation de type : abb sv/s30.640.5 ?

Merci d'avance.

Oui pour les fils jaune et blanc
Non pour l'alim car ce modèle ne semble pas comporter de sortie auxiliaire. Il te faut prendre l'alim ABB SV/S 30.640.3.1 ou alors prendre la 30.640.5 et ajouter une alim 12/24V d'une marque/modèle quelconque.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
#22
Sinon est-ce que plusieurs zennio de type ZIO-RQUAD8 pourrait remplacer un UK/S32.2 ?
Il a l'air de revenir un peu plus cher (entre 150 et 170€ pièce), mais il me semble qu'il intègre une alimentation directement sur les entrées et d'après ce que je vois dans la documentation technique, il y a une limite de 30m à la place de 10m.

Qu'en pensez-vous ?
Répondre
#23
J'en pense que beaucoup de personnes dépassent les 10m sans soucis, mais que si ça te fait peur, tu peux en effet prendre des modules knx déportés. Zenio ou Abb us/u

Par contre, les fils jaunes et blancs d'une alimentation knx sont vraiment limite pour un uk/s 32.2. Normalement un uk/s 32.2 c'est 12/24v, avec une tolérance 10/30v.. Le 29v d'une alimentation knx, c'est limite !
Répondre
#24
Bonjour à tous,

j'ai créé un schéma électrique (voir ci-joint) pour ma futur installation.
Ce n'est qu'une ébauche que je souhaiterai utiliser comme première base pour faire l'installation de mes rêves.

Pour résumer le contenu, j'ai pour l'instant séparé totalement les prises de courant de la partie KNX. Je pense que certaines prises seront quand même commandée afin de pouvoir avoir un mode "orage" qui me permettra de couper certains éléments.

Pour l'instant, je n'ai pas non plus de luminaire dimmable. Hors je pense qu'il y en aura un minimum.

Avant de peaufiner ce schéma avec des éléments supplémentaires (station météo etc...), j'aurais voulu avoir votre avis sur celui-ci.
Est-ce que selon vous, j'ai bien respecté les normes RGIE applicable en Belgique ?
Est-ce que selon vous, il n'y a pas d'incohérence au niveau des raccordements ?
Est-ce que selon vous, les éléments KNX que j'ai indiqué correspondent bien à l'utilisation et au branchement que j'ai réalisé ?
Est-ce que selon vous, il serait possible de réduire les coûts en modifiant un peu ce schéma ? (j'ai un peu exagéré au niveau réseau des prises en comptant les prises doubles comme étant 2 prises simples, du coup je devrais pouvoir réduire le nombre de fusible 2x20A)

Merci d'avance !


Pièces jointes
.pdf   essai_1.pdf (Taille : 134,06 Ko / Téléchargements : 42)
Répondre
#25
Bonjour à tous,

la début de la construction a commencé et j'en profite pour écrire ici avant de manquer cruellement de temps Smile

il me manque encore quelques informations techniques concernant certains éléments électriques de la maison (je dois avoir le détail de l'électricité du cuisiniste et je dois prendre RDV avec l'installateur des volets pour les détails du moteur). En dehors de cela, j'ai pu échanger en privé avec certains membres afin de peaufiner ma liste d'équipement KNX et je souhaiterai maintenant avoir un avis global avant de passer une commande (probablement courant juin).

Donc tout d'abord, les éléments importants de toute installation KNX. L'alimentation et la passerelle IP !
- Pour l'alimentation, je pensais prendre une GVS 640mA.
- Pour l'interface IP, je pensais prendre une MDT SCN-IP000.02

Ensuite pour que la domotique puisse faire quelque chose, il faut bien entendu, des actionneurs !
- Pour l'éclairage, je pense me diriger vers 3 commutateurs ABB SA / S12.6.2.1 . Ceux-ci permettrons d'actionner des relais de puissances 230V bipolaires. Qui eux, commanderons l'éclairage de la maison. (Après beaucoup de recherches et de renseignements, ayant une installation électrique Belge en 3x230V sans neutre, la norme électrique imposant maintenant que TOUTES les phases soient coupées et n'ayant pas trouvé d'actionneur KNX bipolaire, l'utilisation des relais de puissance est la solution que j'ai retenue)
Tout revenant au coffre, je modifierai au cas par cas si je souhaites rendre une partie dimmable.

- Pour les volets électriques, sous réserve de ce que m'annoncera mon fournisseur, je vais me diriger vers des ABB JRA

Au niveau des prises, dans mon cas, je n'en vois pas vraiment l'utilité de pouvoir les commander. Sur celles-ci je ne branche que quelques appareils pour des besoins ponctuels (aspirateur, appareil de cuisine etc,...), chargeur de téléphone, et tout ce qui concerne le multimédia.

Au niveau du chauffage, je vais avoir une grande pièce avec un chauffage par le sol. Une fois les réglages fait, en dehors du choix du mode (jour/nuit/absent), et au vue de l’inertie thermique de la dalle, je n'ai pas de besoin de la relier au système KNX. Juste un thermostat connecter pour changer de mode à distance me sera utile (et je peux toujours le remplacer plus tard par un openterm/KNX).
Pour le chauffage d'appoint dans la SDB, une commande de fil pilote est envisageable (a voir avec le modèle de radiateur)

Maintenant que l'on sait ce que l'on peut gérer, il faut définir comment les gérer !
- les détecteurs ! L'alarme non KNX que je vais installer dispose de modules de sorties extensible. Une fois programmer, cela permet à l'alarme d'envoyé n'importe quelle information dont elle dispose (par exemple un détecteur a détecter un mouvement) sur ces sorties que je peux ensuite raccorder à une entrée KNX. Je vais donc prévoir un ABB UK/S 32 afin de pouvoir récupérer ces informations. Cela me donnera également de la réserve si j'ai d'autres capteurs à relier au BUS.

- pour les interrupteurs, je suis encore vraiment indécis par contre. Pour les endroits à faible passage genre les caves, je vais utiliser des ABB US/U 4.2 en plus de bouton poussoir plus "classique". Je pense faire pareil pour les chambres également.
Pour les endroits de passage, j’hésite entre :
    - faire pareil
    - prendre des interrupteurs fullKNX
    - prendre des écrans de contrôle KNX.
Au final tout reviens +ou- au même prix (les écrans sont plus cher, mais j'en ai moins à mettre). Donc c'est plus une question d'ergonomie qui va me faire choisir.

En plus de cela, je vais utiliser un jeedom comme superviseur. Si il ne me convient pas, je pourrais toujours prendre un autre superviseur également.

Ensuite (+ou- rapidement selon les besoins), j'envisage d'ajouter des capteurs supplémentaire pour la météo, le niveau de cuve etc... et puis avoir un relevé des différentes consommations.

Qu'en pensez-vous ?

[url=https://www.voltus.de/?cl=details&anid=19af32f4602e790cca9d3e73c5553f1c][/url]
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)